Paris : nouvelle motorisation pour la brigade fluviale…

Surprise hier midi lors de ma pause déjeuner prise sur les bords de Seine : une nouvelle embarcation était amarrée aux bureaux de la brigade fluviale… Un grand pneumatique équipé de (excusez du peu !!!) deux fois 350 chevaux !!! Là, ça doit envoyer du lourd…

C’est tout beau tout neuf et ça doit vraiment avancer, mais bon, pour la Seine à Paris ??? Sérieusement monsieur l’officier, vous avez vraiment besoin de ça pour contrôler trois pêcheurs urbains nocturnes, ou encore une petite Souther sous-motorisée s’étant « trompée » de bief de pêche ???!!! 🙂

Plus sérieusement, un tel engin doit démarrer extrêmement rapidement (je ne crois pas que sa vitesse de pointe soit vraiment l’élément clé sur un bief comme celui de la capitale). Pour arriver vite sur le lieu d’une tentative de noyade ou d’une chute accidentelle à l’eau par exemples, c’est sûr que ça devrait permettre de gagner les quelques secondes qui peuvent parfois faire la différence entre catastrophe et sauvetage ! Saluons encore le courage de ces hommes et femmes que les parisiens peuvent regarder s’entraîner tous les matins : ils nagent en petits groupes dans la Seine en plein Paris, escortés par des collègues en pneumatique.

Publicités

12 Réponses to “Paris : nouvelle motorisation pour la brigade fluviale…”

  1. Tiens hier midi j’etais pas bien loin de là 😉
    Au plaisir de se faire une session un midi

    • cannafish Says:

      Salut Seb !
      Comment vas-tu depuis le temps ? Je n’ai pas ton numéro mais je vois avec Dude pour passer vous voir un midi. Si je m’organise bien, j’aurai une canne… 🙂

  2. c’est donc ca que j’ai vu passé , ca m’a fait de ces vagues .

  3. unepoule Says:

    On peut aussi remarquer l’énorme bateau, digne de ceux de la SNSM, fait pour sortir par force 10 ou au Cap Horn, qui trône fièrement au pont d’Austerlitz…

  4. Bonjour Jérôme

    J’ai deux trois questions sur ton bateau

    -Pêches tu en Seine avec?
    -As tu trouvé un endroit pratique pour =le stocker dans paris et recharger les batteries…
    -Etc…

    Je regarde actuellement pour une linder 400 ou un Jon boat et j’aurais besoin de tes lumières

    • cannafish Says:

      Salut Laurent !
      Alors…
      Pour la pêche en Seine, je la déconseille avec un Jon Boat ! Rien qu’en navigation, il n’y a rien de plaisant à croiser une péniche… La dernière fois avec mon mouss, qui est peu habile il faut l’avouer, nous avons pris une vague, environ 200 litres sont rentrés dans le bateau… C’était l’été mais je j’aimerai pas que ça arrive en ce moment… Ce type de bateau est parfaitement adapté aux bras morts et aux gravières. Un Jon Boat est simple à mettre à l’eau et passe à peu près partout compte tenu de son très faible tirant d’eau. En revanche il faut oublier les fleuves navigués (par des péniches) et les grands lacs (si le vent se lève… Aie aie aie !). Disons que tant que les compétitions du Défi Nord se déroulent sur des petits plans d’eau, je ne me pose pas la question du changement. 😉 Honnêtement, une Linder c’est vraiment pas mal… Beaucoup plus de franc bord et beaucoup plus large donc stable. Mais revers de la médaille : plus difficile à mettre à l’eau compte tenu des mises à l’eau disponibles en France ; et un peu moins facile à tracter. Bref une « petite » voiture ne suffit pas dans ce cas.
      Pour le stockage, j’ai trouvé la solution idéale : chez moi !!! 🙂
      Pour le moment je le laisse dehors (même s’il ne craint rien, je démonte les moteurs à chaque fois). Et bientôt, il ira dans mon garage. J’avoue avoir pas mal regardé les différentes solutions avant d’être chez moi… Un box coûte 80 euros par mois environ, en proche région parisienne. Bref pas top… Il y a la possibilité de louer un espace dans un entrepôt de remisage de caravanes et bateaux, c’est un peu moins cher et l’accès est possible 24h sur 24. Mais ces endroits sont malheureusement souvent « visités ». Je m’étais renseigné pour une telle solution près de chez moi, et au final ils se sont fait découper les tableaux arrières de plusieurs beaux bateaux quelques jours avant que je n’amène le Jé Boat… Dernière solution (la bonne je pense), demander à une base nautique (tu prends la plus proche de chez toi) si elle pourrait, moyennant finances, garder ton embarcation. Ils le font pour des voiliers, donc pourquoi pas ! Le seul soucis serait peut être les horaires d’ouverture pour récupérer l’embarcation !?

  5. le reve pour faire du wakeboard sur le lot !!

  6. Salut,

    Il s’agit juste d’un test, il n’est pas prévu d’achat de ce type d’après les dirigeants de la cellule.

    Par contre il y aura du neuf prochainement, ce sera limité à deux fois 150 ch.

    Ces équipes font un superbe travail, merci pour la dernière intervention sur un filet de 40 mètres en Seine entre les piles du pont de Villeneuve saint Georges dimanche dernier 😉

    Stan

    • cannafish Says:

      Bonjour Richard,
      Oui effectivement, comme essaye de nous le préciser désespéremment l’ami Marc qui ne parvient pas à laisser de commentaires… Ce type de bateau ainsi motorisé est parfaitement adapté à la lutte contre les « go fast » en Méditerannée. En tout cas en y regardant de plus prêt, nous apprécions particulièrement la livrée « furtive » de ce pneumatique de marque Zodiac, ainsi que les sièges montés sur amortisseur et, pour certains, de poignées sur l’avant (il faut bien se cramponner avec un bateau pareil !!!). Le radar est également surdimensionné pour la Seine.

  7. Salut,

    De mon côté, l’idée que je me fais du bateau, c’est que je dois l’oublier, donc je ne le ménage pas, quand j’arove au bord, caillloux ou pas, je n’y regarde pas trop.

    En ce sens, mon choix s’est porté sur un Cap 400 de chez Jeanneau,

    http://www.aappma-choisy.fr/jeanneau-cap-400-un-nouveau-bateau-sur-laappma-de-choisy-11277.htm

    Sur ce lien, les photos de la bête, donc il est stable, avec des petits plateformes qui permettent de pêcher en toute sécurité, il prend bien les vagues, la dernière fois je coupais en long et en travers le passage d’un ski nautique avec un 200 ch… bon faut s’accrocher ca ça tape quand même fort, mais ça et le test des péniches, tu as confiance en la bête 🙂

    Pas trop cher, d’occasion tu trouves des cap 400 à 2000 euros, sur une bonne négo, tu as la remorque avec un moteur 6 ch, en achant que tu pourras mettre dessus 40 ch maximum, ce qui reste largement bon pour faire des dérives, pêcher verticale etc…

    Actuellement nous sommes sur des projets en Seine pour mettre en place des accès gratuits pour es bateaux de loisirs, on avance tranquillement et ges gens restent à l’écoute avec d’autres sports.

    Donc voilà, pour moi en Seine avec la navigation, le cap 400 me donne satisfaction pour un budget accessible.

    Stan

  8. Bonjour,
    Ce bateau était là pour être exposé au salon Nautique de Paris.

  9. Plongee Says:

    Juste un prêt pour quelques essais. Mais il n’est pas vraiment adapté à nos missions et encore moins à nos budgets! Mais sur un sauvetage une seconde c’est la différence entre un sauvé et un mort.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :