Vall’Bass à Paris !

L’ami Clément (n’hésitez pas à consulter son blog !!!) était de passage à Paris avec sa chérie Margaux ! Après une descente des champs, un détour obligatoire chez DPSG et après avoir triomphé du Métro, ils m’ont rejoins pour la pause repas… Direction un petit restaurant japonais, une première pour eux ! Ils ont tenté de jouer la carte sécurité en prenant des brochettes, mais je ne pouvais pas les laisser partir sans leurs faire tester un peu de poisson cru : juste quelques Maki et Sushi (il fallait y aller doucement pour une première)…

Un petit verre de Saké en digestif et on retourne au travail (pour moi) ou arpenter les rues parisiennes (pour eux). A bientôt !!!😉

6 Réponses to “Vall’Bass à Paris !”

  1. cannafish Says:

    Et la voisine de table prise en flag’ d’engloutissement…🙂

  2. Salut Jérôme,
    Un grand MERCI pour la découverte de Paris avec tes astuces tout au long de cette journée et de ce très bon resto 日本…
    A très bientôt sur Orléans pour une bonne journée de pêche, désolé la cuisine sera un peu plus française !!!!😉
    Clément

  3. Stéphane Says:

    Salut le Jérome, tout d’abord toutes mes félicitation pour ton blog que je trouve particulièrement interessé. J’ai remarqué ces dernier temps, un engouement surprenant pour la restauration asiatique et particulièrement, celle du soleil levant. Pourquoi surprenant ? Pour la simple et bonne raison que je pratique également le no-kill, sans pour autant avoir une attitude de Ayattola (je mange du poisson et j’aime ça !) mais là, je trouve scandaleux le fait de donner du crédit à une culture qui baffoue certaines règles internationales en massacrant baleines, thons rouges et autres espèces protéger pour satisfaire, en l’espece, certains streetfisher et autres pêcheurs biens connus, qui n’hésitent pas à proclamer haut et fort les règles du bon pêcheur ! (celui qui pratique le nô-kill). Je terminerai simplement en affirmant simplement qu’il ne s’agit pas d’utiliser du matériel issu du Japon pour adhérer totalement à une culture qui semble, par moment, être par aux antipodes de nos
    convictions.
    Très cordialement
    Stèph

    • cannafish Says:

      Salut…
      J’ai tenté d’améliorer un peu le niveau du blog ces derniers temps, mais je ne pensais pas pour autant réveiller les rancoeurs géopolitiques de certains !!!🙂
      Il y a une partie de ton message que je n’ai pas bien comprise : ayant un peu de mal à comprendre le lien rapide entre la baleine et le streetfisher… Le streetfisher se sert-il d’un parapluie élaboré à partir de fanons ? Ou de savon à base de graisse de baleine ???
      Pour essayer de te répondre, sache que j’apprécie la culture nippone. Comme beaucoup d’autres d’ailleurs ! Mais j’ai un vrai petit faible pour celle-là (que je ne résumerai pas à sa gastronomie ou à l’activité pêche, tellement elle regorge de choses fascinantes), simplement car j’ai travaillé là bas. Mon affection pour ce pays n’est pas venu du fait que j’utilise du matériel de pêche nippon… Alors certes, les japonais continuent à chasser et à manger de la baleine. Et ils font de jolis « trous » dans les stocks mondiaux de poissons… Tout ceci est très critiquable et même condamnable, je suis totalement d’accord. Et alors ? On est tous gentils, tous roses en Europe ? Ils sont complètements innocents aux Etats Unis (béh oui, c’est les gentils…), prenant des précautions particulières pour la Planète ? Faut relativiser, à un moment…
      Le fait de manger du saumon (d’élevage) dans un restaurent asiatique, c’est vrai que c’est aux antipodes de nos « croyances » halieutiques… Sincèrement tu ne crois pas que tu pousses le bouchon un peu loin ???
      Sincèrement je ne vois pas trop pourquoi un article « anodin » sur ce blog entraine une telle réaction, un tel jugement moral…
      Surtout que même si j’applique le No Kill, je n’ai jamais forcé mes lecteurs à faire de même ! Mais j’espère que bon nombre d’eux ont des convictions similaires aux miennes, sans pour autant être des extrémistes !!!
      Ah au fait, n’oublie pas : la salade aussi elle pleure…🙂

      • Stéphane Says:

        Salut,
        Simplement pour confirmer les européens et américains n’ont pas de leçon à recevoir des japonais en matière de pêche industrielle (même si certaines choses seraient à revoir) et que le bouffeur de sushi participe indirectement au génocides de certaines espèces (qui se pratique en tout bien tout honneur, bien évidemment…). On revient au fameux principe de « l’offre et de la demande ». et que le paradoxe dans tout ça c’est que, bien souvent, ce sont ces mêmes personnes (les accros a la bouffe nipponne) qui se permettent de juger, et ils peuvent, il pratiquent le nô-kill…..le pauvre type qui va prélever 2 ou 3 sandres ou perches à l’année. « On marche sur la
        tête!!! ». Et le lien entre le massacre des baleines ( et dauphins) et le streetficher (no kill, dans la grande majorité des cas) est simplement une
        question d’éthique. Pour la salade….no

      • cannafish Says:

        Bonjour Stéphane,
        OK, OK, OK, …
        Mais une nouvelle fois tu ne crois pas que tu pousses le bouchon un peu loin ?
        Pour parler de ma petite personne, disons que je mange « japonais » une fois tous les mois et demi. Et honnêtement je ne pense pas créer de déséquilibre flagrant en bouffant du saumon d’élevage posé sur une boulette de riz… J’ajoute également que la nourriture que tu peux trouver dans un restaurant japonais « classique » n’est absolument pas majoritairement constituée de poisson cru, mais plutôt de brochettes (de viande) qui correspondent mieux aux habitudes européennes. Et il en est de même au Japon où les sushis sont tout de même un produit de luxe.
        Ensuite et pour continuer de parler de moi, même si je pratique le no-kill et que j’en suis un défenseur, je n’ai jamais fustigé une personne souhaitant conserver quelques prises. Ça serait une attitude extrémiste et qui ne mènerait à absolument rien de constructif. C’est ma ligne de conduite mais je ne peux l’imposer qu’à moi-même. Tant que les personnes souhaitant consommer leurs captures le font avec parcimonie (raison), et même si ça n’est pas ma tasse de thé (… vert, ah ah ah !), je n’ai rien à redire. Tout pêcheur, tant qu’il respecte les lois pêche en vigueur, peut consommer ses prises. Par contre je m’oppose farouchement au non respect des lois pêche et au remplissage de congélateur !!! Et je m’indigne également devant les « débordements » de certains « pêcheurs » qui, sous couvert de no-kill, se permettent un peu n’importe quoi ! Je te renvoie sur cette page de mon blog : https://cannafish.wordpress.com/2011/12/21/la-crue-et-ses-deboires/ !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :