Archive pour Legit Design 610MH

Fermeture 2020/2021 mitigée

Posted in Fishing days, Mode test with tags , , , , , , on 1 février 2021 by cannafish

Tout est dans le titre ! On a passé quelques heures un peu à l’improviste avec les copains sur les bras morts. Qui redeviennent fidèles à leur réputation… Toujours beaucoup de bateaux (et autres engins flottants insolites, pas vrai monsieur Mickaël qu’on avait pas vu depuis 10 ans ! 🙂 ) et peu de poissons. Coco était avec son père sur leur nouveau destrier (Cap 360) et j’avais embarqué « le guide » avec moi sur le JéBoat. Parti complet à l’arrache, j’avais pris deux cannes casting (Adrena 66M et Legit 610MH) pour pêcher au jerk ; et une canne spinning (Adrena 66L) pour pêcher au shad. Deux boites de jerks et une petite poche avec des shads et des TPs. Le guide avait dit qu’on essaierai les perches alors j’avais galéré pour retrouver une sélection de shads et de TPs correctes. Au final quand je le vois arriver il a juste des castings, ça part mal… Bref j’ai même pas fait un lancer (ni un montage) sur cette canne (peut-être c’était une erreur). Bon sinon le Erie 115SD avait l’air partant et comme je veux pas fâcher les volontaires, je l’ai mis en première ligne. Mais j’ai alterné avec des MB Visions OneTen et des OSP Rudra, parce que je veux toujours comprendre et que ce sont de vrais bons jerkbaits aussi. Et bien c’est vite réglé, je prends trois touches et toutes au Erie pour ce jour là. Ces touches se sont produites sous les nuages et la pluie. Les phases de soleil ne donnaient rien (zut). La température de l’eau variait entre 5,5 et 7°C. Je sors le premier poisson, un brochet de 50 cm piqué par un bout de peau sur le triple arrière. Ça donne la tendance… Mais merci les triples ultra piquant de marque Ichikawa (une autre marque qui est dans la sélection « FTF revival ») qui équipent les leurres Nishine… Ensuite je rate lamentablement un brochet de plus de 90 cm (sur une zone où, avec le guide, on se disait justement qu’on faisait jamais rien… les vedettes !!! 🙂 ) et je pense prendre une troisième tape (mais c’était peut-être un morceau de bois). Ah si j’ai un suivi d’un poisson de 50, mais il était à la traine un mètre derrière le leurre.

Le guide prend deux touches (brochet 70 et perche 50, quand-même !!!) au Buster, mais les deux se terminent par des décroches. Coco prend un poisson de 75 qui s’est amusé à décrocher son Pulse Shad pendu dans un arbre (véridique… Quand c’est dur Coco fait l’excentrique ! 😀 ).

Bref les bras morts restent un endroit plutôt dur. On y a cru sur la première sortie après confinement, mais les poissons avaient juste été plus tranquilles que les autres années. RDV est pris en mars ailleurs ou en mai ici ou ailleurs, si on est pas confinés évidement ! En attendant un peu de privé pour les autres espèces, toujours si c’est possible (pitié par les cercles d’un ou de 20 km !!!).

Nishine Erie 115SD du bord aussi

Posted in Fishing days, Mode test with tags , , , , , on 28 janvier 2021 by cannafish

Après la dure vague de froid j’avais quelques heures disponibles entre 14h et 16h. Le plus dur a été de trouver un plan d’eau non gelé. Ou disons partiellement gelé mais avec pêche autorisée. Je commence donc sur un petit étang à moitié pris par une fine couche de glace mais où la pêche est permise. Le nombre de pêcheurs présents me prouve que peu de spots sont pêchables. J’ai simplement la Legit Design 610MH avec moi et quelques leurres. Je commence au shad à palette puis je passe au crank (Nishine Chippawa RB Slow Float Crankbait) ramené très lentement et enfin au chatter, mais rien n’y fait. Mes deux seuls Erie me font évidemment de l’œil vus leurs résultats sur les dernières sorties, mais j’ai tellement peur de les perdre… En effet je n’aime pas forcément pêcher du bord au jerk. Simplement car le fond remonte (logique) et du coup avec un modèle qui reste à bonne profondeur le risque d’accroc est parfois plus important. Allez je sors le 115SD. Premiers mètres sans rien voir mais en tout cas encore une fois sans retoucher son lestage il est parfait. J’entame le tour et d’un coup un brochet de 60 cm environ sort d’un tas de branche, encore sur une pause. Je redémarre, il gobe le leurre mais le recrache. J’ai été assez surpris. Pendant plus de 30 secondes ensuite il remuait ses mâchoires comme s’il mastiquait en se demandant « bah elle est où la perche ? » Marrant à voir. Je continue et au lancer suivant je fais un brochet de 50-55 cm suivi immédiatement d’un congénère de même taille. Les pêcheurs présents autour du plan d’eau n’en revenaient pas, ils n’avaient rien vu de la journée. 🙂 Désolé pour la première photo par terre, c’est pas le genre de la maison mais ce petit malin est parvenu à entortiller le fluoro dans tous les sens autour de lui et du leurre. En sortant la pince du coup j’ai fait la photo avant de le renvoyer martyriser la blanchaille.

Sortie solo fin décembre 2020

Posted in Fishing days, Mode test with tags , , , , , , on 4 janvier 2021 by cannafish

Encouragé par la sortie précédente, je sors le JéBoat en mode grand froid, avec une canne et quelques leurres. Déjà quel bonheur de naviguer sur ma coque de noix ! Mon bon vieux Yamaha démarre au quart de tour même après 5 mois sans avoir tourné, je prends maintenant plus de 35km/h avec la batterie Lithium de 7kg (et je vais finir par supprimer la 88Ah au plomb qui est encore à l’arrière…). Bon c’est pas vrai, j’avais quelques cannes et encore plus de leurres mais au final je n’ai vraiment utilisé qu’une canne et un leurre ahahah. Donc le combo jerbait avec, en fer de lance de l’attaque, le Nishine Erie 115SD (coming VERY soon!!!). Je suis resté sur l’eau de 11h à 15h (au passage j’ai consommé 4% de ma batterie Lithium LBS !!!!!) et j’ai rentré deux brochets de 60 cm. Cédric et Noé, chacun seul sur leur bateau pour la journée complète, feront respectivement un brochet (50 cm) et deux brochets (50-60 cm). J’ai parlé à quatre autres bateaux et personne n’avait rien fait. Bref, lentement mais sûrement, je valide mes premiers ressentis sur ce 4×4 d’eau froide qu’est le Nishine Erie 115SD (et il me faut d’autres couleurs !!!). Les conditions étaient bien plus difficiles que lors de la sortie précédente : la température de l’eau était quasi identique mais celle de l’air par contre avait bien baissée ! J’ai juste pris un poisson en photo, simplement car il avait une crinelle forte qui trainait de plus de 50 cm en dehors de sa gueule. On en voit la trace d’usure sur son bord de gueule. J’ai coupé au plus profond (je ne voyais même pas l’hameçon) et il est reparti… Il restait un bout de nylon accroché à l’agraphe retenant la crinelle : du 20 centièmes à peine. Il y a encore du boulot d’éducation à faire… 😦

Nouvelles erreurs de casting…

Posted in Fishing days with tags , , , on 30 octobre 2020 by cannafish

Confinement deuxième opus oblige, on va survivre en sortant quelques articles en retard. Après les brochets à la grenouille, il y a eu un léger coup de froid et surtout beaucoup d’eau (salvatrice…). J’ai testé une sortie encore à chercher un peu de bonheur en pêche de surface mais cette fois aucune touche. Sortie suivante je voulais pêcher au swimbait avec un nouvel ensemble et de nouveaux leurres (on y reviendra) mais le Calcutta Conquest 201 et les leurres n’étaient pas arrivés. Du coup je me suis rabattu sur une pêche au chatterbait (pêche qui me réussit curieusement assez peu). Tout d’abord au D-Chatter de D-Style, qui me rapportera un très joli poisson. Ensuite au famous Evergreen (feat Z-Man) Jack Hammer qui me rapportera un poisson plus modeste. Le tout sur la Legit Design 610MH avec un Curado 201E7 rempli de fluoro. Allez, on conclue en photos, et ensuite dodo ! 🙂

Résumé sorties bord Landes

Posted in Fishing days, Mode test with tags , , , , , , , on 31 août 2020 by cannafish

Second article sur notre périple landais ! Du bord à chercher les black-bass. Seul ou avec les enfants (maman souffle pendant ce temps-là) ou avec un gars super rencontré sur l’eau et avec lequel on a terminé le séjour à pieds (pour des raisons diverses mais qu’importe !) : Guillaume ! On devrait le recroiser celui-là !!! 🙂

Niveau matériel c’est très simple : déjà je suis pas là pour des poissons de 25 cm et c’est hors de question de finasser. On pêche un peu fort et avec des leurres pas trop petits. En gros j’utilise du jig avec un trailer correct. La première sortie, puis quand les enfants étaient avec moi, j’ai pris la Legit 610MH pour pêcher avec un jig de 5 à 7 grammes et un trailer de 3 à 4 pouces. Ensuite j’ai cherché plus de puissance au niveau de la canne alors je suis parti sur la Shimano Sustain 70H avec fluoro direct mais rapidement j’ai mis de la tresse (Tuf-line) 50 Lbs en direct (sur un Curado 201E7, frein serré à bloc). Fidèle à ma tradition, pas de photos des enfants mais mon grand s’est bien amusé sortir un bass de 45 cm avec rush sous les bateaux, combat costaud terminé par un dropage en règle… Ce qui l’a fait beaucoup rire aussi, c’est que c’est une dame « top-less » qui a pris la photo.

Niveau jigs, j’ai beaucoup utilisé les OSP Zero One Jig 7 à 11g et en trailer les Dolive Craw en 4 pouces ou les Dolive Beaver 4 pouces également. En prenant soin de synchronyser la couleur de l’ensemble à la couleur des écrevisses présentes sur le spot (le mieux selon moi un jig en S20 + souple en TW146). Les bass ont adoré.

Autre technique payante, Zoom Speed Craw montée avec un lest Zappu Sasuteki. Montage très perforant qu’on comprend bien sur la photo suivante !

Je n’ai pas fait beaucoup de sorties comme ça, simplement pour ne pas trop pressuriser les poissons du secteur qui en voyaient déjà énormément, et essayer de préserver ces moments pour les enfants. C’est incroyable la pression sur ce lac !!! La palme revient quand même aux pêcheurs de brochets en pleine canicule… 😦

Première courte sortie bass 2020

Posted in Fishing days, Mode test with tags , , , on 30 juin 2020 by cannafish

Je vais essayer de modifier mes façons de pêcher pour 2020, juste afin d’y aller un peu plus en fait. Du coup je profite de petits moments, surtout en optimisant le temps. Premier exemple en date en sortie de confinement, je dois visiter un fournisseur et du coup je peux faire une rapide pêche de 30 minutes sur un secteur inconnu mais avec présence de bass supposée. Et petit bingo…

Pour le coup c’est simple, quand je ne sais pas trop à quoi m’attendre, je pêche au jig. Là avec un nouveau Deps Slip Head jig dont j’ai déjà parlé sur ce blog avec une OSP Dolive Craw en 4 pouces (maxi scent, miam miam). Canne Legit Design 610MH et Shimano Curado 201E7.