Résultat Défi Predators Nord – Halatte

Difficile baptême pour le JéBoat que cette date…

Après avoir terminé la barque chez Benoit (merci encore !!!) puis l’avoir testé avec Fabien sur Mimizan, nous avons pris la route de Bordeaux samedi midi pour arriver en début de soirée sur Paris.

Nous avons laissé la barque chez Patrick pour la nuit (merci encore !), puis sommes rentrés tranquillement chez moi, rejoints par Coco et Linou pour une soirée tranquille. Merci encore à Perrine pour les bonnes lasagnes et à Linou pour le dessert ! Les garçons n’avaient géré que l’alcool… Pfff !

Dimanche matin, le réveil sonne à 4 heures (difficile après la semaine que j’avais passée…), je dois préparer un minimum de matériel puis nous devons être chez Patrick à 5h15 pour récupérer le bateau et filer sur le lieu de la compétition. Au passage chez Patrick, trop réconforté par le café gentiment proposé, Fabien en oubliera sa polaire (cool un jour où il fait 5°C…) ! La route se passe sans encombre, nous suivons sagement Patrick. En route nous sommes même rejoins par Coco qui fait la date en solo. Arrivés sur place, nous retrouvons la famille Vallée au grand complet, c’est toujours un plaisir de les retrouver ! Au final nous mettons à l’eau dans les premiers. Parfait car nous avons encore « quelques » détails à régler ! Pour cette date, seuls les moteurs électriques sont autorisés. Du coup nous avons bougé une des batteries (la 100 Ah) à l’arrière afin d’utiliser le moteur 38 Lbs « à main » en plus du commande à pied 45 Lbs (qui conserve la batterie de 125 Ah). Pour les phases de déplacement nous utilisons le moteur arrière, et en pêche nous utilisons le commande à pied. Fabien a ramené son petit sondeur que nous installons sur une batterie de moto. Le montage électrique n’est pas fait, mais la pompe de vivier est tout de même prête à fonctionner, au cas où…

Aujourd’hui nous sommes sur le domaine de Halatte. Il s’agit d’un plan d’eau privé réputé pour la pêche du brochet. Avec Fabien nous nous méfions des dates dans le privé, qui sont souvent (pour diverses raisons) un peu piégeuses… Les informations que nous avons obtenues sur ce plan d’eau nous promettent une pêche « miraculeuse » de brochet. De mon côté j’ai 6 cannes dont 5 pour pêcher le brochet. Fat RockVibe Shad 4 et 5 pouces monté sur tête plombée à palette Sworming Hornet 7 et 10 grammes, Fat RockVibe Shad 4 pouces sur tête plombée « simple » 3, 5 et 7 grammes et sur Swimming Jig 7 et 10 grammes, FTF Minnow, spinnerbaits Tiemco, voilà le gros des troupes. Fabien a de son côté 7 cannes. Il prend place à l’avant, et donc moi à l’arrière. Nous avions prévu d’échanger de temps en temps mais au final, quand les cannes et le matériel sont disposés, il est préférable de ne plus bouger. Fabien a donc dirigé le navire pendant toute la journée (sorry !).

Le briefing est rapidement effectué par Patrick et nous nous élançons à l’heure (8 heures précises) pour une manche de 7 heures de pêche. Fabien commence à avoir froid, mais il a une grosse motivation. Nous sommes derrière pas mal de « gros » au démarrage, mais notre embarcation est l’une des plus légères, donc nous ne traînons pas et dépassons même pas mal de monde assez rapidement. Nous arrivons sur le spot convoité à peu près en même temps que Ryusuke. Et pendant 3 minutes (et 5 lancers) nous allons croire que la date allait se transformer en festival… Avec deux brochets non maillés (un chacun) pris avec des Fat RockVibe Shad 4 pouces montés sur des Swimming Jigs !

Malheureusement l’euphorie ne va pas durer. Nous continuons notre pêche, en tournant sur cette zone mais rien n’y fait. Nous changeons d’approche, mais non, ils n’en veulent pas. Un autre poisson non maillé attaque furieusement mon Fat RockVibe Shad 4 pouces monté sur une Sworming Hornet 7 grammes, mais voyant la taille du monstre, je ne ferre pas. Plus tard, un autre poisson non maillé fait une attaque éclair sur mon Fat RockVibe Shad… Et c’est à peu près tout. Au loin nous voyons un équipage (Stéphane à priori) mettre un poisson au vivier, mais à priori ce n’est pas un monstre. Nous prospectons ensuite les abords d’herbiers visibles en surface, sans plus de succès. Nous décidons alors de retourner dans les îles, puis vers la berge battue par le vent, qui est maintenant un peu au soleil. Mais toujours sans tape, toujours sans suivis… Le temps passe, mais nous ne débloquons pas la situation. Nous tentons la lame métallique, le lipless, le crankbait, le jerk : rien, rien, rien, rien… La fin de manche approche, nous passons près de Thomas Vogels (Illex) et 5 minutes après nous l’entendons crier : le poisson a l’air d’être une jolie vache (92 cm pour plus de 6 kilos !), vu la difficulté de la date c’est sûr, le concours vient de se gagner… Surtout que, nous l’apprenons en rentrant, il ne s’est fait que 3 brochets maillés. Et 14 perches. Très peu pour 24 équipages sur un plan d’eau privé…

Il est temps de ranger le matériel et le bateau, mais pour cela il faudra attendre que les remorques aient déserté les abords de la mise à l’eau (note pour plus tard : ne pas se laisser enfermer la voiture…🙂 )…

En attendant j’embarque Coco et Clément qui testent consciencieusement la stabilité du JéBoat…

Le retour est difficile, le manque de réussite nous plongeant plus dans la léthargie qu’autre chose. Les questions fusent, nous tentons de comprendre… Nous avons peut être trop misé sur la provocation en cherchant des touches réflexes. Et surtout complètement ignoré les perches. Ce coup ci nous nous sommes trop fiés aux informations que nous avions obtenues (pour une fois qu’on en avait !!!🙂 ) !

En tout cas une chose est sûre, il faut vraiment se méfier de ces dates prétendues faciles… Et surtout celles dans le privé où la pêche est souvent inégale. Or on entend trop souvent que tout est plus beau dans le privé que dans le public, que tout y est mieux géré, etc. Et bien non, et en voici la preuve !!! Le domaine d’Halatte est sans aucun doute un magnifique biotope à brochets (herbiers partout, fonds variés, etc.). Si et seulement si il est bien géré ! Or la pression de pêche sur ce plan d’eau a été extrêmement forte ces deux dernières années, les résultats passant des pêches miraculeuses à la bredouille chronique… Car rien n’a été fait pour réguler la pression de pêche, ou encore soutenir la population existante de brochets. L’appât du gain a été le plus fort… A ce titre je ne conseille à personne de payer 15 euros pour pêcher ce plan d’eau en ce moment ! Et j’encourage vivement son propriétaire à revoir sa copie s’il veut continuer à profiter au mieux (et à faire profiter !) de son plan d’eau… D’ailleurs en étant un peu malin, il aurait fermé le plan d’eau quelques jours avant la date, afin que les résultats soient meilleurs ! Et là il y aurait eu une jolie publicité… Bref je ne comprends pas vraiment… Et je reste plus que sceptique concernant ces dates dans le privé. En tout cas Patrick, tu le jures on ne va plus dans le privé ?🙂 Surtout pendant que la pêche est ouverte et qu’on peut s’éclater en Seine ou en Marne, ou ailleurs !!!???

En tout cas cela n’enlève rien à la victoire de Thomas qui a su décider l’un des beaux poissons (car il y en a, c’est sûr !!!) de ce spot difficile. Et bravo à ceux qui ont fait du poisson !

Merci également à Patrick et à son équipe (Sabine et Antoine) pour la logistique et l’organisation. Ça n’est pas simple de rester au bord de l’eau quand les autres sont à la pêche ! Même quand ça ne mord pas !!! Merci également à Coco (pour m’avoir rendu ma pince à sleeves !🙂 ), à la famille Vallée (Catherine pour les photos !!!) et aux compétiteurs pour leur bonne humeur !

Bonne fin d’année au Défi, on se retrouve sur ce circuit en avril si j’ai bien suivi !!!

4 Réponses to “Résultat Défi Predators Nord – Halatte”

  1. Matthieu Says:

    Très joli report, j’étais assez impatient de connaitre les détails de cette sortie pour comprendre un peu plus la gestion du plan d’eau.

    Une sortie a été organisé par le forum « la pêche des carnassier » récemment, juste un regroupement d’une dizaine de membres pour une rencontre amicale et le résultat a été sans appel… Quelques pin’s et deux perchettes !

  2. stephane Says:

    Super report Jérôme ! Nous on ne va pas se plaindre, mais il est vrai que je ne comprends pas non plus ! Enfin ça fait partie de la pêche également !

  3. Salut Jérôme et joli report…
    Effectivement une date à oublier pour nous aussi.
    Une seule perche prise sur la journée, et encore on a pas à se plaindre. Je pense qu’on s’est tous fait berner dans l’histoire…
    On a regretté Choisy avec nos 40 poissons maillés, là bas il y a une vraie gestion piscicole.
    Effectivement une date en fleuve serait vraiment sympa, mais je pense plus difficile à organiser.
    Si tu viens dans le sud 77, passe faire une partie de pêche avec nous !!!

  4. […] (j’avais raté la seconde manche à Stref-Bédannes car je travaillais de weekend…) au domaine de Halatte ! Fabien était avec moi pour cette date, ainsi que pour remonter le Jé Boat des Landes, la […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :