Amance : dernière date du DPN 2013-2014

Sacrée désillusion que le retour d’Amance… On avait beaucoup misé sur cette date, après deux douilles consécutives à Moisson puis à Sandrancourt. Ben oui, on ne pêche pas les sandres. 😦 Même pas les charbonniers… 😦 😦 😦

Autant nous ne nous faisions pas beaucoup d’espoirs pour ces deux dernières dates (Moisson donc, et surtout Sandrancourt), autant nous nourrissions quelques illusions pour Amance. Joli lac, des brochets réputés abondants. Seules ombres au tableau : la date choisie (8 juin) qui pouvait être tout bonne ou tout mauvaise, en fonction de la météo. En effet ce lac est extrêmement fréquenté pour le nautisme (ski nautique, bouée, jet-ski, gendarmerie et j’en passe). Le beau soleil pour un des premiers dimanches de juin n’aura pas failli et aura ramené énormément de monde sur l’eau. Déjà que le soleil et les brochets ça fait 44, rajoutez les allées et venues incessantes d’une horde de sauvages et le compte est bon.

Mais malgré ça, je pense qu’il y avait du poisson à faire. Et il y en a eu !  Cinq poissons comptabilisés en fait, pour 20 bateaux. Ouch ! Il y a donc eu du poisson… Mais peu. La faute à la météo donc (l’eau était à 21°C et plus), au nautisme (nous étions limités à 15 km/h mais cette règle ne s’appliquait qu’aux pêcheurs !) mais surtout aux tailles imposées pour cette date. 65 cm pour le brochet, 50 pour le sandre et 20 pour la perche. J’avais sévèrement tiqué quand on avait appris ça (quelques jours avant la date en fait) et je voulais râler. Je pensais que de telles tailles allaient faire grand mal surtout si les conditions étaient dures. A l’automne ça aurait été différent, mais en juin un jour de canicule… Bref je n’ai pas râlé mais j’aurai dû ! Du coup je vais le faire aujourd’hui. 🙂

Et donc, notre journée ? Minable. Je vais quand même vous la raconter même si ça ne sert strictement à rien. Enfin si, à montrer qu’on s’est bien battus mais qu’au final on n’en est pas, mais alors pas du tout récompensés…

Levé à 3h30, j’atelle sous le déluge er je prends la route vers 4h. Les premiers 100 km se font au ralenti sous les orages. Je me demande si je ne fais pas la route pour rien… Mais j’avance. Arrivé vers Troyes, je termine la route sous un beau soleil. 6h15 je suis au port et revoie les Vallées, Cédric, Tom. Je me prépare et Fabien arrive, on met à l’eau.

28

On assiste ensuite au briefing. Chacun son truc : certains sont concentrés (Cédric…), d’autres se réveillent (Fabien…) et d’autres tapent la discute (moi…) !

83

76

79

8h donc départ du port. 15 km/h. Comme d’habitude certains fous furieux du Défi ne semblent pas savoir lire leur vitesse sur leur sondeur (vous savez c’est le petit boitier noir avec des trucs de couleurs qui défilent !)…

106

On laisse partir tout ça et on part doucement (ça tombe bien, on fait du 15 ! 🙂 ) après la cohue. On sait qui n’a pas respecté, on pourra toujours porter les réclamations plus tard (si besoin).

défi amance 001 (47)

défi amance 001 (46)

On se dirige doucement vers la digue, il y a quelques bateaux déjà installés sur la cassure d’herbiers. Du coup on bifurque au large, vers un plateau repéré pendant une sortie précédente. Il y a pas mal de poissons fourrage sur le plateau, la zone nous semble sympa. On en pêche les abords sans succès. On espérait rentrer un poisson rapidement (compte tenu des bateaux de plaisance qui ne tarderont pas à arriver), hélas on ne voit rien. Ça ressemble au défi… 🙂 Sur l’autre versant du haut fond, on trouve des zones « tondues » par la faucardeuse. Dans ces couloirs tracés au cordeau, on trouve de nombreux silures qui ont l’air de tourner. Repro ou proximité de la blanchaille : je l’ignore mais s’ils sont là, ils y a peut-être aussi des brochets. Hélas pas un ne répond à nos sollicitations. Le temps passe, il est 11 heures, on file vers une autre zone un peu abritée après avoir vu un hydravion d’un peu prêt (une centaine de mètres)… 🙂

IMG_20140608_091820

Les bateaux et autres embarcations motorisées commencent à sortir. Ça nous secoue déjà pas mal… On arrive donc dans une petite baie, qu’on pêche. Le vent s’y engouffre mais les vagues pas trop, ça nous semble pas mal. Hélas un carpiste arrive vers nous à la rame, il a tendu ses lignes et nous demande (courtoisement mais fermement) de ne pas aller plus loin… OK on passe notre chemin. 😦 On bouge directement en face, vers une grande roselière. Très exposés aux vagues des jet-skis, mais bon il n’y a pas trop de choix « abrités » non plus. La dérive se fait, les zones sont belles mais rien ne bouge. On trouve encore de nombreux alevins sur les têtes d’herbiers, mais ne décidons pas de carnassiers autour. Cédric nous dit alors qu’il a rentré une perche de 1400 grammes … au Buster !

défi amance 001 (54)

défi amance 001 (53)

On ne comprend plus rien mais tant mieux pour lui. Ça devrait lui permettre de bien figurer. On continue pour arriver dans la dernière baie disponible. Et à la pointe, en pêchant au shad à palette je prends un petit mou. Je parviens à ne pas ferrer et reprends une baigne, ce coup ci je me lâche et c’est pendu… Un brochet tout gras arrive au bateau, il fait quasiment 2000 grammes. Mise à l’épuisette puis explosion de joie. Et enfin la mesure : 58 cm… Super poisse. La maille étant à 65 sur ce concours… J’accuse le coup. Je participe à un championnat, la règle devrait être la même sur toutes les dates… Bref j’ai bien les boules. Et c’est pas terminé… 😦 On continue la dérive, mi motivés mi assommés. 100 mètres plus loin, je prends un timide gratouilli toujours au shad à palette. Fabien sanctionne le fautif trois lancers après au jerk. A l’œil autour de 50 cm mais on ne bataille pas. Blasés, on mange… Très vite puis on repart. Berge opposée : très vite Fabien est pendu, encore au jerk. Le poisson glisse dans l’épuisette, on est content… Et la mesure annonce 57. Poisse de poisse. Plus fin que le précédent cependant. Il est 13h30 mais le cœur n’y est plus. On devrait avoir un vivier de plus de 3 kilos et on n’a rien. Zéro, nada, nib, que dalle… On tente une dernière zone sans trop y croire, on passe voir les frères Mantoux et Cédric qui ont des poissons…

IMG_20140608_143736

IMG_20140608_143739

IMG_20140608_143748

On rentre à la mise à l’eau avec un peu d’avance (10 minutes mais vu la journée, on est encore capable de se faire contrôler par la gendarmerie et d’arriver en retard pour être disqualifiés…), on rend la fiche. On sort rapidement le bateau de l’eau puis on range. Ensuite on aide Cédric à sortir son bateau de l’eau et à bricoler un patin récalcitrant. Assez longtemps pour arriver en retard à la remise… On apprend que Cédric est 4ème, cool pour lui ! Les frères Mantoux sont seconds, well done boys !

5 poissons par 4 équipes, sur 20 bateaux présents. C’est top… Cette (més)aventure supplémentaire valide une fois de plus un article que j’ai en cour de préparation. Je le sortirai donc rapidement !

Ce qui me fait enrager donc, c’est qu’on s’engage à un circuit, mais qu’en fait si le règlement n’est pas le même sur les différentes dates, à mon sens on ne fait plus un circuit. C’est comme si, en D1 de foot, pour la saison prochaine, seuls les buts marqués d’en dehors de la surface compteront, lors des matchs à Troyes. Mais la règle « normale » sera appliquée dans les autres stades. Étrange non ? Du coup en plus d’une douille, ce sont les rêves de final qui s’envolent avec notre bon vivier.

Pour finir, merci aux organisateurs, à savoir :

– Patrick, Sabine et Antoine : même si je râle, il faut savoir que nos gentils organisateurs ont également « subit » (mais moins que nous…) le coup des mailles différentes des autres dates ; ainsi que le coup du permis en règle pour chaque concurrent (ce qui est, somme toute, normal). A noter que Patrick aurait pu simplement nous dire de nous mettre en règle (comme nous l’avions fait à Poses l’an dernier) mais qu’il a préféré prendre les permis à la charge du Défi Nord. Bravo et merci !

– merci à Thomas pour l’AAPPMA. Merci pour ton investissement même si, je pense, vous n’avez pas vraiment été aidés par le Parc sur un coup comme ça ! Le coup de la limitation de vitesse à 15 km/h uniquement pour les pêcheurs… Super ! Par contre, vous l’aurez bien compris, je ne suis pas d’accord avec le CA qui a imposé comme taille de validation la taille de prélèvement. Ça n’est déjà pas simple et on nous colle une règle à la … ! Qu’est-ce que ça peut nous faire une taille de prélèvement ? On fait du no-kill !!! Et d’ailleurs si on avait gardé le poisson (c’est ça, le prélèvement), on aurait disqualifiés…

– merci aussi à Cathy pour les photos !

– et enfin merci à tous les participants concurrents pour cette saison. Même si il y a toujours quelques brebis galeuses qui ont du mal à respecter les règles, dans l’ensemble tout s’est très bien déroulé dans une bonne ambiance.

Epilogue : on termine 14èmes (15èmes en fait mais une équipe n’a fait que 2 dates, elle n’est donc pas prise en compte pour le classement final) ce qui ne nous permet pas de prétendre à la finale via une qualification directe. Il faut attendre un repêchage (= des désistements) mais honnêtement on est extrêmement déçus alors à l’heure actuelle nous ne pensons pas y aller (dans l’optique d’un repêchage, bien sûr mais celui ci semble hautement improbable…). Après un début de saison maîtrisé avec une 3ème place à Stref-Bédannes, nous n’aurons plus scoré de l’année. Je crois même que c’est du jamais vu : une équipe ayant fait un podium qui ne se qualifie pas… C’est vraiment dommage, j’avais même réservé une semaine de vacances à Lacanau fin août, en prévision de la finale. Bon, on pourra voir Benoit, Yon, Thomas… Pêcher peu et boire des coups !!!

Advertisements

3 Réponses to “Amance : dernière date du DPN 2013-2014”

  1. Bonjour je suis depuis quelques temps votre blog qui est bien. J’ai également un blog Pêche et Sac à dos http://clergetblog.com/ . Vous est il possible de mettre un liens dans votre sidebar à droite si mon blog vous plait ?
    Bonne pêche

  2. […] j’étais bien dégoûté de notre sublime potentiel quota s’avérant être un capot (https://cannafish.wordpress.com/2014/06/11/amance-derniere-date-du-dpn-2013-2014/) ; mais pour résumer, sur 20 équipages seulement 4 ont fait des poissons. Prises très rapides […]

  3. […] j’étais encore plus déçu que Fabien et moi ne soyons pas parvenus à nous qualifier (voir par exemple ce lien) pour la finale nationale du Défi Prédator, qui aura lieu le weekend du 28-29 septembre à […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :