Poutre canaulaise !

J’ai très peu pêché cet été (comme d’habitude…). En fait une journée sur Lacanau lac avec Benoit ! Mais quelle journée…
Lundi 18 août 2014. 6h45, rendez-vous chez les parents de Thomas pour récupérer son bateau (bateau aménagé par ses soins, avec 40 ch au cul !) qu’il nous a extrêmement gentiment prêté pour l’occasion (merci encore !!!). Mise à l’eau rapide, juste le temps de s’amuser avec une carpe bien connue des pêcheurs locaux et on file (à vitesse très modérée : il fait très froid !!!) sur un premier spot : en fait juste à la sortie du port. Pas très éloigné, on préfère pêcher que de geler en allant trop loin. La première dérive rapporte quelques perches, on se repositionne et on touche quelques poissons plus corrects dont un brochet maillé pour Benoit (à la lame) :
IMG_20140818_085809
On dépose un marqueur flottant (détail qui n’a l’air de rien mais qui a une grande importance…) et on refait une dérive mais sans améliorer notre moyenne. Il fait un peu plus chaud donc on peut naviguer sans se peler : on décide de changer de poste et on file au nord :
IMG_20140818_091332
On arrive, Ben prend une cartouche au LV 500 puis je ferre un brochet juste maillé au Divinatör.
IMG_20140818_092800
On aperçois un chasse de perches, je lance la lame qui est sur ma canne casting Medium mais rien. Je monte un Divinatör Jr et prend un poisson de 35 cm environ :
IMG_20140818_103432
Je sais, j’ai le look… Et c’est pas fini…🙂 Mais revenons à l’essentiel… Le festival Benoit Claverie… Il enchaîne ensuite une série de grosses perches ! A l’ondulante Tiemco (Lightning Wobbler en 14g). J’ai beau faire tout ce que je peux, je prends de nombreuses perches (essentiellement à la lame) mais je ne vois que des poissons de moins de 30 cm alors qu’il atomise les mamans (façon de parler, hein !)… Je colle ici quelques photos (pas toutes, zut c’est mon blog !😉 ) :
IMG_20140818_110623
IMG_20140818_111203
Je me venge un peu en prenant une nouvelle quenelle de 55 cm au Divinatör (non photographiée) puis, sur le lancer suivant, j’arrache (doucement…) le second anneau de ma canne Divinatör (Biwaa The Waikhru My Religion DCF-76XH). C’est un peu le soucis / cas de conscience que j’ai en ce moment, surtout avec cette canne pourvue de micro guides : mon nœud de raccord tresse (TUF line XP 50 Lbs) – Fluoro (Varivas 70 Lbs) est un peu gros et il force donc logiquement sur les anneaux. Je m’attendais donc à un soucis de ce genre…
IMG_20140818_121305
Comme on le voit, l’anneau est arraché très proprement, la ligature est intacte. Bon, il est temps de faire la pause repas… Et de recoller cet anneau (j’ai juste posé une grosse goutte de colle sur la ligature et remmanché l’anneau en force, ça tient impeccable) ! On se rend d’ailleurs compte à ce moment là qu’on a oublié le marqueur de poste sur le secteur du matin… Oups, il faudra y repasser.
On repêche un peu le secteur, le temps pour Benoit de prendre quelques nouvelles belles perches :
IMG_20140818_131339
Il est 14h30, on ne va pas s’attarder très tard sur le lac. On part donc sur le premier poste pour récupérer le marqueur et pêcher un peu avant de rentrer. J’annonce à Benoit qu’étant donnée la raclée qu’il me colle avec ses grosses perches, je vais l’assommer à coups de brochets… Je ne pêcherai donc qu’au Divinatör pour la fin de la partie. On arrive près du marqueur, j’effectue un long lancer vers … ben nulle part en fait. Et je prend une petite touche discrète (contrairement aux deux petits becs d’avant qui m’avaient envoyé de jolies cartouches…) que je sanctionne par un bon ferrage, puis j’annonce poisson. Benoit me demande si c’est gros, je répond que c’est mieux qu’avant.🙂 Le combat est un peu étrange : le poisson prend sur la droite puis se ravise et me prend du fil puis il monte en surface, la tresse fendant l’eau d’une façon que je n’avais encore jamais vu, et ceci à plusieurs reprises. En le voyant onduler au loin, on se rend compte que c’est un gros poisson mais vu sa taille on pense tout d’abord à un silure. J’accélère un peu les choses et on se rend compte qu’il s’agit d’un brochet incroyable. On le place à l’épuisette au premier passage (bien joué Benoit !). On galère un peu à le décrocher (on n’a que des pinces classiques et il a coffré le leurre très profondément, heureusement il est piqué « dans le dur » de la mâchoire inférieure, uniquement par une branche du triple et ne saigne pas) mais il pète encore la forme :
20140818_132729
20140818_132750
20140818_132736
On n’a pas de mètre alors on marque sa taille sur la gaffe. On prend seulement trois photos pour préserver le poisson et je glisse le poisson à l’eau. Mais on a dérivé et l’eau est chaude à cet endroit. Ni une ni deux, Benoit est en caleçon et plonge pour ramener le poisson dans de l’eau plus profonde et surtout plus fraîche.
IMG_20140818_132958
On se rend compte à ce moment là que le poisson est vraiment massif ! Sa tête fait 40 cm… Et il est très large (aussi bien en hauteur qu’en épaisseur).
IMG_20140818_133029
Je regarde la marque sur la gaffe et me dit que ça n’est pas possible : c’est trop long on a dû se tromper. On refait donc une autre marque avec le poisson dans l’eau, sur la canne. Au final, je trouve 2 cm de moins sur la canne que sur la gaffe. Donc la première mesure était bonne… Benoit nage encore un peu avec le grand prédateur qui retrouve tranquillement ses esprits et qui bouge de plus en plus. Peu de temps après, il nous saluera tranquillement et regagnera les profondeurs.
En rentrant au port, on ne sait toujours pas sa taille. On l’estime à 1m15-1m20. La réponse viendra de Sébastien Depeyris (Florida Fields) qui passait au port prendre des amis pour une promenade en bateau. Je mesure sur la canne et on trouve 1m18 !!! Nouveau record, qui explose littéralement le précédent (1m07). Et tout ça en France avec Benoit ! Le pied total !!!🙂 Niveau poids, je pense que ce poisson faisait facilement plus de 12 kgs. Probablement 13 ou 14.
Je termine en remerciant mon très cher ami Benoit (qui est sans le savoir le meilleur guide d’aquitaine…😉 ) et Thomas qui nous a prêté son bateau et tout le matériel (sondeur, …). Merci au marqueur de poste oublié également. Et merci au lac de Lacanau pour ce magnifique cadeau. Je pense d’ailleurs que les pêcheurs canaulais se rendent assez mal compte de la chance qu’ils ont d’avoir un tel lac. Magnifique cheptel de carnassiers, qu’il est possible de pêcher aux leurres avec vraiment tout un large panel de techniques. Les profondeurs du lac sont parfaites pour les leurristes et permettent vraiment d’utiliser tout le contenu d’une boite à leurres. C’est, en fait, un lac magnifique pour vendre du leurre…🙂 Et fabriquer du pêcheur !
Même si je me doute que la pêche n’est pas toujours simple, c’est sûr, je reviendrai !

3 Réponses to “Poutre canaulaise !”

  1. En effet Jérome, le lac peut être très capricieux…bien tombé, toutes mes félicitations pour ce poisson😉

  2. […] Le blog d'un accroc à la pêche aux leurres ! « Poutre canaulaise ! […]

  3. berlinerfisher Says:

    D’habitude je me contente de lire via Feedly mais là… chapeau bas pour ce magnifique brochet🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :