Archive for the anims Category

Very Important Poisson – Opération Reproduction

Posted in anims, revue de presse, Salons on 14 février 2014 by cannafish

Bonjour,

Je relaye, en direct de Nantes, l’excellente initiative de l’entreprise Ultimate Fishing ! Voici le communiqué de presse :

IMG_2012

Communiqué de presse

Very Important Poisson – Opération Reproduction

Imaginée par la société Ultimate Fishing, l’opération Very Important Poisson « Opération Reproduction » vient d’être lancée à l’occasion du salon européen des pêches en mer de Nantes qui se tient en se moment même.

En France, le bar est traqué par plus de 370.000 pêcheurs récréatif, il est également ciblé par la pêche professionnelle et ses stocks tombent dangereusement depuis une dizaine d’année.

Les scientifiques parlent désormais clairement de « surexploitation » mais peu de choses sont faites pour y remédier.

 La principale cause de surexploitation de cette espèce est la pêche pendant la période de reproduction. Le bar se regroupe alors en bancs compacts dans des zones connues et identifiées des pêcheurs. Il est alors extrêmement vulnérable et des pêcheurs en profitent pour en prélever des quantités énormes. Chez les pêcheurs professionnels, près de la moitié des débarquements annuels sont réalisés durant cette période de reproduction.

Aujourd’hui, la maîtrise de la pêche du bar pendant sa reproduction s’affiche comme un enjeu majeur dans l’objectif d’une gestion pérenne des stocks. Il convient, si ce n’est d’interdire complètement, au moins de limiter plus drastiquement dans le temps et dans la quantité, la pêche du bar durant l’hiver.

Des mesures sont à l’étude mais se heurtent déjà au lobby de la pêche professionnelle et aux ententes de certains armateurs et politiques qui souhaitent conserver leur droit à prélever massivement. Pour contrebalancer ce lobby et prendre les mesures nécessaire à la préservation du stock de bars, les pêcheurs récréatifs et l’opinion publique doivent se mobiliser et se faire entendre.

Ultimate Fishing a imaginé l’opération « very important poisson » dans ce but. Lancée dans le cadre du salon européen des pêches en mer de Nantes, elle s’appuie sur une page facebook créée à l’occasion et où il sera question de rassembler un maximum de personnes sensibles à la problématique. On y retrouvera un argumentaire détaillé où les visiteurs pourront comprendre pourquoi ce sujet est particulièrement important et sensible. Des documents scientifiques, sources et références diverses y seront également proposées aux personnes qui voudraient en savoir plus.

Pour dynamiser l’opération et faire connaître cette page à des personnes autres que le public du salon, nous avons imaginé de mettre en scène les visiteurs favorables à notre opération en les faisant poser pour une photo où ils apparaîtrons en tenant une pancarte en forme de bulle de bd sur laquelle on pourra lire « Le repos biologique du bar, je suis pour ! La pêche sur les frayères, je suis contre ! ». Les photos seront publiées sur la page facebook et nous inviterons ceux qui se seront prêtés au jeu à s’identifier dessus afin que le message passe de façon efficace et visuelle auprès de leurs propres cercles d’amis.

A la suite du salon, nous contacterons la presse et les acteurs politiques et économiques proche de la problématique pour leur faire part de l’existence de cette communauté qui s’oppose à la pêche massive sur les frayères et qui s’inquiète de l’avenir de la ressource de bars.

Publicités

Culture Fish – n°13 !

Posted in anims, Fishing days, Nautisme with tags , , on 21 septembre 2012 by cannafish

Et voici le numéro 13 ! Stéphane prend goût au format 10 minutes, puisqu’il remet ça !

 

 

Culture Fish – n°8 !

Posted in anims, Fishing days, Mode test, Nautisme, revue de presse, Salons with tags , , on 9 juillet 2012 by cannafish

BA DOUM BA : avec pas mal de retard, voici Culture Fish, numéro 8 !

Dans ce numéro, vous retrouverez la suite de nos aventures à l’EFFTEX (salon européen des professionnels de la pêche) ainsi que divers moments de pêche (Lot, bar, poulets, …).

 

A très bientôt pour la suite…

Clermont le retour !

Posted in anims with tags , , , on 16 janvier 2012 by cannafish

Ce salon… Quel salon !!! C’est toujours un plaisir de retrouver des gens des quatre coins du pays, et Clermont est le lieu idéal pour ça !!!

J’ai, comme je l’avais annoncé, partagé mon temps entre le stand Black Bass France (voir la mise en ligne régulière de news par Arnaud) et le stand de French Touch Fishing.

Sur le stand BBF j’ai passé pas mal de temps à discuter de tout, de rien mais surtout de bass avec de nombreux passionnés.

Nous avons vu pas mal de nouveaux adhérents (entre 15 et 20 de mémoire), et surtout de nombreuses personnes intéressées par le bass. Les vrais amateurs de bass ne se trompaient d’ailleurs pas de destination et venaient nous retrouver, délaissant le tristement célèbre aquarium aux bass fatigués… Il va falloir le répéter encore longtemps, que ça fait pitié !!! ???

L’autre partie de ma mission de Clermont était d’aider la « famille » FTF.

Et au final j’ai passé tout mon temps « FTF » sur l’espace de vente du salon (magasin « Au fin pêcheur » d’Aubière, 63), accompagné du fier landais Benoit (lien). C’est toujours un plaisir de « travailler » à ses côtés : bonne humeur, blagues quand il le faut et professionnalisme le reste du temps : tout d’un très grand ! C’est également très intéressant de (re)voir des personnes conseillées lors des salons précédents, qui (re)viennent en vous remerciant de leurs avoir fait prendre du poisson avec les leurres Reins ! J’espère que ceux qui ont suivi mes conseils cette année reviendront avec les mêmes paroles l’an prochain ! Sinon, je tiens à m’excuser auprès de tous ceux qui m’ont demandé des G-Tail Saturns 2,5″ et des Jé Worms, car ces produits n’étaient pas présents sur le stand de vente. Simplement car le magasin ne pouvait pas proposer TOUS les produits Reins, mais uniquement une sélection (déjà conséquente).

Bref un jour et demi à Clermont c’est définitivement trop court. En effet c’est impossible de voir tout le monde, ni d’avoir du temps « pour » moi (perso). Mais les bons souvenirs dominent !!!

Je tiens à remercier Coco, Poupou et le crankmitaine pour les bons délires du covoiturage ; ainsi que Benoit, Thomas Sakura, Charles et Bastien ; sans oublier Patrick, Cathy et Clément pour tous les autres bons moments ! A très vite !!!

Salon de Clermont 2012 !

Posted in anims, Salons with tags , , , , on 20 décembre 2011 by cannafish

Le Carrefour National Pêche et Loisirs 2012 se tiendra du 13 au 15 janvier 2012 à Clermont-Ferrand.

Je serai présent au CNPL 2012 samedi et dimanche (14 et 15 janvier), partagé comme de coutume entre les stands Black Bass France et FTF/Reins. Je pense faire les matinées (9h-13h) sur le stand BBF où nous vous accueillerons pour parler de tout ce qui touche de près ou de loin à notre poisson favori ainsi que pour prendre vos adhésions 2012 ! Je prévois de passer les après midi (13h-19h) sur le stand FTF/Reins où nous pourrons discuter ensemble des cannes et leurres souples Reins ainsi que des têtes à palettes Sworming Hornet et des produits Tiemco (leurres souples, spinnerbaits, crankbaits).

N’hésitez pas à me solliciter si vous me croisez au cours de ce salon !

Plus d’informations sur http://www.cnpl.fr/ !

Vidéo Pikes in Paris 2011 by Stéphane !

Posted in anims with tags , , , , , on 6 décembre 2011 by cannafish

Bonjour !

Voici la vidéo sur l’empoissonnement en brochets de la Seine réalisé vendredi dernier ! Images et montage du copain Stéphane !!!

Et pour fêter la liberté des bébés brochets, faut boire un coup !!! 😉

Shimano Chronarch 201 série E !

Posted in anims, Mode test with tags , , , , , , , on 5 décembre 2011 by cannafish

Ceux qui me connaissent ou lisent ce blog savent (à travers les description du matériel utilisé) que je ne possède pas de moulinets très haut de gamme. Disons que je privilégie les moulinets de gamme « moyenne plus » (ou alors de bonnes occasions…), qui bénéficient de performances convenables pour un prix moyen. Explication sur cette notion de prix moyen : si l’on considère que les tarifs pour un moulinet casting en France varient entre 80 et 500€ (ou plus…), 200-250€ est un budget « moyen », même si ça fait déjà une somme…

Bref, je ne suis pas fan des magnifiques Daiwa ou encore des Shimano Calais et Core. Ceci pour plusieurs raisons… Déjà car point de vue moulinet, je pense avoir une influence plutôt US que nippone… Et il y a une sacrée différence : si vous considérez le set de cannes de n’importe quel pêcheur pro US, vous verrez que les moulinets sont de gamme moyenne, parfois même basse : Shimano Curado ou Citica ; ou encore d’autres références chez Quantum ou Okuma. Le tarif moyen d’un moulinet est alors aux alentours de 120 à 150 $ ; loin du prix moyen chez un pro japonais, qui serait plutôt 400 ou 500$ !!! Mais ces moulinets (US) sont suffisamment fiables. Je ne pêche (malheureusement !) pas autant que tous ces gars, alors je peux me satisfaire (largement) de moulinets similaires. Je n’utilise à l’heure actuelle que des moulinets de marque Shimano (appréciant leurs diverses qualités), même si parfois les produits sélectionnés pour la France ne me semblent pas les plus judicieux (toujours l’éternel problème avec l’absence de bobines « shallow » pour les spinnings en tailles 2000, par exemple…). Alors OK, je trouve la gamme Citica un peu « cheap » (et encore, il faudrait regarder le Citica G d’un peu plus prêt…) et j’aime tout de même « un peu » les jolies choses, c’est pourquoi la gamme Curado (ou son alter ego nippon : la gamme Scorpion) est celle que j’apprécie le plus (depuis pas mal d’années d’ailleurs puisque j’ai encore les « Battam » !).

Ma surprise de fin de saison vient du renouveau des gammes de moulinets casting de type Curado et Chronarch. Ces moulinets (Chronarch E et Curado G) ont été présentés au dernier Icast. Et autant le dire tout de suite, à la vue de leurs caractéristiques techniques, il semble que la qualité du nouveau Curado G ait été sérieusement revue à la baisse par rapport au Curado E (qui était un peu ma référence en terme de moulinet casting et qui n’est resté finalement que deux saisons sur le marché !), faisant passer cette série mythique en produit d’entrée de gamme, et ramenant la série Chronarch E à peu près au niveau des anciens Curado E. A mon humble avis, tous ces moulinets ont été grosso modo rebaptisés…

Niveau tarif, les Chronarch G sortiront à environ 250 euros (prix déjà constaté en i-boutiques françaises), soit environ le même prix que le Chronarch ancienne mouture. Le Curado E était vendu 230 euros en France, le Curado G sera quand à lui proposé aux alentours de 200 euros (estimations effectuées à partir des prix US : Citica G à 130$, Curado G à 150$ et Chronarch E à 200$).

Niveau look, comme je le disais dans un article précédent, le nouveau Chronarch a vraiment de solides arguments… L’ancienne version était simplement blanche et potelée. Je n’avais franchement pas accroché sur ce moulinet, préférant garder mon Metanium Mg (qui a environ 6 ans au compteur !). Fini l’embonpoint pour le Chronarch E, avec un bâtit qui ressemble très fortement à celui de la série Curado E (ou même G) !!! Niveau coloris, il est toujours blanc mais une touche de noir a été apportée sur le dessus du moulinet : il se marierait vraiment très bien avec ma Reins Pike Ringer… 🙂

Autre bonne nouvelle, il arrive sur le marché avec la possibilité de choisir entre trois ratios différents : 5.5:1, 6.5:1 et 7.0:1 !!! Shimano n’a donc pas commis la même erreur qu’avec le Curado E qui n’était disponible qu’en ratio 7.0:1 pour la version 201 (notons tout de même que le Curado 200E était disponible en 5.0:1 et 7.0:1). Le Curado 201E 5.0:1 avait été promis un peu partout mais n’avais jamais été livré… Je trouve un peu trop proches les ratios de 6.5 et 7.0, mais disons que si/quand j’aurai les sous, je me vois bien avec un 5.5 et un 7.0… 🙂

Le Chronarch E bénéficie au total de 7 roulements, tandis que le Curado G est rétrogradé à 5 roulements (contre 6 pour le Curado E). Le poids du Chronarch 201E est de 217 g (comme le Curado E… !!!) contre 195 grammes pour le Curado 201G.

A noter également la disponibilité d’un modèle Chronarch en taille 51E : 195 grammes, ratio 6.3:1 !

Côté nippon, je n’ai pas encore vraiment cherché quelles étaient les news. Mais je pense immédiatement au Scorpion DC (Digital Control) sorti l’an dernier. Le tarif m’avait d’ailleurs semblé à l’époque relativement doux pour un modèle bénéficiant du Digital Control : environ 300 euros livré (non proposé en France, donc à commander directement au Japon).