Défi Nord Moisson : résultat !

Nous voilà de retour de la manche de Moisson (Défi Predators Nord), fourbus et surtout un peu déçus… En effet je n’ai pas réussi à me sortir des travers expliqués largement dans cet article… Mais bon j’ai tout de même réussi à faire le minimum sur une date brochet (= un brochet !), ce qui n’est déjà pas simple pour moi !!!

La « mission » a donc commencé samedi avec le déplacement à Moisson. Pas vraiment facile avec un copilote comme Stéphane…😉

Une fois arrivés sur place, nous avons fait un tour du plan d’eau, à pied. Et malheureusement nous n’avons glané aucune information intéressante. Plusieurs équipages étaient arrivés plus tôt également et procédaient à un sondage méticuleux du spot (Side Imaging Power…). Sacré avantage qui me fait réfléchir de plus en plus à cet « accessoire » (qui pour certains est loin d’être un accessoire puisqu’ils basent toute leur pêche et leur stratégie sur lui !)… Mais pour le moment j’ai d’autres priorités. C’est en vieux pêcheur un peu root que j’attaque ce plan d’eau !

Après quelques bidouilles sur le bateau, nous décidons avec Coco et Cédric son binôme qu’il est plus sage de mettre à l’eau dès le samedi soir (pour éviter la cohue du dimanche matin). Le Jé Boat et leur Cap sont à l’eau, reste à finir tranquillement les préparatifs. La nuit se passe difficilement, simplement car je dors à côté d’une petite locomotive (c’est cadeau : c’est ma vengeance amicale !!!), et aussi parce que je suis impatient d’y être… Je n’attends donc même pas mon réveil pour me lever et filer à la douche, puis dehors. Je suis presque prêt (il faut juste descendre le matériel au bateau) mais je vais voir si quelqu’un a besoin d’un coup de main. C’est le cas de Patrick et Clément qui mettent à l’eau, je traîne un peu avec eux. Ensuite je me dépêche de descendre le matériel et de prendre le petit déjeuner.

Je serai assez méticuleux, prenant pas mal de temps pour tout préparer de telle sorte que tout soit « simple » sur le bateau. Stéphane prendra la plateforme arrière avec son nécessaire de survie cinématographique (il est plus modéré que moi avec mon matos de pêche…), je n’y aurai donc pas facilement accès alors j’essaye de rationaliser au mieux l’espace disponible à l’avant. Grâce à l’aménagement mûrement réfléchis avec Yon et Benoit, je place un maximum de boites sous le plancher avant ainsi que des sacs dans l’espace du milieu (non ponté) et tout est nickel. J’ai un sacré paquet de cannes autour de moi, mais tout est à sa place. Je pose simplement l’épuisette sur mon siège bicyclette, de façon à pouvoir la saisir rapidement.

Je conserve juste une boite de leurres sous mon siège, en plus de ceux qui équipent déjà mes cannes : c’est la boite de premier secours en quelque sorte, dans laquelle j’ai regroupé tout ce qui peut m’aider à faire un poisson : des Fat RockVibe Shads 4 et surtout 5 pouces montés de différentes façons (tête plombée de 5 à 14 grammes, tête à palette Sworming Hornet de 7 à 21 grammes, swimming jigs, …), deux coloris de FTF Minnow, des lames (Tiemco et Vertical Feeling), ainsi que des cranks (Tiemco Mad Pepper Magnum, Fat Pepper et quelques produits disparus…), des spinners (Tiemco), quelques gros softs swimbaits et deux Buster Jerks.

Après un briefing simple, rapide et donc efficace de Patrick, nous nous élançons vers les embarcations et attendons le départ. Donné rapidement, c’est parti pour 7 heures de pêche ! Voyant les autres équipes partir en majorité sur la gauche, je choisis de traverser directement, comme l’année dernière en fait. Je me dis que si je débute un peu seul, je pourrai couvrir un peu de terrain vierge avant d’être rejoint par d’autres équipes. Arrivés sur poste, j’enchaîne les lancers mais rien. Pas un suivi, pas une touche. Je fais la berge pendant environ deux heures (FTF Minnow et Fat RVS) mais rien. Nous voyons simplement un équipage faire un poisson mais il n’est pas maillé. Je passe environ une heure à gratter (Fat RVS sur tête plombée) une zone dont la profondeur est assez versatile mais en vain. J’entreprends alors une traversée en biais, face au vent, tout en power-fishant la zone. Je passe au crank mais sans aucun résultat, alors je passe au Fat RockVibe Shad 5 pouces monté sur une Sworming Hornet 21 grammes (je lance face au vent). Toujours rien…

La traversée effectuée, je décide de continuer à remonter au vent, avec la possibilité de passer à proximité de la mise à l’eau et donc de glaner un café qui serait salvateur pour moi et Stéphane… En route nous croisons Laurent et Florent, sympathique équipage du nord. Ils font un petit poisson devant nous et ont déjà un poisson sympathique au compteur.

Je continue à pêcher face au vent, je passe à la lame métallique (VF Vib’ 23 grammes) et au moment où je croise Patrick et Clément (qui ont déjà un poisson pesé), je prends une violente tape : à trois mètres du bateau, un brochet vient de se saisir de ma lame !

Mes freins de moulinets casting étant traditionnellement serrés à fond, je le monte directement et me saisis de l’épuisette… Après une petite frayeur (il faudra regarder Culture Fish numéro 3 pour savoir…) il termine dedans ! Ouf !!!

Les jambes tremblantes, je partage ma joie avec Stéphane, puis je reprends ma remontée contre le vent, en continuant à pêcher. Nous arrivons à la mise à l’eau et allons faire peser le poisson.

2 kg 440 grammes, le poisson est correct. Je reste un peu à la mise à l’eau à discuter avec Cathy, puis nous repartons. Le reste de la journée sera très calme, nous verrons juste un brochet rater la lame à trois reprises. Malheureusement… Je sors le bateau de l’eau dans les premiers et commence le rangement que je termine pile à temps pour assister à l’annonce du classement…

Les noms défilent, il y a 6 capots… Coco et Cédric terminent 17èmes… Je sors en 14ème place (améliorant mon résultat par rapport à l’an dernier, tout de même !). Clément et Patrick sont 10èmes (objectif atteint !!!). Les trois premiers terminent dans un mouchoir de poche (200 grammes les séparent), avec plus de 8 kg !

Un peu plus de 80 kilogrammes de poissons ont été capturés pendant cette manche : 35 brochets et 3 perches. L’analyse faite au retour avec Stéphane montre qu’à priori j’ai commis une erreur en cherchant à m’éloigner de la majorité des pêcheurs. Nous n’avons vu aucun poisson maillé de la journée sur nos secteurs, et ne sommes jamais allés dans le fond de l’étang, là où une grosse partie des équipes était en action. J’ai donc choisi la mauvaise stratégie, encore une fois !

J’ajoute, pour le plaisir, deux photos sympas : Ryusuke tout sourire et toujours prêt à répondre aux questions, pris sur le fait en train de signer des autographes aux jeunes du coin. Et Cathy (épouse de Patrick, maman de Clément et photographe officielle du Défi Nord), trop souvent derrière l’appareil et pas assez à l’image (grâce à Stéphane c’est réparé !!!) !

Je termine par la traditionnelle session de remerciements : tout d’abord la société French Touch Fishing qui m’accorde son soutien malgré mes résultats plus que pitoyables au Défi, ainsi que Bruno de Vertical Feeling pour ses lames, tous les copains présents ce jour là (Coco et Cédric, Patrick et Clément, …), la triplette d’organisateurs (Sabine, Antoine et Patrick, aidés pour l’occasion par Régis et ses amis) et enfin Stéphane pour m’avoir supporté pendant ces deux jours. J’espère que les images tournées pendant ce concours lui seront utiles pour le numéro 3 de Culture Fish (coming soon!!! Et désolé pour ceux qui n’aiment pas m’y voir, j’y serai présent une fois encore !). Merci enfin à Cathy, Patrick et Stéphane pour les nombreuses photos illustrant cet article (j’ajouterai les photos de Cathy et Patrick demain) !

<°(((((><

Vous pouvez également retrouver le récit de Clément et Patrick sur cette date.

8 Réponses to “Défi Nord Moisson : résultat !”

  1. Grace à moi tu as redécouvert un chef d’oeuvre du cinématographe : « l’Entrée en gare de la Ciotat » (de Louis Lumière) mais version 2012, avec une loco poussive, épuisée par 6km de marche autour d’un lac… Je pourrais couper ton brochet au montage, en guise de représailles : ce qui se passe dans notre chambrée doit rester dans notre chambrée !!!
    Avis aux prochaines victimes de Culture Fish avec qui je vais ronfler : je fais de l’apnée du sommeil : prévoyez les Boules Quies et les buster à me lancer sur la tronche (hookless svp merci).

    Badoum BA #03 (mi avril 2012)

  2. Super article Jérôme (comme d’hab..)
    Je prends toujours du plaisir à te lire même si tu choisis la mauvaise stratégie !!! lol

    À bientôt j’espère !
    Régis alias zagouille.

  3. Franquin Says:

    « C’est en vieux pêcheur un peu root que j’attaque ce plan d’eau ! »
    Haha c’est bien tu démocratise (à tes dépends ? :p) une pêche que beaucoup pense réservée aux « nantis », continue !!!
    F.

    Ps : « Et désolé pour ceux qui n’aiment pas m’y voir, j’y serai présent une fois encore ! »
    Mais il y a intérêt !

  4. Steph Says:

    Toujours un plaisir de te lire… Et vivement les prochains Culture Fishs !!!
    Et pour Poses : ton premier quota avec trois brocs !
    Steph le coéquipier de Guigui.

    • cannafish Says:

      Salut Steph,
      Pour Poses, je ne serai pas aussi présomptueux… Si je parviens déjà à faire 2 brocs, ça sera déjà pas si mal !!!🙂

  5. Steph Says:

    On en reparlera !!!!!! Ça marche même si c’est vrai que seul ce n’est pas évident

  6. […] fois-ci, vous pouvez suivre (entre autres !) le début de nos aventures pendant la manche de Moisson du Défi Prédators Nord 2012 (qui avait lieu le 1er avril 2012). Et quelque chose me dit que je n’ai pas été épargné […]

  7. […] cet opus, vous pouvez suivre la fin de nos aventures pendant la manche de Moisson du Défi Prédators Nord 2012 (qui avait lieu le 1er avril 2012). Il y a aussi quelques bons moments de pêche de la truite en […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :