Sortie Noël 2020 / Fishs eat perchs!

Report un peu en retard, fêtes et garde d’enfants obligent… 🙂

Malgré un temps passable, nous avons renoué avec le bord de l’eau en cette fin d’année vraiment spéciale. Règles sanitaires respectées donc au final on embarque à 5 sur 3 bateaux pour quelques heures de pêche (10h-16h). Je suis avec Fabien, pour changer ; tandis que Coco et Cédric font équipe et qu’on place fort judicieusement Noé en quarantaine… L’eau est à 6,5°C et vraiment transparente sur certains secteurs, c’est parfait pour ce que je veux faire ! Surtout pas de pêche au leurre souple, just have fun et pour ça c’est jerkbait !!! Avec un leurre que j’ai envie d’essayer depuis longtemps… Son excellente réputation de bon leurre en eaux froides me conforte dans mon choix, je base ma pêche du jour sur le Nishine Erie 115SD (on va en reparler : COMING SOON !!!). Son plus incontestable est un lest additionnel recoupable permettant de s’adapter précisément à la température de l’eau afin de le rendre PARFAITEMENT suspending. Comprenez par là qu’il est simple de lui donner une densité neutre en recoupant le lest en plomb, lui permettant de ne pas remonter lentement vers la surface ni de couler lentement vers le fond. Ma cadence typique d’eau froide est « jerk – jerk – pause » avec une pause de 3 secondes au moins. Et pendant ces 3 secondes (ou plus !) il ne faut pas que le leurre bouge (monte ou descende, en tout cas)… Stratégie gagnante ce jour là puisque je rentre 12 poissons (11 brochets et 1 perche) dont 11 au Nishine 115SD (le 12ème petit bec ayant été pêché par hasard avec un Jackall Revoltage 110). Le démarrage de session étant fabuleux avec le Erie, j’ai essayé d’autres poissons nageurs (Lucky Craft Pointers, Megabass Visions, Duo Realis Jerkbait, Illex Rerange et Squad Minnow, Shimano Bantam Rip Flash 115 FMD), simplement pour essayer de comprendre si c’était la technique ou bien juste le leurre (je vous jure, c’est pas le pêcheur !). Mais aucun ne m’a apporté de touches. Par contre, ne disposant que d’un coloris ultra naturel (Yellow Perch), je n’ai été efficace que dans des eaux ultra claires (sur les secteurs teintés je n’ai rien vu). Chaque fois je n’ai pas ressenti de touche « coup de fusil » mais simplement une lourdeur (sanctionnée) après la pause, au redémarrage quoi. Vraiment incroyable. Et d’autant plus incroyable que la plupart des autres bateaux (on en a compté 5 en plus des 3 nôtres) ne font pas grand chose et même le plus souvent rien du tout ! Heureusement, Fabien rentre sur le soir deux brochets de 60 au Squad Minnow 115 Fire Tiger dans un bras à l’eau bien plus trouble (j’aurai eu un coloris plus flashi ou visible je pense que j’aurai rivalisé) tandis que Coco et Cédric font une perche chacun (Cédric au leurre souple, Nicolas au Bif 78 SP). Quatre poissons ont mérité la photo (78, 62 et 69 cm, plus une perche de 30). Par contre nous avons été très étonnés du nombre de petits (35-50 cm) poissons pris. C’est un effet des confinements sûrement, avec au final peu de leurres se faisant sanctionner au cours de la saison par les petits poissons !?

Matériel utilisé : canne Legit Design 610MH, moulinet Curado 201E7 rempli de FHP 29 centièmes, bas de ligne Varivas 70 Lbs.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :