Coco around the world: première sortie à Montréal !

Voilà deux jours que nous sommes à Montréal et nous avons décidé de passer la journée le long du canal de Lachine. J’ai donc par conséquent apportée une canne multi-brins Shimano Exage prêtée par Jé, merci encore (d’ailleurs elle a beaucoup voyagé : USA, Japon, Québec, Canada, Finlande, Suède, …). Elle est accompagnée d’un Shimano Stradic CI4 et d’un fluoro en 24/100. Une boîte remplie de poissons nageurs, leurres souples, cuillères, spinners… Direction un magasin (style Bricomarché) pour acheter ma carte de pêche annuelle en « non-résident », ça m’en coûte tout de même 66 $CAN (un peu moins de 50 euros). Elle est valable jusqu’à fin mars 2014, il me faudra donc revenir !🙂

Nous voici donc sur les bords du canal où j’espère attraper mon premier « petite bouche » : je parle bien sûr du smallie. Je démarre au spinner Molix Splash avec en trailer une virgule Zoom, au 3ème lancer, un joli poisson s’est emparé de mon leurre. La défense est bien particulière et différente du largemouth, et donc après ce combat, j’ai le plaisir de prendre une photo avec. Spéciale dédicace à Jé pour ton anniversaire !

 IMG_0016

Avec un poisson pris aussi rapidement, je me dis que c’est le paradis et que je vais tout déchirer. Comme souvent une pêche « miraculeuse » n’annonce rien de bon, et malheureusement je devrais me contenter de cet unique beau poisson au spinner.

En continuant je trouve un secteur sympa avec beaucoup de petits poissons, je m’équipe d’une petite tête plombée et de leurres souples, et j’attrape rapidement mes premiers crapets de roche (poisson que je souhaite pêcher en France, mais présent à un seul endroit) qui pullulent par centaines dans ces eaux. Sur la journée en pêchant light, j’en ferai plus d’une vingtaine, dont plusieurs très jolis. Ci-dessous un crapet pris au Jé Worm.

IMG_0024

Tout en pêchant les crapets, je tente de faire d’autres espèces, car le but de la journée est bien d’en faire le plus possible. Je vais tout en pêchant light, faire des calicobas (bizarre de remettre à l’eau sans me dire que je suis en infraction), une autre espèce de calicobas (j’essaierai de trouver son espèce), une perchaude (cousine de notre perche avec plus de rayures).

IMG_0019

IMG_0025

IMG_0029

Je continuerai d’alterner avec des petits leurres sur tête plombée. Des cranckbaits me permettent de prendre des smallies de petites tailles ou de faire monter quelques beaux poissons (> 35 cm) mais impossible de les piquer.

En fin d’après-midi, je réussirai également à prendre mon premier doré jaune (cousin du sandre) sur un Maxi Jé Worm, ainsi que d’autres smallies et crapets sur une écluse.

IMG_0037

Je réussirai même à me faire couper par un brochet, dommage car si je l’avais pris, j’aurai ajoutée une 7ème espèce à cette journée. J’ai hâte d’y retourner mais je ne sais pas encore quandcar ce ne sont pas des vacances orientées « pêche ». Ce que je retiens, c’est qu’avec une vrai canne light ou rock-fishing, j’aurai pu prendre plus d’une centaine de poissons sur la journée.

Nicolas.

Une Réponse to “Coco around the world: première sortie à Montréal !”

  1. Daniel ROCHEREAU Says:

    Bravo et merci pour ce report
    A+

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :