FFPS IDF / communiqué « lunaire » du 9/12/21

J’ai longtemps hésité à commenter le communiqué FFPS Ile de France paru sur les réseaux sociaux le 9 décembre 2022. Surtout car un tragique évènement s’est déroulé entre temps. 😦 Ce communiqué « trouble » a fait couler beaucoup d’encre en « off » mais ma démarche n’est jamais de dire les choses en off. Et comme je suis forcément en partie visé ; mais que certains dignitaires FFPS aiment critiquer sous capes (moi et mes potes on en a appris de bonnes sur mon compte cette année, ces gens n’ont peur de rien pour arriver à leurs fins, y compris balancer les pires ragots -pas Jery, cette blague est fine, voyons ceux qui s’y connaissent un minimum…- sur ceux qui les dérangent) et faire des sourires en public et qu’ils apprécient par dessus tout diviser pour pouvoir régner seuls ; et bien une réponse adaptée est nécessaire. Enfin avec quelques petites différences. La FFPS IDF critique le fait que certains critiquent de mauvaise foi (mais qui est vraiment de mauvaise foi ???) sur les réseaux sociaux mais ils utilisent ces mêmes réseaux quand ils en ont besoin. Et bien moi je réponds ici, à la vue de ceux que cela intéresse de ne pas regarder uniquement par la lorgnette proposée par ce communiqué réducteur et mensonger. Mes lecteurs le savent, cannafish c’est aussi des points de vue tranchés et quand j’écris quelque chose, je me renseigne avant (quitte à modifier si je me suis trompé en première intention). Presque du journalisme, dis donc. En tout cas avec autant d’objectivité que possible. Je commence par coller ici le fameux communiqué, que je commenterai ensuite (je vous connais bande de mauvais mécréants, vous êtes là pour ça !) :

Voilà donc le fameux document. J’ai aussi pris du temps pour répondre car ce document sous-entend certaines choses et j’ai essayé de comprendre. Il m’a donc fallu du temps pour contacter certains acteurs, vérifier des informations, bref demander à certaines personnes concernées leurs versions des faits.

La synthèse de ce communiqué, c’est que TOUTES les compétitions IDF sont suspendues pour 2022. La raison ? Le mauvais comportement des compétiteurs ayant littéralement écœuré les bénévoles, blablabla.

Alors… Le raccourcis pseudo explicatif proposé par la FFPS IDF me parait bien trop rapide. De nombreux faits inexacts (même mensongers) sont avancés ou sous-entendus. Je vais répondre sur la base de ce que j’ai vécu, à savoir la compétition bateau régionale IDF qui a été, au sens de tous les participants, une réussite ! Le seul « couac » est la date de Madine mais ça reste une anecdote qui n’entache pas plus que ça le souvenir de la saison (alors que le communiqué, lui, il fait bien bien tache !). Les conditions météo n’étaient pas bonnes le dimanche, l’ensemble des compétiteurs s’accordait pour dire qu’il ne fallait pas prendre le départ (je vous laisse regarder la vidéo de Sylvain Legendre, interviewé le dimanche matin par le représentant FFPS, qui dit qu’il ne faut pas prendre le départ dans ces conditions. Ah bah non !!! Vous ne pouvez pas la voir, la vidéo… Comme elle dérangeait, elle n’a pas été publiée !!!!! LIEN HYPERTEXTE MISSING). Bref le climat du dimanche matin était tendu, comme peut l’être une date décisive pour le classement régional, le tout évidemment compliqué par la météo. Et au final on a été pêcher, mais uniquement pour que la manche soit validée (genre 4 heures)…

Le comportement anti-sportif des participants est avancé en prétexte à l’annulation de tout championnat 2022. C’est faux, du moins en bateau. Aucune triche n’a été constatée au niveau régional (au niveau national par contre, c’est vrai qu’il y a eu beaucoup de choses honteuses). La seule chose que j’ai personnellement vu est un non respect de la vitesse d’un équipage sur la date de Villeneuve (partis 4 minutes après nous et qui nous rattrape alors qu’on respecte la vitesse) et on s’est expliqué entre nous directement sur l’eau et ça a cessé net (et sans besoin de menace de réclamation). Il y a eu quelques cartons distribués mais soit les compétiteurs ne les ont pas contesté (à Madine, Yvan Tang a constaté un retrait de points pendant la nuit de samedi à dimanche pour retour en retard, qu’il n’a d’ailleurs pas contesté, ce qui veut dire qu’il admettait l’erreur -il faut dire qu’il était en panne de batterie-) soit le carton n’a pas été clairement notifié (Madine encore, le dimanche : Fénard/Marie ont été « menacés » d’un carton rouge par un commissaire borderline, mais l’arbitre ne leurs a jamais notifier ce carton (point vérifié avec eux). Au passage, il est difficile dans ces 2 cas de contester le carton reçu dans le temps imparti (l’heure suivant l’épreuve).

On nous annonce que nous, compétiteurs, avons dégouté les bénévoles. De quels bénévoles parle la FFPS IDF, exactement ??? Pour le championnat bateau IDF, il y a eu trois organisateurs : dans l’ordre l’AAPPMA de Villeneuve, notre club Carnadream91 et l’AAPPMA de Madine. Pour Madine et Villeneuve, en parlant d’organisateurs, je parle bien de personnes ayant organisé physiquement, pas du club FFPS relié. J’ai eu Alain Zloch, président de l’AAPPMA de Villeneuve, au téléphone. Son point de vue est très différent de celui avancé par la FFPS IDF. Déjà il est très surpris de ce communiqué et n’a pas été contacté. Si on parle en son nom, on demande son avis. C’est d’ailleurs ce que j’ai eu la correction de faire (l’appeler) et pourtant je ne parle pas en son nom. Au passage, j’ai pris ma carte de pêche 2022 dans son AAPPMA, comme nous en avions discuté lors du repas du concours. Lui et moi nous trompons peut-être car quand on lit « bénévoles » on pense aux personnes qui ont organisé sur place (l’arbitre officiel FFPS, par exemple, est dédommagé à hauteur de 300 euros le weekend et n’est donc pas selon nous un bénévole au sens strict). Alain a été ravi des compétiteurs et s’il y avait une critique à formuler pour lui, ça ne serait pas contre les participants. Après, il pensait qu’il y avait peut-être eu des soucis sur les autres manches régionales bateau. Et là je peux aider à répondre car Carnadream91 est le club FFPS auquel j’appartiens et nous avons organisé la manche de Draveil. Aucun des gars du club (l’arbitre et les commissaires étaient aussi du club) n’a à redire sur les compétiteurs (ni sur la FFPS d’ailleurs, puisqu’on a vu personne ! 🙂 ). Il y a eu évidemment quelques problèmes mais l’arbitre a géré en appliquant intelligemment le règlement, ce qui fait que personne ne s’est senti lésé ou quoi que ce soit, et tout a donc vraiment été parfait. Bilan, sur les trois dates régionales bateau, on voit donc que l’argument du « bon nombre de bénévoles » employé par la FFPS IDF est déjà sacrément entamé… Pour achever le truc, présent aussi à Madine, je n’ai ressenti aucun soucis entre les bénévoles de l’AAPPMA et les compétiteurs. Plutôt des discussions entre passionnés, en fait. Certes, il y avait un commissaire bénévole (mais qui n’était pas un bénévole de l’AAPPMA) extrêmement excité (et agressif, il faut le dire) et oui, le ton est effectivement monté (sans que ça aille plus loin heureusement) entre lui et plusieurs participants. Mais quand une même personne se retrouve au milieu de trois embrouilles en moins d’une heure, il faut aussi savoir se poser les bonnes questions et en tout cas ne pas essayer de se servir de ce cas isolé pour justifier certaines décisions plus globales. Après, je les connais ces filous de la FFPS IDF, ils vont dire que je m’excite en prenant tout « pour moi », mais qu’il n’y a pas que le bateau dans la vie… Certes. Il y a aussi le street et le float. Trois divisions distinctes, en fait. Bah écoutez, je joue au foot en vétérans (et on prend des caisses, je vous raconte même pas !!! 😀 😀 😀 ). Si les vétérans font une grosse connerie qui les empêche de participer à un championnat, les séniors ne seront pas punis. La section foot-salle ne sera pas puni non plus, les U8 (moins de 8 ans) non plus. Je reviens finir l’histoire vis-à-vis de Carnadram91. Le club a envoyé un mail à la FFPS (nationale) suite à ce communiqué, se désolidarisant, comme club organisateur, de la prise de position FFPS IDF 2022. La réponse est irréelle encore et mélange aisément le club et les personnes du club investies au sein de la FFPS IDF. Re-réponse Carnadream et depuis silence radio (c’est donc bien de parler au nom des bénévoles, de ne pas les écouter quand ils parlent, et ensuite de reprocher aux différents acteurs de ne rien proposer…). A la vue de cette réponse FFPS, je ne comprends même pas que ce club puisse encore imaginer être un club FFPS dans l’avenir. Mais cet avis est tout à fait personnel et je précise que je ne suis pas acteur de ces mails de Carnadream91. D’ailleurs je pense que la FFPS a grand intérêt à tout faire pour se débarrasser des clubs pas forcément « moutons ». On y est, on comprend mieux… Ces différents échanges seront probablement exposés en AG Carnadream91 (pour laquelle nous avons été convoqués, comme il se doit…) et les membres du club décideront. En tout cas si je peux me rendre à l’AG, je me garderais d’intervenir sauf si on me le demande (et tant qu’aucune erreur n’est mentionnée).
Dans quelques jours (ce dimanche 20 février 2022 à 10h) a lieu une sorte d’AG FFPS Carnassiers (mais comme la FFPS Carnassiers fait partie de la FFPS, c’est la FFPS qui doit faire les AG, pas une sous section). Encore quelque chose d’étrange : seuls les présidents de club reçoivent un mail de convocation. On est pourtant tous adhérents, il me semble. Après, on a le droit d’assister car les président de clubs peuvent nous transmettre le lien de la visio (juste dommage d’avoir collé ça pendant les vacances scolaires) mais seuls les présidents pourront voter (mais voter quoi ???). On en saura peut-être plus sur le format 2022 après cette AG, j’en ai parlé à Cédric pas plus tard qu’hier et nous n’avons pas du tout compris la même chose. 🙂

On nous parle donc aussi du fait que les compétiteurs ne sont que des clients, jamais force de proposition. Ça me fait bondir. Car on propose énormément, et on n’est jamais écoutés. On a eu des soucis (que je qualifierai de mineurs) dans la saison régionale, c’est vrai. L’application pour commencer, à Villeneuve. Notre équipe a vu un poisson « disparaitre » le dimanche, j’en ai déjà parlé. Et bien j’ai fait quoi la semaine suivant Villeneuve ? J’ai interagis par mail avec le développeur de l’application pour comprendre le bug et essayer d’améliorer l’appli. Sur mon problème particulier, le programmeur m’a dit qu’il comprenait le soucis et que mon poisson devrait être pris en compte, et ceci même à postériori. Ça n’a pas été fait et je n’ai pas fait de scandale (ça ne changeait peut-être rien). Ensuite, suite à la manche de Rieux (phase finale), les compétiteurs de la région IDF qui étaient sur cette manche ont créé un groupe de discussion. Et on a parlé ensemble (ça c’est plutôt nouveau, merci à la FFPS de nous avoir fédéré, mais peut-être pas comme vous l’auriez souhaité !). On a tous posé les problèmes sur la table. J’ai synthétisé ces problèmes dans un mail envoyé à la FFPS (d’autres compétiteurs, d’autres régions, ont d’ailleurs eu exactement la même démarche. Pas les fautifs, évidemment…). En fait nous demandions simplement, après avoir listé les problèmes constatés et visibles de tous via l’application, leur réparation quand cela était possible, nous référant à un des articles du règlement FFPS (comme quoi l’application prévaut et ceci sans limitation dans le temps). Donc exit les poissons non maillés qui avaient été validés par l’arbitrage, exit les soucis d’attribution de prises et hop, on se remettait sur de bons rails pour la seconde manche de la finale, à Eguzon. J’ai obtenu réponse (pas aussi lunaire que le communiqué mais pas loin, on sent le même état d’esprit). J’ai ensuite répondu sur la base de la réponse FFPS, en déboutant rapidement leur réponse (sans même concerter mes camarades devant la pauvreté de l’argumentation proposée). Sans réponse évidemment. Et encore on va nous reprocher de ne rien proposer… Bilan rien n’a été corrigé et il y a eu un autre beau soucis à Eguzon, en addition. Quand il y a un problème, la FFPS dit aux compétiteurs que c’est leur responsabilité de porter réclamation. A Eguzon, la réclamation a été portée en direct par un équipage ayant constaté une tricherie scandaleuse : un sandre, capturé par un premier équipage, a été récupéré « flottant » par un second équipage et amené à la mesure. Le sandre est parfaitement reconnaissable sur certaines photos. Le comité d’arbitrage a validé le poisson. Comme la réclamation avait été portée et déboutée directement sur l’eau, le binôme témoin de l’histoire n’a pas porté réclamation en fin de manche, on les comprend. Bref. Nouveau couac…

Autre chose dans le sens du clientélisme « non participatif ». Qui fait la promo des dates FFPS ? La FFPS ? Non… Un communiqué sur les réseaux sociaux pour annoncer chaque date, finito jogito (décidément ils savent bien les utiliser, les réseaux… Heureusement car le site internet… il y en a un, rassurez moi ??? Bah alors MAJ !!!). Les compétiteurs relayent les infos. Ces mêmes vilains compétiteurs qui font aussi le SAV en sortant leurs reportages (seules traces de la saison). La communication, c’est nous. Et on nous reproche de ne pas être investis. On paie, on participe et on fait la communication à leur place. Bons clients, les mecs ! Et à part dans un report Madine un peu énervé d’une équipe ayant beaucoup perdu, les bénévoles ont été remerciés dans chacun des reports des gars d’IDF. Je l’ai vérifié, aussi.

Je reviens à notre mail collectif à la FFPS. J’avais bien précisé en épilogue de ce mail qu’à l’issue des phases finales, le collectif des pêcheurs IDF reviendrait vers la FFPS avec des propositions concrètes et constructives visant à l’amélioration du circuit. Nous n’avons pas fait ça par mail mais par le biais de notre coordinateur bateau IDF. Il nous a demandé à chacun 10 lignes de propositions (vous me connaissez, j’ai compris ça comme « 10 propositions » 😀 ). Nous n’avons pas eu de retour sur la suite mais je lui fais confiance pour avoir synthétisé ces points et les avoir transmis, comme prévu, à la FFPS.

Revenons à la sanction. Les vilains compétiteurs IDF sont privés de toutes compétitions régionales en 2022. Ce qui a fonctionné en 2021, en bateau IDF, c’est précisément la partie régionale. Alors pourquoi l’arrêter ? C’est très pratique en fait. Car la décision de passer sur un format « national » avec 4 dates avait déjà été entérinée en amont. Alors que ce format 2022 ne convient à quasi personne, on le sait parfaitement des années précédentes. Alors combien de pêcheurs IDF iront sur ce format ? Je ne peux pas le dire. Pas beaucoup je pense. Il faut le temps et les moyens. Participer à un format régional (moins couteux) qualificatif et se prendre au jeu donc craquer le PEL pour participer à une finale nationale, c’est une chose. Mais signer pour 4 weekends aux 4 coins de France, c’en est une autre.

La FFPS IDF nous parle aussi de pseudos sportifs, de personnes considérant leur compétitions comme du loisir. Et si ce communiqué, comme ses auteurs, faisaient vraiment fausse route ? Quel est l’intérêt de cracher sur certains « clients » et de faire fuir autant d’autres potentiels participants ? Le but d’une fédération, c’est pas de fédérer ? D’écouter les demandes, de trouver des formules qui fonctionnent, qui sont attrayantes et qui permettent un développement ? La FFPS est tout juste à contre-sens sur l’autoroute du développement, là… 😦

La FFPS est une fédération sportive qui, sans moyens, blablabla. Ça ne veut rien dire. La FFPS est en place depuis un certain nombre d’années. Elle a changé de noms évidemment au fil du temps, mais c’est toujours la même chose. Dès qu’un truc cloche, on nous dit que c’est une fédération jeune (mauvaise réponse !) ou sans moyens. Mais si, elle a des moyens ! Mais a-t-elle des ambitions autres que de végéter pour mieux conserver les gens en place ??? Ça, ce sont les vraies questions.

Du coup, les compétiteurs bateau IDF, ils font quoi en 2022 ? Bah ils cherchent à organiser un truc eux-mêmes. Et oui après tout on a bien le droit de se réunir entre potes ayant leur permis de pêche pour une sortie, voir même trois sorties ! Et se tirer la bourre entre nous. Qui va nous le reprocher ? Il faut bien continuer à s’entrainer… On veut surtout un truc jeune, frais, sans moyens (mais pour de vrai, tout ça là), hors circuit (puisqu’on nous l’interdit ahahah !!! c’est pas d’ma faute !!!) et surtout qui rassemble plus de 9 bateaux. Et oui. 9. C’est le nombre de bateaux ayant fait les trois dates qualificatives du circuit régional IDF… Mais c’est aussi la meilleure audience nationale. Et l’IDF, pas forcément la plus grande région de pêche, est surtout la seule région a avoir organisé le nombre de dates requises (3 weekends) pour prétendre à la qualification pour la finale nationale (sans dérogation)… Bah oui, il va bien votre format !!! Et il ira encore mieux avec vos idées toutes fraiches pour 2022, c’est sûr !!! Tristes gens… 😦

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :