Coup de gueule n°789845456…

Je profite du blog pour pousser un coup de gueule (encore…) à l’attention de certains. Des personnes pas vraiment motivées pour partager leurs petits secrets mais qui savent par contre parfaitement chercher les informations à droite et à gauche… Et qui en profitent largement ! Explication…

Vous le savez, le FTF Open-Street de décembre a permis de financer 70 kg de black-bass, délicatement introduits dans un plan d’eau de Vincennes début mars. La pêche a ensuite été fermée trois semaines suite à ça, pour ré-ouvrir le 1er avril (autant le dire, nous aurions aimé faire plus long…). Vous pouvez visionner le film de cette longue aventure :

Hier au soir avec deux amis, nous étions décidés à tenter le brochet sur ce lac. J’avoue avoir une drôle d’idée en tête : faire migrer les quelques gros brochets ailleurs afin que les bass soient plus « libres »… Or surprise sur ce lac réputé non intéressant pour la pêche… Nous avons croisés des pêcheurs, jeunes d’ailleurs, et pratiquant aux leurres. Je n’ai rien à redire là-dessus, la pêche étant à présent ouverte. D’ailleurs ces personnes remettent les poissons à l’eau. Rien à redire donc « légalement ».

Mais merde ! Quid de l’éthique ??? On (et ça concerne de nombreuses personnes, pas seulement notre groupe !) organise des évènements, on se casse la tête pour trouver des sous afin de financer ce type d’action. Et au final certains mettent simplement en danger le devenir de ces projets, par pure vanité ! Ces personnes n’étaient d’ailleurs même pas présentes le 19 décembre pour aider à faire tout ça… Et on les retrouve, squattant soudainement longuement le bord de ce plan d’eau, y compris les zones naturalisées et réservées aux oiseaux… Au passage on va avoir l’air fin à la prochaine réunion avec Parcs et Jardins, pour demander de nouveaux aménagements pour la pêche. Je vois d’ici le tableau… On va rapidement nous rappeler que les « pêcheurs » piétinent allègrement les aménagements déjà en place. Super…

Croyez moi, toute notre équipe est simplement outrée par ce genre de comportements. Probablement à cause de notre implication au sein de Black Bass France, l’Association des passionnés du Bass. Il est inconcevable pour nous de harceler (car c’est ça !) une maigre population de poissons quelques jours après leur introduction. Le but de cette introduction est d’installer cette espèce durablement. Pas de procurer un plaisir éphémère à une poignée d’égoïstes. C’est sûr qu’en cartonnant les black-bass juste après leur phase d’acclimatation, ça va faire avancer le schmilibilick… Et quelle gloire que de défoncer un bass affamé n’ayant aucun repère…

Incroyable aussi les réflexions de ces personnes, me reprochant hier de cacher certaines informations ! Hey les zozios, redescendez sur terre… L’introduction a été filmée… RIEN n’a été caché à ce sujet. Ni la quantité de poissons, ni leur prix, ni leurs tailles… Les poissons ont été payés, le contenu de la commande est connu. Si on vous dit qu’il y a 15 malheureux poissons maillés (donc seulement 15 géniteurs !!!) dans le lot, c’est tout ce qu’il y a. Alors oui, c’est cool, vous avez du tous les toucher, déjà. Et déjà mis en danger la première reproduction.

Nous espérons voir ce type de personnes de plus en plus sur les évènements amenant à ce type d’actions. Et aussi dans la vie de l’AAPPMA. Parce que sinon notre avis sur ce type de personnes va être vite fait…

De consommateur bête et méchant, il va falloir devenir acteur appliqué et bienveillant…

Alors RDV dès samedi pour l’Assemblée Générale de l’APBV qui est l’AAPPMA de Vincennes qui se bouge à nos côtés pour essayer de faire bouger les choses. Ça se passe donc samedi 9 avril 2011 à 14h (lieu : annexe Hôtel de Ville de Saint-Mandé, 10 place Charles Digeon, 94165 Saint-Mandé (face au commissariat)) !!!

39 Réponses to “Coup de gueule n°789845456…”

  1. Quand tu dis « jeunes », c’est quel age ? Car je constate avec regret que dans la nouvelle génération il y a une frange indiscrète de p’tit gars prêts à tout pour se mettre en avant. Peu s’en faut pour que vos géniteurs finissent en diapo pour facebook. C’est malheureux mais si on interdit pas purement et simplement la pêche aux leurres durant la période de repro il y aura toujours des petits malins pour se dire que c’est plus facile et si en plus on annonce ouvertement l’introduction de ce poisson ça attire forcément l’attention.

    • cannafish Says:

      Salut Fred,
      Quand je dis jeune, c’est 20 ans, dans ce cas.
      Mais ce ne sont pas des gens qui iront pavaner sur FB ni même ailleurs. Trop malins, trop égoïstes. Des consommateurs discrets et efficaces.

      J’ajoute que nous ne sommes pas encore au moment de la fraie. J’estime qu’il est encore possible de pêcher le bass une dizaine de jours même plus, mais le principe de sécurité m’impose 10 jours. Enfin bon je ne suis pas vraiment concerné, je n’y suis pas encore allé…

      Après, tu as bien raison en ce qui concerne les fermetures. Mais c’est très difficile à gérer, surtout là où les projets sont neufs. Nous avons été pris de court il faut bien le dire. Il est possible de changer le règlement, mais passer de plans d’eau ouverts tout le temps à 3-4 mois de fermeture du jour au lendemain, ça aurait été très mal perçu par les « acheteurs de cartes ». On a déjà réussi à parer au plus pressé en fermant un plan d’eau 1 mois et un second plus longtemps. En faire plus maintenant était dur.

      Sur l’IDF le problème est récurrent. Dès qu’il y a une intro, il y a du monde. Donc si effort bass il y a, l’effort doit être collectif afin de répartir la pression de pêche et de laisser les poissons souffler. C’est ce qu’on essaye de mettre en place depuis quelques années. Vincennes est le projet le plus récent en date. Bref c’est en construction…

      • Romain Says:

        Salut,

        On s’est croisé aujourd’hui (perruque) et je fais peut-être partie des pêcheurs « discrets » dont tu parles.
        Je réponds à ton coup de gueule puisqu’au fond, je suis d’accord avec ce que tu dis.
        Maintenant… Nous ne sommes pas du côté obscure.

        Je pêche dans le Bois depuis une bonne quinzaine d’années et je crois avoir responsabilisé ou du moins sensibilisé bon nombre de gens sur le statut des lacs du bois et la fragilité de son écosystème.
        Maintenant, la pêche est ouverte et c’est évident que les blacks se sont fait cartonner. On est à Paris…

        Voici quelques remarques :
        – Je n’ai pas encore vu de cadavres de blacks.
        – J’en ai fait remettre 3 ou 4 à l’eau, trop peu de pêcheurs savent que l’espèce est en No-kill.
        – Il faudrait interdire l’utilisation des triples dans tous les lacs du bois. Un beau brochet vient d’en faire les frais… Et pourquoi pas les ardillons aussi…
        – Et surtout, il serait bon de revoir quelques gardes de temps en temps car ces lacs subissent pas mal de braconnage, même si moi et quelques autres essayons de faire appliquer la loi…
        – Expliquer aux gens qu’il ne faut pas vider leur sac de pain dans le lac, que ce n’est pas une poubelle…

        Le fait qu’ils (bass) aient subi une forte pression de pêche fait partie de leur adaptation dans un lac parisien. Ils apprendront et rejoindront les bordures des îles et les zones inaccessibles. Ça commence à être le cas…
        Crois-moi, on les a un peu emmerdé (et encore !) mais franchement c’est peu par rapport à ce qu’ils vont avoir à supporter (chaque WE est un véritable enfer pour tout poisson des lacs).
        S’il y a besoin d’aide dans l’organisation d’évènements ou quoi que ce soit concernant la pêche dans le bois et à Paris, note mon mail, je répondrai présent.
        Encore merci à vous pour cette introduction.
        A+

      • Bien triste de lire tout ça…
        Et pourquoi ne pas « flouter » le décors, comme ça l’information et l’engagement reste présents, tout en diffusant malgré tout les photos de vos efforts ?
        Après il reste une solution ultime : engager des mercenaires Tchétchènes lourdement armés… lol

  2. jafar Says:

    Bonjour je suis un des leurristes que tu as croisé l’autre jour.
    Tout d’abord je tiens à te dire que je trouve dommage le fait que tu ne nous ai pas exprimé ton ressentiment l’autre jour au bord de l’eau, nous aurions ainsi pu écouter ton point de vue et te faire partager le notre.
    C’est d’ailleurs le reproche que je fais à internet où les gens font des affaires d’état de choses qui peuvent se régler très facilement au bord de l’eau.
    Première remarque, aucun panneau hormis le règlement sur internet ne précise la classification du bass en no-kill sur le plan d’eau c’est même moi qui l’ai appri à un papy qui sans cela n’aurait jamais remis les fishs en question à l’eau.
    Deuxièmement, même en le sachant certains jouent aux plus malins en tentant de les garder quand-même : j’en ai sauvé 1 in extremis l’autre jour du sac plastic lequel a miraculeusement disparus dans la poche du pêcheur quand il nous a vu arriver.
    Donc oui dans l’absolue il faudrait les laisser tranquilles encore 1 mois ou même 1 an pourquoi pas, mais dans la pratique c’est impossible. Ainsi je préfère qu’on les attrape nous qui les manipulons avec soins avant de les remettre à l’eau histoire de les « éduquer » un peu, plutôt que des types qui vont chercher à les garder (crois moi ça fait 15 ans que je pêche à Vincennes et je les connais bien les « pêcheurs » de là bas).
    Pour finir toi qui te dit « outré par notre comportement » laisse moi te dire que je suis moi-même outré par tes propos préconisant de relâcher les gros brochets et les sandres dans la rivière jouxtant le plan d’eau et faisant à peine 30 cm de fond ce qui reviendrait à les condamner. Sous prétexte que les gros pikes mangent les bass (même si je suis d’accord là dessus il ne fallait les mettre surtout qu’ils ont été mis quasi en même temps) et que les sandres entreraient en concurrence avec les bass car nidifiant sur les mêmes zones (c’est d’ailleurs même si ce n’est pas faux la première fois que j’entends cela).
    Donc si comme tu dis ton avis sera vite forgé sur des « gens comme nous », que doit-on nous penser des gens comme toi ?
    Je me tiens à ta disposition si tu veux en reparler.

    PS: ton ami avec qui tu pêchais soit-disant le brochet savait il qu’au combiné jig+écrevisse il risquait aussi de faire 1 bass ? Et ne pensez vous pas que le bigbait est plus adapté à la recherche de brochets de 80 cm à 1 m nourris aux truites depuis leur plus jeune âge ?

    • cannafish Says:

      Salut Jafar,

      Je ne peux évidemment laisser sans réponse. D’ailleurs je tiens à dire que je n’ai rien censuré. Juste apporté les modifications orthographiques nécessaires à la publication de ton commentaire. Bref.

      Critiquer le fait que ces brochets ont été introduits là, c’est bien joli, mais je ne crois pas t’avoir vu à leur pêche… Et bien crois moi nous étions finalement assez peu à mouiller le maillot pour sauver ces poissons, et qu’à la fin de la pêche nous n’en pouvions plus. Les brochets ont donc été mis là plutôt qu’à la benne. Avec des bras supplémentaires, nous les aurions dirigés ailleurs…

      Pour notre façon de pêcher, je ne pense pas que nous étions là l’autre soir pour pêcher… Nous étions en route pour ailleurs, mais en passant en voiture nous avons ralenti et constaté un grand nombre de pêcheurs, donc nous avons fait halte. Et effectué quelques lancers avec le matériel en notre possession (désolé nous n’emportons pas 3 combos chacun en pêche du bord, donc c’est dur de trier…). Pour certains combo jig+écrevisse, pour d’autres swimbait de 5 pouces ou leurre articulé. Mais je ne pense pas pouvoir qualifier notre passage au bord de l’eau de partie de pêche… 45 minutes le tour de lac pêche incluse, c’est pas lourd tu en conviendras…

      Je ne vous ai pas expliqué tout en détail l’autre jour car je pense que j’aurai perdu patience assez rapidement. Quand on touche trop aux bass, je deviens nerveux, limite agressif. Et finalement je supporte assez mal « l’opportunisme » (le mot n’est pas le mieux choisi, mais je le préfère à d’autres, plus virulents)…
      « Vacciner » des poissons c’est bien joli. Mais on en connait les débordements. Que risquent les bass ? La vie… Pas forcément le jour de votre rencontre… Car le bass est un poisson costaud. Mais il ne faut quand même pas faire n’importe quoi. Un bass piqué plusieurs fois va aussi se méfier de plus en plus. Et pas forcément des leurres… Ils peuvent en arriver à fermer la gueule tout court. Bref à 15 jours – 1 mois de la reproduction, perso je préfèrerai qu’ils n’aient d’autres soucis que de se gaver sans risque pour affronter cette période cruciale… Et là ce n’est pas le cas. J’émets déjà une grosse réserve sur la reproduction de cette année. Il y avait peu de poissons maillés (donc reproducteurs) dans le lot. Ils ont, visiblement, tous déjà été touchés. Et oui, un bass qui arrive, c’est un peu bête. Perdu dans un environnement étranger, il se jette sur tout ce qui est possible pour prendre des forces… Et il le paye.

      Sache également que si je faisais un brochet sur ce lac, je le déplacerai sans hésiter (si l’APBV décide vraiment de faire de ce lac un pôle de pêche sportive du bass, avec règlement adapté. Mais j’ai très bon espoir…). Et dis toi bien que la solution du ruisseau serait dans tous les cas temporaire. Un brochet y vivrait très bien, même une semaine (même si ça n’est pas les chutes du Niagara, l’eau coule !!!). Dans le ruisseau, il serait assez simple de le récupérer pour le transférer.
      Après il est certain qu’une autre solution serait à trouver et je l’ai proposée : il s’agit d’une pantenne (cage en métal de dimensions adaptées, avec cadenas donné à des personnes étant là-bas fréquemment) dans laquelle on peut stocker les poissons quelques temps.
      Nous souhaiterions faire de même sur d’autres plans d’eau où le silure n’a pas vraiment sa place… Retour en Marne ou en Seine.

      Pour les zones de reproduction des sandres, je n’ai rien inventé. Revois simplement tes sources.
      Je suis impliqué chez BBF depuis quelques années et je ne pense pas raconter beaucoup de « bêtises » dès lors qu’il s’agit de ce poisson (le bass) et des espèces interférant avec lui pour des raisons x ou y…

      Les panneaux : là je suis bien d’accord, ils manquent. J’ai eu trop de choses à faire pour l’APBV ces derniers temps et je n’ai pas eu le temps de m’en occuper.
      Je vais de ce pas transformer un panneau BBF sur le No Kill afin de l’adapter à la situation. Après plastification, j’en poserai avant la fin de la semaine (peut-être la semaine prochaine) aux trop rares emplacements dont nous disposons (1 par lac, en gros…).

      C’est toujours tellement plus simple de critiquer que de participer…
      Tiens j’y pense, je vous avais bien précisé la date et l’heure de l’AG… Mais je ne vous y ai point vus… Dommage !

      A bientôt, au bord de l’eau…

      PS : tu penses ce que tu veux de moi, je n’ai plus grand chose à prouver dans ce milieu. Je suis bien connu associativement, et je ne pense pas avoir réalisé beaucoup de faux pas en quelques années engagées…

  3. cannafish Says:

    Réponse à Romain à présent !
    Si tu lis ma réponse à Jafar, tu trouveras déjà pas mal d’éléments.
    Pour les affiches, comme annoncé je m’en charge le plus vite possible.
    Pour les triples et les hameçons sans ardillons, c’est au programme… J’en ai parlé au Président de l’AAPPMA. Outre la nette amélioration concernant les poissons, je pense qu’il s’agit d’une nécessité vis-à-vis du nombreux public présent au bord des lac du Bois.
    D’accord aussi pour tout ce qui concerne le respect de la nature…
    Maintenant je pense qu’il faudra également éduquer les pêcheurs parisiens… Le no-kill et Cie, c’est bien joli. Mais ça n’excuse pas tout. En tant que moucheur tu le sais parfaitement. J’énumère quelques points :
    – garderie : il n’y a pas de garde à Vincennes pour le moment. Juste des surveillants qui peuvent signifier à des personnes ne se comportant pas correctement où est la sortie. Applicable par exemple pour les gens pêchant dans l’eau (en waders)… Si tu étais un peu plus dans le monde associatif pêche, tu saurais qu’il est très difficile d’obtenir des gardes assermentés… Mais nous avons tout de même une mince option, que je ne dévoilerai pas ici. Wait and see…🙂
    – la manipulation des poissons devrait être mieux enseignée. A BBF nous avons fait un effort sur ce point l’an dernier, en proposant à la presse halieutique des papiers dans ce sens.
    – la recherche des poissons juvéniles devrait être proscrite. Un leurre de 2 pouces, c’est bon pour la perche(tte). Pour le Bass c’est 4 pouces minimum (voir mon idée là dessus : https://cannafish.wordpress.com/2010/07/09/dommartin-ou-une-autre-facon-de-pecher-le-bass/ lire simplement le début de l’article)… Et même cette taille n’empêche pas les poissons de 20 cm de mordre…😦 J’ai un article sur la pêche du bass à venir dans un magasine de pêche aux leurres, vous verrez j’y insiste à nouveau sur ce point.
    – le hic sur la région parisienne, c’est que dès qu’un spot à bass ouvre, il est quasi condamné dans la foulée. Car 5 bass dans un plan d’eau, c’est 50 pêcheurs qui ne demandent qu’à poser en photo avec… C’est pour ça que nous essayons d’une part de protéger et d’aménager les plans d’eau ; et d’autre part de multiplier les plans d’eau. Si il y a plus de possibilités, la pression devrait être diluée. Mais le vrai problème, c’est que la pression est actuellement tellement forte que les populations ne peuvent pas se développer. La graine subsiste, mais ne prends pas. Bref l’an prochain, en plus de la fermeture consécutive à l’empoissonnement, il conviendra de fermer la pêche des carnassiers pendant la reproduction du bass (là où il y a du bass capable de se reproduire).
    Bon c’est pas tout ça, j’ai des affiches à faire…🙂

  4. Guedboy Says:

    Ça me dégoûte ! Des gens bossent dur pour réussir à mettre du poisson rare en région parisienne et des personnes peu scrupuleuses se permettent de faire n’importe quoi…

    (commentaire légèrement modéré par cannafish)😉

  5. MOI JE PECHE DANS LES LACS DU BOIS DE VINCENNES DEPUIS 10 ANS JE PRENDS ENORMEMENT DE PLAISISR A PECHE LES ESPECES QUI SONT NATURELEMENT PRESENTE DANS CE LAC(sandre,brochet,perche)PETITE QUESTION DE QUEL DROIT TU VIDE CE LAC DE CES BROCHETS ET SANDRES?MOI JE PENSSES QUE TU EST UNE PERSONNE QUI NE PENSSE QU’A SA GEULE VU L’ECHEC ET LE BORDEL FOUTU AVEC T POTES AU LAC DE LOMCHAMPS AU BOIS DE BOULOGNE,POUR QUOI TU T’OPSTINE A INTRODUIRE CE POISSON ET A IMPOSER T REGLES;SI AU MOINS TU LE FAISER AVEC DISCRETION ET HUMILITE,MAIS NON!ALORS VU QUE TU NOUS A FOUTUS EN LAIRES NOTRE DEBUT DE SAISON NOUS ON A DECIDé AVEC LES COPAINS D’INTRODUIRE DES SILURES DANS CE LAC T’EN PENSEQUOI SYMPA NON?TU AURRAIS TRES BIEN PUS T’ARRETE AU LAC DE XXXXX-XXXXX Y INTRODUIRE DU BASS FAIRE VOS REGLES NO KILL SANS ARDILLONS ECT…. MAIS NON TOI TU VEUS TOUS JE PENSSE QUE LES PROCHAINS MOI VON ETRES TRES ANIMé O BORDS DES LACS DE VINCENNES

    • cannafish Says:

      Commentaire validé tel que (fautes intactes, une fois n’est pas coutume sur ce blog) sauf pour un nom de spot qu’il convient de protéger encre quelques temps (la décision n’est pas de moi, mais je l’approuve complètement…).

      Que dire après pareille démonstration ???
      Rien… Enfin si : « Mirko », définitivement tu ne comprends rien.

      Bon weekend, je pars à la campagne !

  6. Frantzistor Says:

    Salut Jé,
    Super initiative de ta part, de votre part devrais-je dire.
    Aprés que les mecs les pêchent, ils ont le permis, ils sont dans la loi, les bass viennent d’arriver, ils sont vulnérables, c’est pas éthique, tu t’es investi, je comprends.
    C’est comme ça.
    Pourquoi n’avez vous pas divulgué l’info et posté la vidéo 1 mois aprés introduction ? Ca aurait permi aux bass de s’acclimater.
    No kill…
    Faut limiter l’accés…
    Je sais pas !
    Bon en tout cas, point positif, Bientôt l’ouverture, tout le monde va aller déboiter les barbeaux et pecher les sandres. lol
    Bon en tout cas maintenant je connais ton blog.
    Salut Jé
    F

    • cannafish Says:

      Salut !
      Tu l’as dit, tout est légal… Mais pas éthique. Que veux-tu dire après lecture du message précédant le tien ?
      Pour le fait de communiquer (ou pas) sur une introduction, je dirai que c’est la personne qui apporte les sous (donc les poissons) qui décide ! Dans certains cas ça se passe en silence, dans d’autres pas. Le FTF Open-Street a apporté une part de l’argent, via les inscriptions mais pas seulement : il y avait également des marques du monde de la pêche (FTF, Illex, DPSG, Lattitude Fishing) qui ont donné des chèques poisson permettant de doubler la somme des inscriptions… Et pour eux, il est normal de communiquer. C’est une opération de communication comme une autre, mais à mon avis plus intéressante pour le milieu qu’une page de pub sur tel leurre magique…
      D’ailleurs ce type de communication fonctionne assez bien, les gens rencontrés sur place le disent : « j’ai vu un article dans le Canard du pêcheur, je suis venu pêcher », « j’ai vu votre initiative sur le net, c’est trop bien de faire ça », …
      Pour la longueur de fermeture, c’est un peu pareil. Je crois avoir déjà expliqué ça plus haut. Mais on ne peut pas décider de fermer les plans d’eau comme ça du jour au lendemain. Les pêcheurs ont payé un permis, donc un droit de pêche (et quelques devoirs, mais ça tout le monde l’oublie, ou l’ignore…). On ne peut pas changer la donne trop rapidement.
      Bref ce n’est pas vraiment simple ! Et encore moins si tout le monde n’y met pas un peu du sien…

      • frantzistor Says:

        LOL.

        Effectivement c’est pas simple. Entre le besoin de communiquer et le bien être des poissons…
        Le black bass, ce poisson mythique, c’est vrai que c’est agréable à pêcher. Vous auriez mis des perches ça aurait peut être attiré personne.

        Oui c’est pas simple. Courage et ne désespère pas. Une brise peut faire tomber un mur….mais ça prend du temps.

  7. DIT VOIR TU A LA CRITIQUE FACILE MAIS TU N’A PAS REPONDUS A MA QUESTION,TU A UN PERMIS SPECIAL POUR VIDER LE LAC DE C BROCHET ET SANDRE ET DE JOUER AVEC LA BIODIVERSITE D’UN LAC ?, A OUI TOI C « ETHIQUE » QUI T PERMET DE FAIRE C QUE TU VEUS SUR C LAC,A OUI APPARAMENT TU VEUS VIDER UN LAC DE C SILURES AUSSI,MOI JE LE PECHE PAS,MAIS PAS SUR QUE CA PLAISE A TOUT LE MONDE.DESOLE D’AVOIRE DIVULGUER LE NOM DE TON SPOT TOP SECRET VU LE NOMBRE DE PECHEURS QUE J’ai VUS CARTONNER T BLACKS J PENSSE QU’IL ET DEJA CONNUS,C ETE PAS DES LOCAUX EN TOUT CAS,LAC TRES PEUT PECHER PAR NOUS

    • cannafish Says:

      J’ai répondu… Plus haut. SI, et seulement SI, il est décidé par les pêcheurs investis (et non par moi seul comme tu sembles borné à le croire…) dans la vie de l’APBV que ce plan d’eau (ou un autre, ou aucun !) est plus ou moins dédié à telle ou telle espèce alors c’est sur qu’il faut éviter de trop fortes concurrences.
      Par ailleurs tu as beau rôle, mais qui veut déplacer du silure ? Avec quel accord ? Je pense que l’humilité dont tu parles plus haut, elle n’est pas du coté que tu prétends… Ni le respect…
      Tu vois j’ai proposé de l’aide dans cette Aappma, pour aider à monter des dossiers divers, mais je n’impose aucunement « mes » règles ou « ma » façon de penser. L’introduction que nous avons proposée (Minimes) a été discutée avec le bureau de l’APBV.
      Pour « mon spot secret », comme tu dis, il me semble t’avoir déjà TOUT expliqué oralement. Mais on dirait bien que ça a du mal à rentrer… Pour rester vague, cette idée vient d’autres personnes, qui ne souhaitent pas en parler. N’étant pas initiateur ni même acteur de leur projet, je n’ai rien à en dire. Et surtout, s’ils souhaitent que ça ne s’ébruite pas, ce n’est pas à moi d’aller le crier sur les toits… C’est aussi du respect pour le travail d’autrui.

      Je note de nombreuses incohérence dans tes quelques lignes. C’est assez triste. D’ailleurs qui est égoïste dans cette triste histoire ? Ceux qui essayent de monter des projets pour la communauté, en demandant simplement un peu de moderatin ? Ou ceux qui ne font que râler car leur début de saison est foutu ? C’est risible… Mais j’ai confiance en mes lecteurs. Ils ne manquent pas de discernement.

      Fait nouveau sur ce blog, je ne puis te certifier la validation de tes prochains commentaires. Simplement car ça commence à tourner en rond là. Les gens que ça intéresse un peu se sont fait une idée, les autres s’ennuient…

  8. A TA PLACE JE LAISSERAIS LE LAC DE DAUMESNIL ET CES SILURES TRANQUILLE,depuis sa presence, la population de poisson chat a fortement diminué,quant a mon debut de saison il n’est pas encorre foutus et n’a meme pas commencer j commence le 2 mai,je ne te connait pas et ne t jamais croisé.c cool bon week le sportif.

    • cannafish Says:

      Et encore des incohérences… Alors, il est foutu ou pas ton début de saison ? Relis tes messages…
      Déjà je ne suis pas vraiment un grand sportif. Mouarf Mouarf Mouarf…🙂
      Ensuite (comme expliqué plusieurs fois mais visiblement tu ne lis pas tout…) je ne toucherai à aucun poisson sans qu’il s’agisse d’une décision de l’APBV, donc des pêcheurs.
      Maintenant « à ta place » je ne jouerai pas trop à bouger des poissons sans accord…
      On ne se connait pas, mais ça ne va pas tarder ! Alors à très vite…

      • Hé, salut Jé,

        Alors là, tu tiens une star mais dis moi si je ne m’abuse, il est interdit et punit par la loi de transporter des poissons vivants sauf autorisation de l’aappma gérante du lot de pêche et peut être même du csp alors si Mirko veut introduire du silure dans votre plan d’eau à bass…
        Maintenant, je ne trouve pas idiot de la part de l’aappma de vouloir limiter la concurrence en faveur des bass en enlevant les brocs mais il est certain qu’il serait plus judicieux de classer ce plan d’eau exclusivement en pêche du bass et je suis convaincu qu’une fermeture sur 2011 après l’introduction aurait été le must mais bon, moi j’dis ça mais j’dis rien
        c.. Comme je suis…..

      • cannafish Says:

        Salut Thierry,
        Oui pour l’interdiction de bouger des poissons sans autorisation ! Mais il a changé d’avis…🙂
        Oui également pour les protections et les classements de plan d’eau. Le président de l’AAPPMA est averti de ce qui se passe et conscient des problèmes. On verra ce qui va se passer dans les mois à venir et réagir au mieux ensuite…😉

  9. Salut Jê,
    Laisse tomber, c’est des personnes qui comprennent vite mais il faut leur expliquer longtemps😉 (bercées un peu trop prês du mur)
    Belle initiative et bonne continuation
    @+

  10. TU PARLE D’ETHIQUE ,MAIS LES POISSONS PECHER ET QUE TU MONTRE SUR TON BLOG EN JANVIER ET FEVRIER 2010 SON LA PREUVE DE TA MAUVAISE FOI ET DE T’ES PROPOS INCOHERENTS.ALORS JE SAIS TU VA ME DIRE QUE C LE BOIS DE BOULOGNE ECT. ECT.ET QUE LA PECHE DU CARNASSIER Y ET AUTORISE QUASIMENT TOUTLE TEMPS ,MAIS L’ETHIQUE ALORS,l’ETHIQUE TA FAMEUSE ETHIQUE?INCOHERENCE?EN TE LISANT TU DONNE LIMPRESSION DE ME CONNAITRE (paranoia?dommage t jeune)QUANT O SILURE T’INQUIET JE N’EN METRAIS PAS ,IL Y A DEJA ASSER DE POISSONS CHAT COMME CA DANS LE LAC DES MINIMES,AVEC LES POTOS ON A DECIDER D’OBSERVER,QUANT A TE RENCONTRE AU BORD DE L’EAU APRES REFLEXION; NON VRAIMENT, NON! VOUS N’EN VALER PAS LA PEINE,SALUT A TOI L’AMERICAIN !

    • cannafish Says:

      Tu as décidément une incroyable faculté à énoncer des conneries… Après sportif, je deviens américain ? Et bien non, pas plus… Sache que je suis corrézien. Et que c’est un des bois les plus durs que tu trouveras dans ce pays…🙂
      Pour la pêche en période de fermeture du brochet (pour généraliser), déjà il s’agit souvent de Vincennes. Tu me vois déçu que tu n’aies pas été capable de reconnaitre, toi grand spécialiste… La pêche est donc autorisée sur ces parcours privés (à Boulogne, c’est pareil) de janvier à mai. Après libre à chacun de pratiquer ou pas ! Moi je le fais. Et si tu lisais mes reports (au lieu de déblatérer des âneries), tu verrais que j’y indique les dates où les becs ont frayé, et les dates auxquelles j’ai cessé puis repris leur pêche…
      Je viens de relire tes messages. Au moins il y a 2 choses pour lesquelles tu es constant… Les lacunes orthographiques et les incohérences !!!
      Puisque tu sembles être un habitué, un observateur, je pense que nous nous croiserons tôt ou tard… Même si tu viens aussi de changer d’avis pour ça.. Tu connais mon visage donc je compte sur toi pour venir te présenter, que nous puissions avoir enfin une explication argumentée !

  11. Salut,
    merci pour ta réponse.
    Je viens de lire les commentaires. C’est vrai que là, on atteint des sommets ou on touche le fond, comme tu préfères…
    Moi qui te trouvait un peu « dur », je commence à comprendre ton petit côté « blazé ». On a clairement dépassé le classique « jeunes VS anciens » sur lequel j’étais resté.
    On est pas tous bornés, la preuve, je n’ai pas remis les pieds au bord du lac depuis une semaine.
    Allez, on arrête les combats de coqs, on fout la paix aux Blacks du bois (non les gars, pas de jeux de mots…) et on patiente sagement jusqu’au 1er Mai pour se défouler ailleurs.
    Sinon, je fais vider tous les lacs du bois (j’ai des relations…)😉
    Pour finir, je citerai un vieux moucheur qui lui-même citait Montaigne en se demandant si ce dernier n’était pas lui-même pêcheur : « Je plains l’homme qui n’a que des certitudes »
    On expire, on relâche, voilà, tout va bien…

    • cannafish Says:

      Salut Romain,
      Oui, je suis un peu dur. Je l’admet. Ce projet est le fruit du boulot d’une équipe et l’épilogue du rassemblement du 19 décembre. Quand je repense à tout ce qui a été fait pour obtenir ces poissons, c’est clair que ça m’irrite légèrement. Et le problème vient en partie du fait que nous ne puissions pas fermer le lac assez longtemps ! Les « dérives » des pêcheurs sont naturelles, si je puis dire. LA pêche est autorisée, ils y vont. Et je n’ai pas cherché à l’interdire (de toute façon ça n’est pas possible). J’ai juste demandé du raisonnement. Après, il ne faut pas hésiter à aller au bord de l’eau. Pour voir par exemple. L’observation de ce qui s’y passe et la discussion avec les autres pêcheurs sont aussi des choses importantes. Je vais essayer d’y passer ce soir ou demain soir : JP a gentiment posé les affiches vendredi (merci à toi !!!) mais il faudrait que j’aille changer le scotch.
      Bref tout ça n’est pas simple, mais comme tu dis ça va se tasser d’ici 15 jours.😉

  12. Bonsoir
    Je suis novice à la pêche et je voudrais savoir si je peux pêcher aux lacs de Vincennes et avec quel permis ? Et si il y a des dates pour pêcher… Je n’ose pas venir au lac sans avoir ces renseignements.
    Merci,
    mikmik75

  13. spoon Says:

    C’était chaud en 2011… Et en 2012, qu’en est-il ? Est-ce que Daumesnil vaut le coup pour les carnassiers ?

    • cannafish Says:

      Bonjour !
      Honnêtement, ayant déménagé il y a moins d’un mois, je ne sais pas du tout, n’ayant pas pêché cette année sur Vincennes !
      Les derniers échos parlaient d’une forte population de silures sur ce lac, à voir !

      • spoon Says:

        (re)bonjour,

        Merci pour votre réponse. Je vais essayer de tenter les silures de Daumesnil avec mes cuillères Toby Salmo de 30g (Abu Garcia) en baitcasting, avec de la tresse de 30 livres (on n’est jamais assez prudent !). 😉

        Bien cordialement.

      • spoon Says:

        Addendum: …finalement, ce sera un brochet décroché sur une Atom Firetiger de 25g (Abu Garcia).

  14. Anon. Says:

    NB : pour votre attention personnelle ; à vous de voir s’il est pertinent ou non de publier….

    (re)Bonjour Jérôme,

    J’ai relu les échanges ci-dessus aux sujets des Black Bass. Quelques points me paraissent importants.

    Vous semblez partir du principe que tout le monde est au courant – cf. : « Vous le savez, le FTF Open-Street de décembre a permis de financer 70 kg de black-bass… »

    Or, en communication, rien ne va de soi, et il faut partir du principe que le lecteur ignore tout du sujet… et donc lui (ré)expliquer tout de A à Z, et à chaque fois… Si besoin, votre caméraman préféré vous le confirmera😉

    L’actu la plus récente sur le site officiel : http://apbv75012.free.fr/ de l’assoc. du bois de Vincennes (APBV) remonte visiblement à … plusieurs années.

    Dans le fil des échanges ci-dessus sur le Black-Bass (sur votre blog), vous annoncez la date de l’AG de l’Amicale des pêcheurs du Bois de Vincennes. Curieusement, cette info n’est pas annoncée sur le site de l’association en question (!). Les comptes-rendus d’AG n’y figurent pas non plus. (Et aucune info officielle sur cette initiative (qui ne laisse personne indifférent) d’introduire des Black Bass…)
    > Question : que fait l’association APBV de l’argent qu’elle perçoit via les cotisations ? Quelle transparence envers les adhérents ?

    A titre de comparaison, tous les mois, il y a des infos actualisées sur: http://www.pecheursdeparis.fr – le site de l’Union de Pêcheurs Parisiens. Les comptes-rendus des AG y sont publiés.

    Bref, pas d’infos mises à jour sur le site officiel de l’APBV… mais bien plus d’infos sur des blogs non officiels, tels que le vôtre. (Pas l’idéal, en termes de communication claire et efficace).

    Voilà – je ne sais pas si vous faites partie de l’APBV,… mais il semblerait bien qu’il faudrait dépoussiérer cette vénérable association et la faire entrer dans le 21ème siècle.

    Bien cordialement,

    • cannafish Says:

      Donc… Replongeons dans le contexte ! Vous déterrez un article vieux d’un an… A l’époque tout le monde savait pertinemment que des black bass avaient été introduits sur ce plan d’eau. Simplement car l’action avait été relatée sur divers supports (blogs, forums, vidéos et presse papier). La preuve est accablante : l’affluence très soudaine de pêcheurs en mal de sensations, prêt à tout pour pêcher un bass de 15 cm… No comment…
      Ensuite… Le site de l’APBV : je pense que vous ne connaissez pas bien (ou pas du tout) l’APBV et ses dirigeants. Pleins de bonnes intentions, ils n’ont hélas pas la chance de faire partie de la « génération Internet ». Conscient de ce fait, je m’étais proposé pour refaire leur site mais malheureusement je n’ai jamais eu le temps d’y consacrer du temps. En fait quand j’ai proposé de l’aide à l’APBV, il y avait plusieurs chantiers à démarrer. Le site mais aussi et surtout (en tout cas ça a été ma priorité) de proposer (à la mairie de Paris) un plan d’aménagement des étangs (pour résumer, l’état d’esprit était la réintroduction d’une plus large biodiversité) ; et de faire labelliser un de ces étangs comme parcours d’initiation. Voilà où est passé mon temps pour l’APBV.
      Mais comme vous semblez être au top en matière de communication, vous pouvez sans soucis rejoindre leurs rangs !
      Réponse concernant l’argent de l’APBV (j’ajoute que vous ne devez peut-être pas bien connaître le milieu associatif pêche… Car j’ai souvenir de pareilles questions il y a une dizaine d’années…). Et bien dites vous que l’argent est bien dépensé à l’APBV. Pour commencer il n’y a pas beaucoup d’argent car peu de membres (une centaine j’imagine), et ces quelques euros sont essentiellement dépensés (liste non exhaustive) en location des beaux de pêche et en empoissonnement. Enfin comme dans toutes les AAPPMAs responsables. Les comptes sont vérifiés et la lecture des rentrées et sorties d’argent est donnée pendant l’AG. Cette AG est annoncée un mois avant par affichage (plans d’eau et revendeurs de cartes de pêche). De plus, l’AG 2011 avait été annoncée sur le site de l’APBV (je m’en étais chargé mais cette annonce a peut-être été enlevée par la suite !?). Les black-bass, pour rappel, n’ont pas été payés par l’APBV : ils ont été financés suite à l’initiative de French Touch Fishing d’organiser plusieurs grands rassemblements dont le but était l’introduction de ce poisson en accord avec les autorités compétentes (APBV et FPPMA 75). Merci encore aux différents participants (pêcheurs et sponsors).
      Bref, encore une fois, je vous invite à vous rapprocher des gestionnaires de l’APBV. Ils sont régulièrement présents au bord de l’eau et tiennent une permanence tous les mardis. Parler avec eux, puis peut-être leurs proposer votre aide !
      Il faut peut-être préciser que mon blog n’a pas la prétention de communiquer pour ou à la place de l’APBV. C’est là où vous vous méprenez. Mon blog relate simplement ce que je fais dans le monde de la pêche, c’est à dire mes humbles sorties, quelques présentations de produits, reportages de compétitions et annonces de salons, ainsi que ma modeste contribution au milieu associatif pêche.
      J’ajoute également que je connais bien l’AAPPMA des Pêcheurs Parisiens. J’y ai même apporté de nombreux coups de mains (il suffit de regarder les vidéos de Stéphane pour le voir). Après, je ne pense pas y prendre ma carte un jour. Simplement car le bief de Seine qu’ils gèrent me semble bien difficile à gérer en l’état. La seule action possible est le déversement de brochets, mais convenons que cette mesure esseulée est loin d’être idéale… Et malheureusement aucun aménagement de frayères efficaces (par exemple) ne sera possible sur un bief ultra urbanisé comme celui-ci. Bref les actions de cette AAPPMA se résument, à mon humble avis, à de la promotion de la pêche… La chance de l’APBV est le phénomène Street Fishing.

  15. Anon. Says:

    Jérôme,

    Vos propos, souvent hautains et agressifs, sont parfaitement indignes d’un « pro ». (Mes propos, en tant qu’invité sur votre blog, sont restés parfaitement courtois).
    Ce projet de Black-Bass 2011 dans le Bois de Vincennes a été -de toute évidence- très mal « accompagné » – inutile de nier l’évidence. D’ailleurs, il semblerait que ce soit un « one shot » qui n’a pas été reconduit – cf. : absence de stratégie à moyen/long terme ?
    Selon vos propres dires, vous êtes intervenu en assemblée générale (AG) de l’APBV, et vous avez eu vous-même la main sur le site Internet de l’APBV. Alors, pourquoi donc n’avez-vous pas terminé ce que vous aviez commencé ?
    Et pourquoi est-ce que les infos de l’affiche du bord du lac de Saint-Mandé (puisque c’est bien de ce lac qu’il s’agit – malgré vos fausses pudibonderies) ne figurent-elles pas sur le site Internet de l’APBV ? (Oui – les infos sur l’affiche qui commence par « attention, amis pêcheurs !!! – avec trois points d’exclamation »).
    Et quels sont ces autres projets d’aménagement des lacs du Bois dont vous faites mention ? Quel mandat, quelle légitimité aviez-vous pour proposer à la mairie de Paris des aménagements sur le Bois de Vincennes, dont l’APBV gère les baux ? … En l’absence d’informations officielles, c’est -convenez-en-, pour le moins très, très opaque.
    Dès lors, pourquoi feindre de s’étonner d’accusations de « copinage » ou de conflits d’intérêts (cf. : vos sponsors et/ou lobbying pour les autres associations dont vous faites partie) ? Et en quoi est-ce que le Black Bass, espèce originaire d’Amérique, favorise-t-il la « biodiversité » naturelle des lacs du Bois ? Le silure, lui au moins est européen ! 😉
    Espérons que tout au moins cela vous aurez au moins appris que tout projet, aussi bien « pensé »(en petit comité) qu’il ne soit, est voué à l’échec s’il n’est pas correctement « accompagné » auprès du plus grand nombre. C’est le b.-a. – ba du management de projets.

    Bien cordialement,

    PS : un dernier détail, de démocratie locale – oui, j’estime être en droit de savoir comment est utilisé l’argent que je verse à mon association. (Et nous sommes au XXIème siècle).

    • cannafish Says:

      Cher « anonyme »,
      Pour commencer je ne sais pas ce que vous appelez un « pro »… En tout cas sachez que je n’exerce absolument pas dans le monde de la pêche. Du coup, je ne me sens vraiment pas le moins du monde concerné par votre remarque…🙂
      Je viens de relire mon précédent message que je ne trouve absolument pas déplacé contrairement à ce que vous annoncez. Certes ironique et un peu provocateur, mais espériez vous une réponse morne à vos messages ? Je ne le pense pas. Mais peut-être est-ce le simple fait que l’on ose vous répondre qui vous fait ressentir mes mots comme étant agressifs !?
      Concernant le site Internet, je l’ai déjà expliqué dans mon premier message : je n’ai pas eu le temps de mener à bien ce projet. Que vous faut-il de plus ? Des excuses ?! Et bien les voilà : je m’excuse de ne pas avoir finalisé ce projet. Et d’en avoir mené d’autres à terme, tout en faisant mon travail et en essayant d’évoluer dans ma vie familiale (donc personnelle) ! Mais il me semble que ces excuses devraient plutôt être présentées aux personnes de l’APBV… Ce qui a été fait !
      Le « projet » black-bass, comme vous l’appelez, a été accompagné comme il a été possible de le faire. Je ne suis qu’un des nombreux acteurs y ayant participé… Mais dites-vous simplement qu’entre les personnes voulant annoncer coûte que coûte cette introduction et celles (dont je fais partie) souhaitant avant tout la protection (et donc un encadrement de l’arrivée des poissons). Bref les discussions ont été âpres…🙂
      Pour votre gouverne, nous voyons bien plus loin que sur un an et une quantité encore plus importante a été introduite cette année. En trois posts, vous avez donc réussi à accumuler un nombre assez impressionnant d’imprécisions et surtout d’erreurs. Je vous encourage donc à vous rapprocher de l’APBV pour obtenir plus d’informations.
      Concernant les affiches, elles ont été réalisées en collaboration avec l’APBV et la Fédération. Voilà pour la légitimité. D’ailleurs elles représentent un petit bémol supplémentaire à votre démonstration… Que font-elles là puisque le projet d’accompagnement des poissons a été si mal mené ???
      Pour les projets d’aménagements des lacs, ils ont été également élaborés en collaboration avec l’APBV et la Fédération. Je peux même ajouter que le président de l’APBV s’est chargé de présenter ce projet à la Direction des Parcs et Jardins de la ville de Paris. Voilà une autre correction d’importance… Et une réponse de plus concernant la légitimité…
      Pour votre morale (vous semblez très fort pour ça, du reste…) sur le management de projet : sachez premièrement qu’il n’a pas du tout été décidé en petit comité. Il a été présenté et discuté avec les personnes actives de l’APBV. Par la suite, nous avons été plusieurs à aller au bord de l’eau pour expliquer aux pêcheurs l’action. Nous avions convoqué Claire Chazal mais manque de chance, elle avait piscine…🙂
      Pour ce qui est des comptes de l’APBV (cf. votre PS), je vous invite encore une fois à contacter le bureau de l’APBV (dont je ne fais pas partie), ils n’ont rien à cacher… Et encore une fois, plutôt que de débiter des tonnes d’inexactitudes et d’incertitudes, n’hésitez pas à vous renseigner mieux, ou à défaut un peu…

  16. Moi je sais ou les mettre les brocs : Dans mon congélateur bien sûr ….. Mais non je blague oh faites pas cette tête. J’aurais bien ma petite idée ou les mettre vos brocs: Un coin dans l’Essonne où il y a des frayères et qui est certainement plus adapté à leur reproduction que dans le bois. Mais bon je n’ai ni le matos ni la connaissance pour faire le transfert.

  17. Karpiel Says:

    Bonjour,
    Pourrais-je être informé de la population/quantité de poisson présente dans le lac des minimes? Puisque en cette année 2013 à par une perche qui suivait j’ai l’impression de perdre mon temps bien que je pêche depuis un certain temps.
    Cordialement

    • cannafish Says:

      Bonjour,
      Malheureusement, je ne peux pas trop vous renseigner, simplement car j’ai déménagé depuis presque un an et que je n’ai donc pas pêché ce lac depuis… En revanche il y a toujours eu une jolie population de perches, des brochets, des sandres et même des black-bass.
      J’ajoute qu’il ne faut pas hésiter à pêcher également les autres lacs lors de vos sorties, afin d’augmenter les chances de trouver du poisson actif !

  18. François Says:

    Merci de votre réponse, en ce moment les gars du coin ne prennent rien, dommage. J’essaierai de faire changer les choses bien que la pêche en région parisienne reste assez difficile. En ce moment je vise plutôt la Marne en espérant faire de belles prises!

  19. Monsieur DENIZE Says:

    Bonjour,
    j’aurai aimé entré en contact avec vous je pêche à Vincennes
    et j’ai vu les black-bass et je vous sollicite pour avoir plus d’information concernant l’implantation des black-bass dans ces lacs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :