Résultat Moisson 2013

Encore une déception… Retour sur le weekend du 6-7 avril…

Samedi, Fabien arrive à la maison pour me prendre (ma voiture étant en carafe) vers midi. Ma journée est déjà longue puisque je je m’étais levé à 5 heures pour avancer dans la maison (peintures et enduits…). Nous nous attaquons immédiatement au bateau puisque je n’avais pas terminé l’installation définitive du sondeur (Humminbird 898 HD Si, merci encore MONSIEUR Martino(ël) ! 🙂 ).

P1000028

Vers 13h30 tout est terminé, y compris la rénovation du système électrique du moteur avant (Minn Kota Edge 45) et de la pompe de vivier. Après un faux départ car j’avais oublié ma boite de leurres durs (pour ce que je m’en suis servi) et un tour à la station essence et au Carrouf pour la collation, direction l’ouest ! Petit détour pour voir un bateau (affaire à suivre…) et finalement nous arrivons à Moisson vers 17h30. Nous mettons le bateau à l’eau et nous rendons compte que la fixation de la sonde du Side sur le tableau arrière fuit comme une passoire !!! Nous sortons donc de l’eau aussi sec, démontons tout et appliquons à nouveau consciencieusement une généreuse couche de Sika marine.

P1000031

Après un bref temps de séchage, nous mettons à l’eau et cette fois-ci tout va bien… Je dirige le bateau près des pontons et nous sortons tout de même l’arrière du bateau pour parfaire un peu le séchage pendant la nuit.

19h30, après une première bière avec les copains il est temps d’aller à l’apéro (SIC), au repas puis au baby foot (où j’ai à nouveau brillé par ma méconnaissance…). Vers 22h30 enfin, il est temps de terminer le montage de quelques stingers. La nuit sera blanche, rythmée par les retours de voisins dans leurs chambres… 6h enfin c’est la délivrance et on se lève… Il a bien gelé, il fait -2°C… Après un rapide petit déjeuner, nous chargeons les cannes et les boites de leurres sur le bateau. Nous avons chacun 5 cannes. Fabien 5 castings et moi 3 castings et deux spinning. Nous écoutons ensuite le briefing de Patrick et attendons la vérification du vivier puis le départ.

P1040562

8h, enfin on démarre. Nous restons sur la berge de la mise à l’eau et partons vers la droite. Quelques bateaux filent vers le fond du plan d’eau, d’autres vont vers la gauche, d’autres traversent si bien que tout le monde se répartit rapidement. Nous nous plaçons à 35 mètres de la berge environ. Cédric et Coco sont juste derrière nous mais ils collent la berge. Guillaume Plet (qui vient de reprendre le domaine d’Halatte) est devant nous et insiste sur une zone en bordure. Compte tenu de la température de l’eau (6°C en surface), nous décidons de pêcher les zones relativement profondes, disons entre 4 et 6 mètres. Nous nous efforçons d’y trouver des herbiers naissants et pêchons lentement dessus. Pour démarrer, Fabien pêche vers la bordure tandis que je pêche devant moi et au large. Pour commencer je suis au Divinatör (35 grammes) et je passe ensuite au shad (Ripple Shad, Split Belly et Hollow Belly). Ma tache consiste à pêcher lentement au shad, à le laisser toujours collé au fond. La profondeur varie de 4 à 6 mètres (en gros) et il faut avouer que ça n’est pas trop ma pêche… J’alterne donc la pêche en linéaire (très lente) et des tirées-relâchés peu amples, en reprenant contact avec le fond tous les 50 cm à 1 m. Le temps passe et nous ne voyons rien. Ni touche ni suivi. Nous décidons d’aller visiter un herbier de l’autre côté du plan d’eau et traversons le lac en gardant les yeux rivés sur le sondeur, afin de pêcher les quelques herbiers naissants (timides : environ 5 cm de haut) que nous essayons de trouver. Je prends ainsi ma première touche à 3-4 mètres devant le bateau, sur un ensemble Berkley que j’apprécie beaucoup : Ripple Shad 13 cm (coloris Sparkle Pearl) monté sur une Foot Head 17 grammes.

PHOTO du montage

Le poisson a correctement coffré le leurre. Comme je le disais, j’aime bien ce montage car il me permet de lécher les herbes sans m’enfoncer dedans (en tout cas vraiment beaucoup moins que lorsque j’utilise une tête « pointue »). Il est 10h30, le poisson fait 60 cm environ, direction le vivier ! La suite sera difficile. Arrivés sur l’herbier convoité, Fabien prend une grosse cartouche… Après une minute de combat « musclé » qui nous remplit d’espoirs, la triste vérité crève la surface : il s’agit d’une carpe de plus de 15 kg, prise par le flanc… Qui se décroche sous la pression (en laissant une écaille souvenir). Déçus, nous enquillons la berge sur la gauche puisqu’il n’y a personne. Le vent a tourné, il vient maintenant de notre dos et commence à pousser un peu plus, nous nous collons tant bien que mal à la berge et pêchons vers le large. Rien… Nous nous laissons ensuite dériver pour revenir sur le secteur du matin mais n’enregistrons pas plus de touche. A peu près au moment de la livraison du panier repas (qui a fait grand bien), nous remarquons un bateau qui se promène pas mal entre les autres bateau. On apprendra plus tard qu’ils avaient rentré un bon quota dans le secteur du fond. Radio pêche fonctionnant un peu, quelques bateaux filent instantanément vers cette zone. On repère ces mouvements mais n’étant en courant de rien, on continue sur notre (mauvaise) lancée. Il s’avère qu’ils ont eu raison… Il est 13h30, nous remontons au vent (qui a tourné en fin de matinée) lorsque je prends une touche lourde sur un relâché… Je ferre et annonce poisson. C’est lourd, je suis avec ma casting Powell 765 CEF (Flipping) et monté assez fort mais j’ai du mal à lever le poisson. Ayant pris une vraie touche, je pense tout de même que c’est un carnassier… Mais cette défense lourde nous parait étrange. Une carpe, encore ? Jusqu’à ce que je parvienne à faire monter le poisson qui est allongé et surtout métré… L’hypothèse carpe étant écartée c’est soit un beau brochet, soit un glane… Au second passage la triste nouvelle apparaît : le fautif (qui a attaqué un Split Belly 15 cm (Blue Back Herring) monté sur une Deep Jig Head 17 grammes) est un glane de 100-110 cm, piqué juste au dessus de la tête… C’est la loose mais nous n’abandonnons pas, continuant à espérer, à défaut d’y croire. La dernière heure ne donnera malheureusement rien de plus et nous nous présentons dans les temps à la pesée. Un poil plus de 1600 grammes pour notre unique poisson, de mémoire. Ça n’augure rien de bon…

P1040738

Nous sortons rapidement le bateau de l’eau et rangeons tout, de manière à être prêts pour la remise des prix. Sur les 30 équipes ayant participé, 8 sont rentrées sans poissons. Au final nous sortons 17èmes, ce qui n’est pas glorieux du tout. Clément et Patrick sont 15èmes avec un poisson (voir leur report) tandis que Coco et Cédric finissent 13èmes avec 2 poissons. Petit regret pour cette équipage car Coco a eu la malchance de se faire ouvrir l’agrafe d’un bas de ligne (du commerce) par un poisson de 85-90 cm. En tout cas Coco apprend vite et bien car jusque-là il avait quelques difficultés sur les pêches de brochets ! J’espère faire bientôt aussi bien que lui ! 🙂 Fabien et Tom (LC boyzzz) finissent 8èmes, l’équipage vainqueur a un sandre de 4 kg et deux brochets, tandis que les 2èmes (Patrick-Adrien) et 3èmes (Ryu-Greg) ont à priori réalisé leurs quotas de brochets au jerkbait dans les bordures, au fond du plan d’eau.

Bilan : on est bien passés à côté ! Avec une eau à 6°C, nous pensions vraiment que la pêche se passerai plutôt profond, sur des touffes naissantes d’herbiers… Traditionnels pêcheurs de bordures, nous n’avons pas pensé une seconde à y chercher les brochets. En fait si, vers 14h mais pas sur la bonne zone, malheureusement.

D’ailleurs, honnêtement, même après cette journée riche en enseignements, vous me diriez d’aller pêcher le brochet dans les bordures alors que la température de l’eau est à 6°C, je pense que je n’irai toujours pas !!! Pourtant c’est là que ça se passait… Bravo à ceux qui l’ont trouvé !

7 Réponses to “Résultat Moisson 2013”

  1. Comme ça me donne envie, malheureusement je ne peux plus profiter de ce plaisir, j’aime beaucoup votre blog en tous cas, bonne continuation

  2. En attendant Poses….

  3. il manque quand meme une photo du glanus…

    • cannafish Says:

      Je n’en ai pas… Ni du brochet d’ailleurs… Et il faudra que je photographie les montages, c’est le minimum…
      Je suis grave à la ramasse sur le blog… Ça fait un an que ça dure, et c’est pas terminé…

  4. thib218 Says:

    salut un petit message qui n’a rien a voir avec le sujet, mais as tu des nouvelles pour les nouveaux épisodes de cultures fish? Ce serait bien dommage d’abandonner une série halieutique aussi délirante

    • cannafish Says:

      Salut !
      Même si j’oublie souvent de relayer les épisodes (Stéphane a fait du bon boulot d’annonce pendant la dernière année ; et ce n’est pas le fait que je relaye ou pas qui change la donne !), la web série est toujours fidèle aux RDV du 1er et du 15 de chaque mois !
      http://www.culturefish.fr/ !

      • thib218 Says:

        ok merci j’avais encore l’ancien lien avec l’arret a l’épisode 21 encore merci jérome

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :