Résultat FFPS Dolmen 14 mai 2017

Retour sur le concours FFPS qui se déroulait sur le plan d’eau de Mézières Ecluzelles (28) le week-end dernier.

Samedi Cédric concourrait seul et malheureusement il n’arrive pas à trouver la pêche.

CedricSamediDolmen2

CedricSamediDolmen

Visiblement certains équipages ont bien tourné puisque 40 poissons (dont une perche) ont été capturés par les 22 équipes présentes. La paire Mantoux/Detry réalise sa troisième manche parfaite en remportant la victoire haut la main (comme les deux premières dates de Moisson). Ils font mesurer 9 poissons cette fois-ci (pour ne garder que les 6 plus longs). L’équipe Seguin père et fils est encore sur le podium (idem, comme à Moisson)…

Dimanche donc je me joins à Cédric sur son Cabril. J’ai apporté peu de modifications à mon matériel depuis Moisson (retrouvez le CR) mis à part une canne Svartzonker et une Legit… La Svartzonker : en fait c’est un modèle qui va être distribué et que m’a prêté Ludovic de FTF (merci !!!) pour l’occasion : une Black Serie « The Downsize », comprenez par là une canne casting qui couvre la plage 30-90 grammes (chez SZ c’est quasi de la pêche finesse ça… 🙂 ). J’ai des Mc Rubber, Mc Rubber Tail et Mc Rubber Shad, tout ça dans des tailles allant de 17 à 23 cm et ils passent tous sans soucis sur cette canne.

IMG_20170516_215214.jpg

J’ai pêché entre deux et trois heures avec cette canne et j’en ai vraiment apprécié l’action. Je pense me l’acheter par la suite surtout que la série Black est proposée à un tarif vraiment très correct (celle-ci est vendu 80 euros environ). Malheureusement je n’ai pas eu de touche sur ces gros souples alors je ne peux pas encore me prononcer sur son comportement lors d’un combat.

Fred m’a également prêté (merci !!!) sa canne Legit Design WSC73ML et je m’en suis servi, comme prévu, de canne « allround » (chatter, spinner, lame, crank, lipless). Il me tarde vraiment d’avoir la mienne (commandée) tellement mes premières impressions sont bonnes !!!

Au final on a beaucoup cherché et peu trouvé. Il s’est fait moins de poissons (26 brochets) que le samedi et on s’en sort pas trop mal avec deux brochets qui nous valent une 6ème place. La victoire est remporté par Seguin père et fils avec 4 poissons. Suivent les incontournables Mantoux/Detry avec 3 poissons. Ces deux équipes ont été ultra régulières sur les deux premiers weekends FFPS avec 4 podiums sur 4 possibles… Je ne pense pas me tromper en disant qu’on connait donc déjà 2 des 3 ou 4 qualifiés de la zone Nord Est pour la finale Challenger bateau… (précision : le nombre de qualifiés pour la finale se calcule au prorata du nombre de participants de chaque zone : typiquement 3 pour la zone nord est)

Retour sur notre pêche : j’ai pas mal cherché au gros leurres mais malheureusement sans prendre de tape. Au final je prends un premier poisson vers 12h30 sur une lame Tiemco Metal Sonic en 14 grammes, coloris 02 (Black and Gold). Les commissaires arrivent immédiatement, il fait 71 cm…

WP_20170514_001

Il a été pris en posant la lame sur le fond et en la redécollant tranquillement (sorte de yoyo à distance), sur une zone avec seulement quelques herbiers (naissants) éparses. En fait on était en transition (on avançait à l’électrique) entre deux zones qui bénéficiaient d’un tapis herbeux plus uniforme quand je l’ai pris. La lame me permettait en lançant fort droit devant le bateau de continuer à pêcher même pendant le trajet… En plus vent dans le dos, assez simple toute cette histoire… Perte de contact lors de la redescente de la lame, poids alors que je remonte, ferrage : pendu le cochon ! On a pas mal continué à pêcher sur cette zone mais sans parvenir à doubler la mise. Même si ce poisson est encourageant, il ne nous permet pas de définir un pattern à proprement parler… :/

On a donc continué à chercher. Autant une zone qu’un leurre en fait. Un petit tour en bordure sur la berge au vent pour ne pas avoir de regrets puis retour sur la plaine eau. Du chatter, du spinner, encore et toujours du shad, du jerk, de la lame, du lipless et du crank… Mais rien. Enfin si de multiples accrochages car le plan d’eau est ensemencé régulièrement en racines ! 🙂

Le second poisson sera capturé vers 14h environ sur un crank Tiemco Fat Pepper Jr. En fait le tapis d’herbes n’était nulle part vraiment épais (10 cm environ). Du coup n’importe quel leurre passait sans réel soucis. Fatigué de promener du shad de toutes tailles et encouragé par le brochet pris sur une pêche active, j’ai décidé de continuer à balayer du terrain (en pratiquant une sorte de junk fishing en arrosant de chaque côté du bateau) et le crank me paraissait le leurre le plus adapté compte tenu du nombre important d’obstacles sur certaines zones. J’ai surtout beaucoup joué sur la taille de la bavette pour que mon leurre vienne taper le haut des herbiers naissants mais sans s’y plonger. Dès que je sentais les herbes je ralentissais légèrement ma récupération et je faisais de mon mieux pour l’ajuster afin de toujours sentir l’herbier mais sans plus. Et quand par chance je tapais une branche ou une racine, la bavette reprenait son rôle classique de déflecteur. Et en cas de découverte d’obstacle j’essayais de refaire un lancer similaire (le bateau ayant bougé, ça me changeait aussi l’angle d’attaque)… Et du coup on s’est pas mal servi du décroche leurre de Cédric !!! 🙂 J’ai donc essayé de changer de leurre fréquemment (typiquement la profondeur allait de 1m30 à 2m50 donc les références typiques étaient Strike King 3XD, Bandit 300, Lucky Craft CB200, … Et Tiemco Diving Pepper et Fat Pepper Jr donc !!! On aperçoit ma boite ouverte (preuve que je changeais beaucoup…) sur la photo ci-dessous, manque de bol c’est le côté « grands plongeurs » qu’on voit !!! 🙂 ) pour m’adapter à la profondeur qui était assez variable. Et un second brochet de 71 cm est venu récompenser ces efforts ! Sur un cas d’école comme je l’espérais en plus : je sens une racine dans la canne et 1 mètre plus loin c’est coffré. Le coquin devait être planqué dedans et n’a pas aimé être réveillé…

WP_20170514_002.jpg

Un petit récapitulatif avec une photo des 2 leurres et je me rends compte en la prenant que leurs profils étaient très similaires. Même taille et coloris semblable…

IMG_20170516_214940.jpg

Bon et bien voilà pour cette date. On aurait vraiment aimé que Cédric rentre un poisson (ce qui nous aurait pu nous valoir un podium) mais ça n’était pas pour cette fois. En effet il n’enregistre qu’une petite touche sur un Fat Rock Vibe Shad 5 pouces. De mon côté je n’ai pas trop de regrets car je ne prends que ces deux sacoches et je ramène les deux fautifs à la toise. Mon seul regret est de ne pas avoir été là le samedi où ça avait l’air de vouloir rire un poil plus. Mais bon j’avais passé une bonne journée avec les enfants, et on ne peut pas tout avoir ! 😉

On remercie encore les organisateurs (ça fait plaisir d’avoir revu Christophe Maffezzoni notre chef de Carna Dream 91) ainsi que les autres compétiteurs ! Même si on aimerait bien en savoir plus sur cette ultra domination de début de saison… Pourtant il parait que j’ai tout tenté, y compris de laisser pousser la barbe comme Gene Eddy !!! 😉
Pour la suite de la compétition FFPS, c’est à Ris Orangis que ça se passe, les 1er et 2 juillet. Cédric y sera seul car le même weekend je serai engagé avec Fabien sur la manche de Parentis du Circuit BASS. Mais je suis sûr que la chance qui le fuit depuis le début de saison va faire son retour d’ici là ! Allez mon pote on y croit, on lâche rien !!! 😉 🙂

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :