Eguzon 2015 / day 3

Dernier jour sur Eguzon, on ne sait pas trop quoi en penser. Le point positif est que nos aller-retours sur le lac ont permis de bien avancer sur la cartographie grâce au logiciel Autochart et à Cédric qui commence à bien maîtriser la bête. 🙂 Je vous montrerai quelques extraits assez rapidement.

Mais je ne résiste pas à vous montrer une jolie capture d’écran du pont réalisée par Cédric au Side Imaging :

S00202

On avait beaucoup entendu parler de ce pont à 3 arches mais on ne l’avait jamais trouvé, faut dire qu’il est pile dans la zone de vitesse, ce coquin… Dur pour moi de trainer là-bas avec le Jé Boat (en vérifiant mes traces GPS c’est clair : je n’y colle jamais les pieds… 🙂 ).

On met donc à l’eau vers 9h30 et on part au brochet (des fois qu’on parvienne enfin à les trouver et les décider…) ou au sandre (ça c’est pour Cédric et Coco, perso j’ai déjà fait mon sandre annuel ! …). Un joli coup de soleil vers 10h30 et une baisse du vent me motivent à foncer sous un ponton où j’ai vu du poisson le jour précédent. Bingo je sors directement un bass de 35-36 cm. J’ai changé de leurre après quelques essais : G-Tail Saturn 4 pouces (coloris Dos Vert) monté « nose-rig ».

FrenchTouchFishing_829FrenchTouchFishing_Reins_G-Tail_Saturn_40_B16

Je lance (skippe) et je ramène brusquement sur une trentaine de cm.

Ponton suivant, même stratégie et je sors également un bass de 31-32. Bilan à 11 heures j’ai 2 poissons juste maillés, ça a l’air de vouloir rire mais je me méfie…

Zoom

Je croise les copains qui ont également 2 bass au bateau (un chacun). Photos :

20150826_140727

20150826_142655

La suite sera plus difficile en effet. Coco repart sur Orléans vers 17h30 et Cédric et moi continuons. Cédric trouvera une bonne zone et un bon pattern puisqu’il touchera 5 bass. Malheureusement n’en sortira qu’un :

WP_20150827_006

De mon côté, je ferai un dernier poisson (quota à nouveau !) toujours au G-Tail 4 pouces.

WP_20150826_003

Fait original, nous (Cédric et moi, indépendamment l’un de l’autre) avons observé des pontons sous lesquels les sandres étaient alignés, juste sous les flotteurs. Ça me rappelle ce qu’on m’avait expliqué à Saint-Etienne-de-Cantalès avec l’inversion de la thermocline à cette période de l’année. Les sandres remontaient en restant au dessus de cette « ligne », les gros poissons terminant même asphyxiés en n’osant pas retraverser la couche d’eau. Explication peut-être corroboré par le fait que nous n’avons jamais observé la thermocline sur nos sondeurs. Ce ne sont que des suppositions, mais j’aimerai bien mieux comprendre le phénomène…

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :