Ma petite sélection pour l’ouverture 2014…

En fait j’avais préparé cet article l’année dernière (juste avant l’ouverture 2013). J’aurai donc pu le publier il y a un bon moment. Mais plutôt que de « miser » sur des nouveautés juste arrivées dans les bacs (donc que je n’avais pas testées moi-même), j’ai préféré reporter afin de baser ma sélection sur des valeurs sures. Et au final, je me suis rendu compte que certaines n’ont pas quitté ma boite depuis plusieurs années déjà !

Concernant la canne et le moulinet, je dois concéder que je ne dispose pas d’un véritable ensemble truite, étant donné que je vais pêcher en rivière moins de 10 fois (tendance 3 ou 4 fois ces deux dernières années) par an. J’utilise donc une spinning Light, en l’occurrence ma fidèle Powell Max 681 LEF associée à un petit Shimano (Twinpower C2000S) que je remplis de Sakura Aya Spectre en 15,5 centièmes. Cette référence de fluoro est simple à trouver, d’où mon choix. Mais il existe pas mal de marques qui proposent du fluoro en faible diamètre. Ma canne est probablement un peu longue pour certains ruisseaux ou petites rivières (en Corrèze plus jeune, j’utilisais des cannes de 1m20 sur pas mal de parcours…) mais elle passe un peu partout sur les spots que je pratique maintenant (départements de la Seine et Marne et de l’Essonne). Le diamètre de 15,5 centièmes peut paraître fin à certains mais honnêtement ça suffit, en tout cas là où je pêche. Il suffit de ne pas rencontrer de truite record et de ne pas faire le mariole au milieu des obstacles. En fait, je me sers de cet ensemble pour la perche (en fait ce moulinet est traditionnellement associé à une canne rock-fishing tandis que la canne est associée à un moulin rempli de tresse fine pour les pêches type micro-jig), alors pas besoin d’en acheter un autre ! J’y accroche juste une agraphe (Decoy Round Snapp n°0 ou V Snapp n°00) en direct.

V Snap SN-2-2

Le reste du matériel est composé d’une paire de waders néoprène (des Caperlan basiques, en néoprène car il ne fait pas toujours chaud en mars-avril), d’une veste de wading (= une veste « courte » qui ne trempe pas dans l’eau même quand on est assez loin de la berge) qui peut en principe contenir les deux boites de leurres que j’embarque avec moi. Une paire de polarisante (pour le moment j’ai une paire d’Oakley qui fait bien le boulot) fait évidemment partie du voyage, accompagnée d’une casquette si il y a pas mal de soleil (pour éliminer un maximum de reflets !). J’ai aussi une épuisette (Pafex « street fishing ») qui permet de ne pas galérer à récupérer le poisson en cas de berge un peu haute ou simplement parce que je pêche trop fin (impossible de droper qui que ce soit avec du 15 centièmes).

Abordons ce qui vous intéresse le plus : ma sélection de leurres !

En principe, au début de la première sortie de l’année, avec les copains on essaye de partir sur des secteurs complètement nouveaux. Si ça plante, on a quelques coins où on sait qu’on pourra glaner quelques truites (pas toujours jolies). On ne sait donc vraiment pas à quoi nous attendre… Du coup il nous faut tout de même pas mal de références (suivant le type de rivière que je vais rencontrer : profondeur, courant, couleur de l’eau, …). Mais une personne qui connait bien sa rivière peut parfaitement s’en sortir avec une dizaine de poissons nageurs ! Quand je pêchais la Vézère il y a quelques années, je n’utilisais la plupart du temps que trois leurres dans une partie de pêche (simplement pour m’adapter aux différents postes : radier, veine principale et tête de courant, en gros).

Pour commencer, j’ai quelques classiques (qu’on ne présente plus…) : chez Lucky Craft il parait difficile de se passer du duo Humpback Minnow 50 SP (bavette courte, suspending) / B’Freeze 48 LB SP (longue bavette, suspending).

images prod3854

Niveau coloris, je reste classique : un Aurora Black (gardon) et un coloris vairon ou Amago (truitelle) suffisent. Un Bevy Shad 50 (ou 60) SP est également utile. Chez Illex, il parait aussi délicat d’oublier un Tiny Fry 38 SP et son grand frère le 50 SP (tous deux à bavettes courtes et suspendings). Le coloris Vairon est une valeur sure, tout comme le coloris Ablette ou encore le Perch.

33966-a

Vous l’avez compris, j’aime les coloris naturels. Mais pas seulement… Car si les eaux sont teintés, il faut parfois sortir de la quincaillerie « qui se repère de loin ». J’ai en particulier un Humpback Minnow « Shell White » (blanc) qui a bien dérouillé au fil des ans. D’ailleurs certains jours les truites sont plus agressives qu’affamées et il est judicieux de passer sur une taille légèrement supérieure (65 à 80 mm) en coloris un peu plus pétants. J’ai le souvenir d’une sortie sur le plateau de Millevaches avec mon pote Doudou où, après avoir passé la totalité de ma boite de leurres sans succès, j’avais finalement sorti quelques poissons au Flash Minnow 65 Tr., coloris Fire Tiger. En jerkant « violemment » ça rapportait quelques poissons…

Voilà pour les classiques.

Vous le savez depuis l’année dernière j’ai décidé de m’ouvrir vers toutes les marques de leurres et de me comporter comme un pêcheur client lambda. En bref, de réfléchir mes choix. J’ai retenu quelques perles parmi la pléthore de références disponibles. Certaines sont onéreuses et j’y ai réfléchi à deux fois avant de les acquérir. Si je les ai achetées, c’est donc que je suis persuadé qu’elles me feront prendre du poisson (et avec un an de recul, je sais ce qui a fonctionné ou pas…).

En premier lieu, j’ai craqué pour quelques références Duo (distribution Ultimate Fishing)… Pour commencer j’ai choisi un Toto 42 (petit minnow coulant) en couleur THS06 : la ressemblance de ce coloris avec un alevin est absolument stupéfiante avec son corps translucide sur l’arrière, brillant sur l’avant (comme une vessie natatoire) et la pointe de rouge sous la tête (comme des ouïes).

toto-42-tetra-works-coulant

Ensuite j’ai pris un Yumareki en TC43. Ce leurre est un petit lipless minnow qui me permettra d’atteindre des distances de lancer confortables… Je pourrai m’en servir en rivière large (mais pas forcément profonde), en étang mais aussi cet été sur les chevesnes… Enfin, un Bivi en coloris THS06 (sorte d’alevin très réaliste, idem au Toto 42) : celui là est un petit vibration qui me permettra également de lancer loin (en étang) mais aussi de descendre rapidement dans la couche d’eau (pour prospecter un trou ou une tête de courant par exemple).

Chez Zip Bait (Ultimate Fishing), j’ai choisi un Khamsin Tiny SR en couleur 308 (couleur ablette) et Khamsin Tiny DR en couleur 509 (couleur perche). Même si ces leurres sont légers (2,8 et 3 grammes, respectivement), ils se lancent vraiment bien grâce à leur piston (on l’entend claquer au lancer, si on lance assez fort pour l’actionner, évidemment). J’aurai honnêtement pu placer ces deux références en classiques vu qu’elles m’ont fait prendre pas mal de poissons (truites et perches).

imgres   KhamsinTinyDR509 

Un copain (Marc, que je ne vois pas assez !) me conseillait l’an passé deux leurres de Tackle House : le Elfin Fish et le Buffet S 43. Vraiment très joli….

leurre-truite-tackle-house-elfin-fish mi_ima_8b45f85f05

Mais en fait Marc, j’attends juste que tu m’offres un modèle de chaque pour les essayer !🙂

J’ai ensuite trouvé quelques jolies choses chez Smith avec le bien connu Jade que j’ai pris en MD SP.

url

Le Still (en coloris naturel) représente un joli petit alevin (son corps est très effilé), tout comme le Shirasu Minnow 48 (en coloris 01).

smith-shirasu-minnow-48 smith-still-logo

Le Luna (en coloris 14) représente une alternative aux LC Humpback Minnow et Illex Tiny Fry, malheureusement je ne l’ai pas assez utilisé. Le D-Incite 44 (par exemple en coloris 05) bouge un peu plus d’eau avec son profil « flat side ».

Smith-DIncite

Enfin un petit Sea-Bullet 30 mm (en coloris 10) complète la sélection et permet de pêcher les trous ou les courants plus marqués (c’est une petite lame). Comme vous le constatez, je ne me limite pas à la catégorie « leurres d’eau douce » dans ma sélection. En effet certains leurres destinés au rock-fishing conviennent parfaitement pour la truite (et la perche ; et le chevesne !!!) !

Vous vous en doutez, j’ai également quelques leurres souples dans « ma besace ». Passons les RockVibe Shads 2 pouces et les Jé Worm (mon bébé !) que je monte simplement sur tête plombée (1,8 à 2,5 grammes).

FrenchTouchFishing_1698FrenchTouchFishing_1336FrenchTouchFishing_Reins_Maxi_JeWorm_001 FrenchTouchFishing_1715FrenchTouchFishing_1364FrenchTouchFishing_Reins_Rockvibe_Shad_3_B18

En visite chez DPSG juste avant l’ouverture 2013, je n’avais pas pu résisté et avais donc acheté une pochette de Black Minnow (Fiiish) dans la plus petite taille (5 cm je pense).

black-minnow-tete-plombee-shore

Ils étaient soit disant parfaits pour la truite… J’avais ajouté une pochette d’hameçons texan qui sont « faits pour » et deux tailles de têtes plombées (3 et 6 grammes)… En fait, c’était une idée moyennement bonne. J’ai eu vraiment pas mal d’attaques il faut le dire (à des endroits où un poisson nageur n’avait rien donné), mais par contre j’ai eu toutes les difficultés du monde à ferrer un poisson ! L’un des leurres a d’ailleurs fini par perdre sa caudale, cisaillée par les truites arc-en-ciel. J’aurai pu bidouiller le montage, ajouter un triple voleur ou je ne sais quoi, mais je n’aime pas trop ça pour la truite (les triples). Après réflexion, je pense qu’il doit être jouable d’ajouter un hameçon simple « voleur ».

Par contre, je ne saurai maintenant me passer des Flash J (2 pouces) et les Flash J Shad (2 pouces également) qui complète ma sélection. Ces références (Fish Arrow, distribués par Marryat Smith) sont impressionnantes de mimétisme. Notons que d’autres marques proposent aussi des leurres souples hyper réalistes (FTF / Tiemco, …).

Flash-J-1 306-960-large

Je l’ai évoqué, je ne suis pas fan des hameçons triples pour pêcher la truite. Je trouve que ça abîme beaucoup trop les poissons. En particulier les petites farios qui, une fois piquées, n’ont d’autre choix pour se défendre que de tourner sur elles-mêmes frénétiquement… Aïe leurs yeux !!! Je remplace donc les triples des poissons nageurs par des simples, sur un maximum de références. J’utilise les Decoy Pluggin’ Single 27 en numéros 8 et 6 mais je les trouve un peu trop fort de fer (avec une canne L c’est un peu juste de piquer les truites avec un hameçon trop fort de fer). Sinon les Decoy Area Hook III semblent bien adaptés.

DECOY_AreaHookType3Packaging

J’avais aussi, à une époque, trouvé des Van Fook qui allaient très bien (leur atout était une finesse de fer remarquable, mais du coup parfois ils s’ouvraient).

 

Bon et bien sur ce, je vous laisse en vous souhaitant de bonnes dernières courses suivies d’un bon début de saison truite aux leurres !

2 Réponses to “Ma petite sélection pour l’ouverture 2014…”

  1. patibuleurre Says:

    ok Jé, tu as raison, la commande est passée pour un Elfin et un buffet!

  2. Les couleurs me fascine toujours autant

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :