Brochet première catégorie !

Retour de weekend en Corrèze où j’ai eu le temps de retourner à la pêche sur un spot de première catégorie. Fred et Laurent ont eu la gentillesse de m’y amener avec eux. Le spot est un parcours de graciation réputé pour ses grosses arc-en-ciel (plus d’informations : http://www.aappma-19.com/parcours/parcours.html !), la réglementation y étant adaptée (un seul hameçon simple à ardillon écrasé). L’ayant déjà pratiqué quelques fois, je sais qu’il y a également quelques farios sauvages ainsi que des perches et quelques brochets. En effet le lac de barrage de Viam est distant de quelques centaines de mètres (à l’aval). Laurent et Fred vont pêcher la truite, quand à moi j’ai uniquement de quoi pêcher le brochet, mais je ne me démonte pas… J’écrase l’ardillon de ma tête plombée et y enfile le Fat RockVibe Shad 4 pouces, coloris Chart Pepper (#419)… Laurent pêche en RockVibe Shad 2 pouces sur tête plombée Tiemco, tandis que Fred a monté un RockVibe Shad 3 pouces sur une tête plombée montage texan. Laurent ne tarde pas à décrocher une petite fario, tandis que nous voyons les premiers sous-marins : des truites arc-en-ciel de 50 à 80 cm… Elles suivent les leurres (même le mien d’ailleurs !!!), mais sans les attaquer. Nous arrivons sur un des rares plats du parcours et un lancer le long de la berge me rapporte le brochet escompté !!! Il me gratifiera d’une belle défense : piqué dans peu d’eau, sa réaction fut immédiate : le saut ! … 🙂 Je ne fais pas trainer le combat et il pose gentiment pour la photo !

Environ 55 cm ! Pas très gros, mais en ce début de saison les pépères (et mémères) sont encore dans le barrage. En cadeau, je vous laisse admirer la coupe « je sors du champ » (pour de vrai !) et les waders de la maison de campagne… 🙂 Amusant aussi de constater le retard dans la pousse de la végétation : alors qu’à Paris tout est déjà vert, là ça n’est pas vraiment le cas… D’ailleurs il gelait encore tous les matins.

Laurent verra un poisson (truite) énorme attaquer son leurre en bout de canne (ouverture de l’hameçon instantanée !) et finalement Fred trompera la méfiance d’une jolie truite AEC, au RVS 2 pouces !!!

Matériel : canne casting Powell 703 CEF, moulinet Shimano Metanium MG, bas de ligne hard mono 100 Lbs.

Publicités

7 Réponses to “Brochet première catégorie !”

  1. yanncik Says:

    Ça c’est de la belle première catégorie…

    • cannafish Says:

      Je vois ce que tu veux dire Yannick. Mais pour défendre le travail des bénévoles de cette AAPPMA, il faut savoir qu’ils ont de nombreuses parties « restaurées » et vraiment propices aux truites de souche. Ils ont également des réglementations particulière sur ces parcours, afin de préserver ces truites autochtones.
      La portion de rivière sur laquelle nous avons pêché est en revanche très large (juste au dessus du barrage), bien remplie d’herbiers et voit peu de courant (malheureusement). Elle est donc dédiée aux poissons trophées. Comme ça il y en a pour tout le monde… Nous avons été sur ce spot en grande partie car je ne pouvais pas pêcher autre chose que le brochet avec mon matériel.
      Le point qui nous a fait un peu peur est qu’à cette époque de l’année, en principe, il devrait y avoir beaucoup plus de courant. Si ça continue comme ça, l’été va être tendu… 😦

  2. Vraiment sympa ton blog !!! Avec de magnifiques poissons !!!
    Mais dit moi la pêche en waders sur les 1ères catégories n’ouvre pas au 3ème samedi de mai ???
    C’est juste une question, je pratique très peu ces cours d’eau, sauf de mars à début mai, et je sais que chez moi, en Charente, la marche dans l’eau n’est autorisée qu’à partir du 3ème samedi de mai en raison de la fraie des truites !?

    • cannafish Says:

      Salut Jonathan ! Et merci pour les compliments !!!
      Pour te répondre, je n’ai pas connaissance de telle réglementation en Corrèze ! D’ailleurs le parcours que nous avons réalisé est très fréquenté ! Le jour où nous y étions il y avait pas mal de moucheurs dont des guides moniteurs et tout le monde était en waders, dans l’eau.
      Après, je ne suis vraiment pas spécialiste mais je dirai que la fraie des truites a lieu en octobre environ. Les alevins doivent donc en effet encore être planqués entre les gravillons actuellement. Donc cette mesure semble vraiment appropriée !!!

      • Cette réglementation n’est peu être pas valable dans tous les départements.
        En Charente, les farios étaient encore sur les frayères fin mars début avril, donc effectivement cette mesure est nécessaire pour notre département, afin de préserver les générations futures !

  3. Joli pike ! C’est quand que tu changes de leurre ??? mdr !!! 😉
    Tu risques pas de te faire couper avec du 100 lbs !
    A+

    • cannafish Says:

      On ne change pas une équipe qui gagne !!! 😉
      Pour le risque de coupe, je dirai qu’il existe toujours… Mais après « quelques » brochets, je n’ai toujours pas été coupé ! Par contre je vérifie mon bas de ligne après chaque capture et même chaque attaque ! Si j’aperçois la moindre éraflure, je change tout de suite !!! Et comme c’est du fait maison, ça coûte pas très cher ! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :