Archive for the Fishing contests Category

Résultat FFPS Dolmen 14 mai 2017

Posted in Fishing contests, Fishing days with tags , , , , , , , , on 16 mai 2017 by cannafish

Retour sur le concours FFPS qui se déroulait sur le plan d’eau de Mézières Ecluzelles (28) le week-end dernier.

Samedi Cédric concourrait seul et malheureusement il n’arrive pas à trouver la pêche.

CedricSamediDolmen2

CedricSamediDolmen

Visiblement certains équipages ont bien tourné puisque 40 poissons (dont une perche) ont été capturés par les 22 équipes présentes. La paire Mantoux/Detry réalise sa troisième manche parfaite en remportant la victoire haut la main (comme les deux premières dates de Moisson). Ils font mesurer 9 poissons cette fois-ci (pour ne garder que les 6 plus longs). L’équipe Seguin père et fils est encore sur le podium (idem, comme à Moisson)…

Dimanche donc je me joins à Cédric sur son Cabril. J’ai apporté peu de modifications à mon matériel depuis Moisson (retrouvez le CR) mis à part une canne Svartzonker et une Legit… La Svartzonker : en fait c’est un modèle qui va être distribué et que m’a prêté Ludovic de FTF (merci !!!) pour l’occasion : une Black Serie « The Downsize », comprenez par là une canne casting qui couvre la plage 30-90 grammes (chez SZ c’est quasi de la pêche finesse ça… 🙂 ). J’ai des Mc Rubber, Mc Rubber Tail et Mc Rubber Shad, tout ça dans des tailles allant de 17 à 23 cm et ils passent tous sans soucis sur cette canne.

IMG_20170516_215214.jpg

J’ai pêché entre deux et trois heures avec cette canne et j’en ai vraiment apprécié l’action. Je pense me l’acheter par la suite surtout que la série Black est proposée à un tarif vraiment très correct (celle-ci est vendu 80 euros environ). Malheureusement je n’ai pas eu de touche sur ces gros souples alors je ne peux pas encore me prononcer sur son comportement lors d’un combat.

Fred m’a également prêté (merci !!!) sa canne Legit Design WSC73ML et je m’en suis servi, comme prévu, de canne « allround » (chatter, spinner, lame, crank, lipless). Il me tarde vraiment d’avoir la mienne (commandée) tellement mes premières impressions sont bonnes !!!

Au final on a beaucoup cherché et peu trouvé. Il s’est fait moins de poissons (26 brochets) que le samedi et on s’en sort pas trop mal avec deux brochets qui nous valent une 6ème place. La victoire est remporté par Seguin père et fils avec 4 poissons. Suivent les incontournables Mantoux/Detry avec 3 poissons. Ces deux équipes ont été ultra régulières sur les deux premiers weekends FFPS avec 4 podiums sur 4 possibles… Je ne pense pas me tromper en disant qu’on connait donc déjà 2 des 3 ou 4 qualifiés de la zone Nord Est pour la finale Challenger bateau… (précision : le nombre de qualifiés pour la finale se calcule au prorata du nombre de participants de chaque zone : typiquement 3 pour la zone nord est)

Retour sur notre pêche : j’ai pas mal cherché au gros leurres mais malheureusement sans prendre de tape. Au final je prends un premier poisson vers 12h30 sur une lame Tiemco Metal Sonic en 14 grammes, coloris 02 (Black and Gold). Les commissaires arrivent immédiatement, il fait 71 cm…

WP_20170514_001

Il a été pris en posant la lame sur le fond et en la redécollant tranquillement (sorte de yoyo à distance), sur une zone avec seulement quelques herbiers (naissants) éparses. En fait on était en transition (on avançait à l’électrique) entre deux zones qui bénéficiaient d’un tapis herbeux plus uniforme quand je l’ai pris. La lame me permettait en lançant fort droit devant le bateau de continuer à pêcher même pendant le trajet… En plus vent dans le dos, assez simple toute cette histoire… Perte de contact lors de la redescente de la lame, poids alors que je remonte, ferrage : pendu le cochon ! On a pas mal continué à pêcher sur cette zone mais sans parvenir à doubler la mise. Même si ce poisson est encourageant, il ne nous permet pas de définir un pattern à proprement parler… :/

On a donc continué à chercher. Autant une zone qu’un leurre en fait. Un petit tour en bordure sur la berge au vent pour ne pas avoir de regrets puis retour sur la plaine eau. Du chatter, du spinner, encore et toujours du shad, du jerk, de la lame, du lipless et du crank… Mais rien. Enfin si de multiples accrochages car le plan d’eau est ensemencé régulièrement en racines ! 🙂

Le second poisson sera capturé vers 14h environ sur un crank Tiemco Fat Pepper Jr. En fait le tapis d’herbes n’était nulle part vraiment épais (10 cm environ). Du coup n’importe quel leurre passait sans réel soucis. Fatigué de promener du shad de toutes tailles et encouragé par le brochet pris sur une pêche active, j’ai décidé de continuer à balayer du terrain (en pratiquant une sorte de junk fishing en arrosant de chaque côté du bateau) et le crank me paraissait le leurre le plus adapté compte tenu du nombre important d’obstacles sur certaines zones. J’ai surtout beaucoup joué sur la taille de la bavette pour que mon leurre vienne taper le haut des herbiers naissants mais sans s’y plonger. Dès que je sentais les herbes je ralentissais légèrement ma récupération et je faisais de mon mieux pour l’ajuster afin de toujours sentir l’herbier mais sans plus. Et quand par chance je tapais une branche ou une racine, la bavette reprenait son rôle classique de déflecteur. Et en cas de découverte d’obstacle j’essayais de refaire un lancer similaire (le bateau ayant bougé, ça me changeait aussi l’angle d’attaque)… Et du coup on s’est pas mal servi du décroche leurre de Cédric !!! 🙂 J’ai donc essayé de changer de leurre fréquemment (typiquement la profondeur allait de 1m30 à 2m50 donc les références typiques étaient Strike King 3XD, Bandit 300, Lucky Craft CB200, … Et Tiemco Diving Pepper et Fat Pepper Jr donc !!! On aperçoit ma boite ouverte (preuve que je changeais beaucoup…) sur la photo ci-dessous, manque de bol c’est le côté « grands plongeurs » qu’on voit !!! 🙂 ) pour m’adapter à la profondeur qui était assez variable. Et un second brochet de 71 cm est venu récompenser ces efforts ! Sur un cas d’école comme je l’espérais en plus : je sens une racine dans la canne et 1 mètre plus loin c’est coffré. Le coquin devait être planqué dedans et n’a pas aimé être réveillé…

WP_20170514_002.jpg

Un petit récapitulatif avec une photo des 2 leurres et je me rends compte en la prenant que leurs profils étaient très similaires. Même taille et coloris semblable…

IMG_20170516_214940.jpg

Bon et bien voilà pour cette date. On aurait vraiment aimé que Cédric rentre un poisson (ce qui nous aurait pu nous valoir un podium) mais ça n’était pas pour cette fois. En effet il n’enregistre qu’une petite touche sur un Fat Rock Vibe Shad 5 pouces. De mon côté je n’ai pas trop de regrets car je ne prends que ces deux sacoches et je ramène les deux fautifs à la toise. Mon seul regret est de ne pas avoir été là le samedi où ça avait l’air de vouloir rire un poil plus. Mais bon j’avais passé une bonne journée avec les enfants, et on ne peut pas tout avoir ! 😉

On remercie encore les organisateurs (ça fait plaisir d’avoir revu Christophe Maffezzoni notre chef de Carna Dream 91) ainsi que les autres compétiteurs ! Même si on aimerait bien en savoir plus sur cette ultra domination de début de saison… Pourtant il parait que j’ai tout tenté, y compris de laisser pousser la barbe comme Gene Eddy !!! 😉
Pour la suite de la compétition FFPS, c’est à Ris Orangis que ça se passe, les 1er et 2 juillet. Cédric y sera seul car le même weekend je serai engagé avec Fabien sur la manche de Parentis du Circuit BASS. Mais je suis sûr que la chance qui le fuit depuis le début de saison va faire son retour d’ici là ! Allez mon pote on y croit, on lâche rien !!! 😉 🙂

Publicités

Résultat FFPS Moisson 15 avril 2017

Posted in Fishing contests, Fishing days, Nautisme with tags , , , , on 18 avril 2017 by cannafish

Cédric m’avait abandonné pour cette première date FFPS de notre équipe avec comme mission d’essayer de rentrer dans les points. Il m’avait donné la zone et m’avait dit de pêcher au crank… Bon ben j’ai fait ça. Enfin pas que, mais c’est ça qui a marché (un peu).

PikeMoisson2017

Bilan un brochet de 60 cm. Pris au [discontinued] Diving Pepper de chez Tiemco. J’ai pris beaucoup de non maillés. Mais toutes les touches se sont produites au leurre dur : crank donc, et spinner (Tiemco Blade Master) pour ma part. Au leurre souple je n’ai absolument pas eu de touche ni même de suivi. C’est pas lourd quand même… Je n’ai pas vu d’autre poisson maillé (je veux dire que je n’ai pas vu de suivi et que je n’ai pas raté de touche).

En tout le samedi il y avait 25 équipes au départ et il s’est fait 26 poissons (par 12 équipes). Le dimanche il restait 20 équipes au départ (certains, comme moi, ne pouvaient faire les deux jours) et il s’est fait 13 poissons (par 8 équipes). C’est vraiment pas lourd…

Double maxi félicitations à Gene Eddy et Julien qui gagnent les deux fois (3 poissons le samedi dont le big fish, un métré puis 4 poissons le dimanche dont le big fish encore : donc quadruple félicitations !!!) ainsi qu’à la paire Seguin père et fils qui font podium et podium !

Merci à tous les bénévoles des Boucles de Seine, menés de main de maitre par Régis, ainsi qu’aux représentants FFPS.

Pour la suite de la FFPS, RDV mi-mai dans le 28… A priori j’y ferai le dimanche cette fois, mais Cédric fera les deux jours !!! 🙂

FFPS Moisson 2017

Posted in Fishing contests, Fishing days, Nautisme, revue de presse on 14 avril 2017 by cannafish

Allez on reprend la compétition… En fait je voulais juste faire le circuit BASS cette année (c’est une autre histoire, qui débutera en juillet avec Fabien Tournelle) mais Cédric Michaud m’a tellement supplié (et je parle même pas du salaire mirobolant qu’il me propose : ses « fameux » sandwichs au pain-de-mie… 🙂 ) que j’ai finis par céder. Et donc je ferai quelques dates FFPS Challenger à ses côté, dans la zone Nord. J’ai donc fait ma visite médicale (avec un médecin complaisant, faut l’avouer…) et pris ma licence dans le club « Carnadream 91 » pas trop loin de chez moi.

Demain (samedi 15 avril 2017) aura lieu la première date, à Moisson (78).

FFPS_Moisson2017

On connait un peu ce plan d’eau car on y a fait des dates Défi Nord ces dernières années. Je/nous n’y ai/avons jamais brillé (je l’ai fait avec Fabien Girard puis seul puis avec Fabien Tournelle et donc à nouveau seul cette année car )… Manque de chance mon super binôme m’abandonne pour cette première date mais j’ai décidé de faire face seul. Je ne ferai que le samedi simplement car mon ami landais Benoit Claverie (« Fishing Landes » ou encore « Fish in glandes » 😀 ) passe chez moi la nuit de samedi à dimanche avant de s’envoler vers un pays plus chaud. 🙂 Le JéBoat reprend donc du service et ouf il est étanche et même assuré ! Il a fallu changer le câble de levage du moteur avant qui a lâché et j’ai passé un coup d’aspirateur car les chats s’étaient fait bien plaisir à dormir sur la moquette. J’espère que les batteries (qui datent un peu) tiendront la journée. Mais bon je n’ai pas prévu de courir partout… 🙂 Autre bémol j’ai une main en vrac suite à une mauvaise « manipulation » de skis (ils se sont juste vengés). 🙂 J’ai donc essayé d’alléger le bateau et surtout la remorque est équipée pour mettre rapidement à l’eau grâce aux sangles BoatBuckle et à la rampe de feux étanches. Les batteries sont sanglées dans le bateau donc il n’y a pas de manœuvre sur place. Faudra juste ajouter le moteur électrique arrière en arrivant, déposer le fagot de cannes et les boites (ça, ça prend du temps car j’en prends toujours trop…). Ah oui et les sondeurs. 🙂

Niveau matos aussi il y a de l’évolution puisque cette année je bénéficie de nouveaux produits (en plus des produits Reins, Tiemco et FTF) : Svartzonker (leurres souples, montures) et Legit Design (nouvelle série de cannes) entre autres. Avec ma main je ne pêcherai pas avec de trop gros leurres (par là je veux dire soit lourds, soit qui tirent fort) mais bon, ça me fera juste du bien d’être sur l’eau après une longue disette. Cette année j’espère y revenir plus souvent et retrouver des sensations et du plaisir !

J’étrennerai vraiment mes nouvelles Legit Design. Je n’ai pas encore totalement la panoplie qui me fait rêver (il faut un peu de temps pour se procurer ses jolies cannes…) mais j’ai déjà récupéré la spinning WSC69L+ (drop, micro-jig) et une casting WSC610M (spinner, jig, shad). J’ai aussi une casting WSC62ML que je destine avant tout aux pêches de surface (quand je disais que je voulais me faire plaisir cette année !) mais que je risque de prendre pour mettre un coup de lame (pour les perches) par exemple. Si des compétiteurs qui lisent ces lignes veulent voir ces nouvelles cannes, on peut se parler avant le départ. A priori on aura du temps, la mise à l’eau débute à 7h30 et on pêche à 10h !!! Et je m’excuse par avance auprès des organisateurs (Régis) mais il est probable que je ne puisse pas tout à fait rester jusqu’à la fin (17h) car je dois rentrer ouvrir aux amis landais. Et boire un coup aussi. 🙂 Revenons à la pêche : le reste de mon set sera plus classique avec la Biwaa et des Powells. Niveau leurres, j’ai récupéré quelques Svartzonker Mc Rubber, Mc Rubber Shad et Mc Rubber Tail dans des tailles de 21-23 cm avec aussi un peu de terminal tackle pour les monter. Le Reins S-Cape Shad sera présent également, en 3,5 et surtout 4,8 pouces (nouveauté 2017 qui sortira dans les mois à venir). Ce shad m’intéresse car il est capable de nager même à très petite vitesse de récupération. Je ne m’en suis pas encore servi alors je vais peut-être tâtonner un peu pour trouver le montage optimal mais j’ai quand même ma petite idée… 🙂 J’aurai aussi de l’ultra classique avec des Fat RockVibe Shad 4 et 5 pouces, du Bubbling Shad et Cie. En leurres durs ; quelques jerks, des lames et des cranks (Tiemco). Et puis des poppers (je blague, c’est juste pour voir ceux qui suivent…). J’aurai également un peu de matériel perche (vraiment au cas où car on n’a jamais cartonné les perches sur cette date) mais je ne pense pas qu’elles soient actives car elles seront probablement juste en train de frayer. Rien pour les sandres, je présume qu’ils ne seront pas comptabilisés car en pleine fraie.

Pour résumer j’axe ma pêche sur les brochets et si un glane passe par là je ne suis pas contre… Voir une perche ! 🙂 Les conditions n’ont pas l’air trop mauvaises le samedi avec un temps couvert voir pluvieux. Les seuls soucis sont le démarrage tardif et le nombre de bateaux (le plan d’eau est annoncé pour 120 hectares et on peut attendre 25-30 bateaux pour cette date !).

Bon ben il n’y a plus qu’à ! 🙂

Challenge Carnassiers 2015 Nogent-sur-Seine : résultat !

Posted in Compétition pêche à l'international, Fishing contests, Fishing days with tags , , , , on 14 septembre 2015 by cannafish

Bonjour !

Alors… Déjà je rassure mes lecteurs : je ne suis pas tombé à l’eau samedi !!! 🙂 Mais j’ai tout de même terminé la journée complètement trempé ! 😉

Ensuite, vis-à-vis de l’article précédent sur mon blog (voir ICI), j’avoue être assez content de notre résultat. Je m’en suis tenu à la stratégie évoquée et à la sélection de matériel effectuée. Ça m’a permis de faire du poisson. Notre résultat n’est pas mauvais, avec un peu de réussite ou de chance on aurait pu faire un tout petit peu mieux. Mais bon, 6èmes sur 30 équipages c’est déjà bien ! Et surtout en faisant du poisson !!! 🙂

Niveau pêche, ça n’a pas été autant la fête que prévu. Je pensais naïvement qu’il y aurait beaucoup d’herbiers et que les poissons seraient en trans car jamais pêché mais ça n’a pas été aussi simple que ça. Enfin bon, il y a quand même 10 fois plus de poissons capturés que sur une manche du Défi Nord ou du GN, mais bon on en veut toujours plus ! 😉

Déjà, je dois souligner le travail incroyable réalisé par l’AAPPMA de Nogent-sur-Seine. Obtenir l’autorisation de pêcher le bassin de la centrale, mettre en place deux mises à l’eau vraiment top (passage du gyro-broyeur, etc.) et évidemment tout le boulot de préparation de la date : vraiment c’est un travail colossal qu’Emmanuel, Arnaud et leurs acolytes ont réalisé : et de surcroit extrêmement bien réalisé ! Niveau ambiance c’était encore très sympa mais on sent quand même une évolution par rapport à l’an passé. Certains concurrents en veulent vraiment et ne sont pas trop là pour rigoler. Bon, tant que ça ne concerne qu’une poignée de bateaux, ça ne nous dérange pas. Quand ça sera trop important (et donc pesant), on passera simplement notre tour… Ben oui les gars, c’est pas la coupe du monde : c’est le Challenge Carnassiers de Nogent-sur-Seine ! 😉

Parlons peu, parlons pêche à présent ! Donc les herbiers n’étaient pas très imposants. Un tapis uniforme, ponctué par quelques plages de sable. Par endroits (rares endroits !) il y avait quelques herbiers qui montaient un peu mais rien de vraiment dense. L’eau était extrêmement claire. Et pour finir il y avait beaucoup de bateaux sur l’eau. Honnêtement, 30 bateaux c’était trop. 20 ça aurait été bien. Ou à la rigueur les bateaux tels que mais pas les commissaires avec moteurs thermiques, surtout pour mettre trois minutes à le démarrer pour finalement s’arrêter 20 mètres plus loin… Chapeau au passage au commissaire « écolo » qui a passé la journée sur son kayak, et ceci malgré les averses drues ! Il était efficace dans ses déplacements et discret : vraiment le top ! Et en plus super sympa !

8 heures précises donc, le départ est donné. Pour le moment le ciel est juste couvert mais il n’y a pas de pluie. Quelques furieux s’élancent vite (certains bateaux avaient le moteur électrique avant ainsi que deux moteurs électriques arrières !) tandis qu’on y va molo. On passe le pont sans avoir encore trop pêché, car il y a pas mal de monde en chemin. On commence juste après le pont, en voyant sortir quelques poissons (brochets puis perche de 45 cm). Je pêche au shad à palette et prends régulièrement des petites tapes. Des perches… Je passe rapidement au souple mais je prends beaucoup de non maillées. Fabien passe au jerk et fais également suivre des perches. J’en pique une maillée au G-Tail Saturn 2.5 monté sur tête plombée Hookers 2,5g. On voit encore un ou deux brochets maillés se faire prendre, ça commence à nous peser de ne pas prendre de touche. Finalement je ferre un poisson de 45 sur un Fat RockVibe Shad 4 pouces monté sur jig football. On continue sur la même berge (en évitant les bateaux qui ne savent pas faire une dérive : honnêtement ça m’a quand même bien gonflé toute la journée de me faire couper la route en permanence…) et on rentre encore quelques petits brochets. Fabien pêche au spinner et rentre une perche maillée. Un commissaire la voit et arrive vers nous, on en profite pour mesurer les deux perches. Un peu plus loin je vois un brochet de 60-65 faire demi-tour derrière mon Divinatör puis je prends aussi une perche maillée avec ce même leurre. On va faire un tour vers le fond du plan d’eau et on voit encore quelques poissons (non maillés surtout) se faire prendre. Un équipage statique enchaîne devant nous une surprenante série de un poisson par lancer (petits brochets et petites perches). La pluie et le vent font leur apparition vers 10h30. On reprend l’autre berge, je place le bateau à 15 mètres de la berge pour pouvoir pêcher au shad devant tandis que Fabien pêche plus précisément au jerk la zone frondaisons et cassure. Il nous sort ainsi un brochet de 57 cm. Piqué juste au bord, on a eu chaud. Le temps de mesurer et trois bateaux sont autour de nous… Les averses s’enchainent avec même quelques coups de tonnerre. On poursuit la berge et je prends une première touche mais je ne parviens pas à piquer le poisson. Un peu plus loin, nouvelle touche que je ferre cette fois. Le poisson vient, on le voit (il fait 65 cm environ) mais je le décroche à trois mètres du bateau. Je m’en veux pas mal… On reprend, Fabien pique un poisson de 51 cm au spinner dans une zone peu profonde (et riche en herbiers). Encore une fois, le temps de faire la mesure on dérive un peu et deux bateaux se sont placés là où Fabien a fait le poisson… On repart dans l’autre sens du coup, et c’est à mon tour de faire un brochet, à la lame Tiemco ! 53 cm, piqué sur le bout du museau encore, mais dans le dur cette fois ! Il est midi, soit l’heure de se planquer un peu pour faire le plein de forces. On mange à côté d’un équipage qui a rentré deux beaux brochets. Le classement provisoire est annoncé, on sort 8èmes à la pause avec 2m40 environ. Un peu déçus, on se prépare pour la suite, soit une après-midi pluvieuse…

14h et des brouettes (ben oui, grâce aux indisciplinés incapables d’attendre à un endroit que le départ soit donné, on doit attendre…) on repart. Les furieux partent à nouveau à fond tandis qu’on y va doucement. On ne voit plus du tout de perches, c’est la première information. On ne voit plus de concurrents sortir de poissons non plus, ils commencent à se méfier les cocos… Fabien prend quand même un gros stop sur un shad Fox mais le poisson a gobé le leurre par le travers, laissant simplement de belles traces sur les flancs. On philosophe un peu sur ce poisson (s’il avait attaqué un peu autrement, il se serait piqué ! Bref ça se joue à un poil de c.. hance !, comme souvent ! Mais il faut avouer qu’avec Poupou on n’a jamais le petit coup de pouce du destin qui ferait pencher la balance de notre côté. Enfin bon, tant qu’on s’amuse ça va !) qui nous aurait fait du bien… Le temps pour Fabien de me signaler une zone un peu délaissée par les autres concurrents. On y arrive, on stoppe les moteurs, je lance un Fat RVS 6.5 (monté sur une tête football de 12 grammes) et la châtaigne ne se fait pas attendre… Prudemment, je le ramène. Il est chouette, piqué au coin par le triple voleur. Il rentre dans l’épuisette : 75 cm. Comme vous le voyez, je suis trempé… Et j’ai grand besoin que mon coiffeur sorte de prison… 🙂

FullSizeRender (1) FullSizeRender

On était seuls sur cette zone mais d’un coup quatre bateaux nous entourent. Bref on repart le long de la berge qui a rapporté son premier poisson à Fabien. En route, Fabien fait suivre des perches dont quelques maillées. En fait un banc de fourrage est apparu en surface et elles sont juste en dessous. Je passe au G-Tail Saturn 2.5 sur TP Hookers 2,5g et je rentre une dizaine de perches. Malheureusement seulement deux sont maillés : 25,5 cm chacune ! On termine le concours trempés et sans ajouter d’autre poisson à notre feuille de marque.

Bilan, avec 4 brochets et 5 perches maillées on devrait rester dans le top 10 et peut-être améliorer un peu notre classement car il ne s’est pas fait beaucoup de poissons sur l’après midi. Les places défilent et notre tour arrive : 6èmes avec 3696 points (1 point = 1 mm donc on a 3,7 m de poissons). Un poil déçus tout de même, surtout qu’on termine à moins d’une perche des 5èmes et même des 4èmes qui ont 3950 poins (les vainqueurs de l’an passé, qui avaient d’ailleurs également juste une perche d’avance sur nous en 2014 !). Gene Eddy termine 3ème avec 4289 points, les seconds ont 4290 (avec une grosse matinée où ils ont enchainé deux beaux brochets puis les perches maillées !). Notons que nous terminons donc à 1 brochet maillé, ou 2 perches, des troisièmes et des seconds. Enfin, les vainqueurs ont 5432 points soit l’équivalent de trois brochets de 60 cm d’avance sur nous (quand même).

Une petite photo d’ambiance pour finir… 🙂 On voit le chemin de mise à l’eau, les deux cheminées de la centrale et un Poupou trempé ! 😦

IMG_20150912_181232

Au total il y aura eu 66 brochets et 40 perches de comptabilisés pendant cette journée. Voici le classement détaillé du top 10 pour ceux qui ne l’auraient pas trouvé (je l’ai recopié, c’est possible que j’ai une ou deux erreurs…) :

 classement

Pour proposer une conclusion (surtout suite à l’article concernant la préparation de cette date), j’ai envie de me demander comment aurait-on pu faire mieux !? C’est ce qu’on se demande à chaque fois en fait. Peut-être en rentrant les trois touches de brochets que nous n’avons pas concrétisées. Mais ça reste utopique car, objectivement, on ne peut pas rentrer tous les poissons touchés. En ce qui concerne les brochets on réalise un 4 sur 5 (car je décroche un poisson) et on manque donc deux touches (mais on ne sait pas vraiment si ces deux-là étaient maillés surtout qu’on a quand même sorti beaucoup de brochets non maillés). On peut dire que 80%, c’est pas trop mal. Nous n’avons pas croisé d’autres brochets, ni de grand brochet d’ailleurs. Pourtant il s’en est fait ! Mais ça reste aussi (pas seulement…) une question de chance. On n’a commencé là où on a pu commencer, simplement. Si on avait démarré vingt mètres à côté on aurait peut-être eu la chance, comme pas mal de concurrents (niveau répartition des captures, il y a eu 1 brochet de plus du mètre, 9 entre 90 et 100 cm et 12 entre 80 et 90 cm), de rentrer rapidement un poisson de 80 cm ou plus. Donc ça, je ne pense pas qu’on ait pu changer la donne, surtout sur un plan d’eau inconnu. Le point à améliorer aurait donc pu être notre résultat sur les perches (pourtant c’est sensé être mon point fort…). Alors pour le coup, c’est vrai que je n’ai pas cherché la perche très longtemps dans le concours, le faisant simplement quand nous en avions vu suivre notre leurre ou quand ça sentait fort la perche. On n’a pas vu de jolies mémères. Mais j’ai rentré des perches maillées dès que l’occasion s’est présentée. Seul bémol, en étant à l’avant du bateau je pêche essentiellement au shad, en balayant les 90° de devant (45° de chaque côté de l’axe du bateau). Ma mission est de rentrer les poissons sur lesquels ont pourrait passer. Pas forcément des gros d’ailleurs, du coup j’utilise des shads de taille moyenne : 5 ou 6 pouces pour l’essentiel. Fabien pêche aussi beaucoup au shad (idem voir bien plus gros) mais il alterne un peu plus. Spinner, jerk comme on l’a vu. En tout cas, je ne peux pas trop me mettre à pêcher la perche (en tout cas comme j’aime le faire : c’est-à-dire assez léger et lentement) simplement car nous sommes assez souvent en mouvement (lent, mais mouvement tout de même) afin de couvrir du terrain et, plus simplement, de faire notre dérive correctement. Du coup, on devrait peut-être plus penser à stopper vraiment le bateau (voir à ancrer comme certains). C’est peut-être le prochain axe à expérimenter… 🙂

J’essaierai d’ajouter des photos à l’article dès que les organisateurs les auront diffusées ! Encore merci à eux pour cette journée !!!

Challenge Carnassiers 2015 et centrale nucléaire !

Posted in Compétition pêche à l'international, Fishing contests, Fishing days with tags , , , , , on 9 septembre 2015 by cannafish

Bonjour !
Juste un mot pour vous dire que samedi (12 septembre 2015) Fabien et moi nous serons présents au Challenge Carnassiers 2015 de Nogent-sur-Seine, opus 2015. Après une expérience très sympathique en 2014 (vous pouvez relire le report : https://cannafish.wordpress.com/2014/09/23/challenge-carnassiers-nogent-sur-seine-20-septembre-2014-resultat/), nous avons décidé de nous inscrire à nouveau.

Par contre changement de plan d’eau, en effet cette année nous pêcherons le plan d’eau de la centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine. Âmes sensibles s’abstenir !!! Perso ça me fait bien délirer ! Surtout avec une mise à l’eau avenue Henri Becquerel… 🙂

CentraleNogent

Sur la vue du ciel ci-dessus on voit la centrale, les cheminées d’où sortent les panaches de fumée et le plan d’eau (en banane au sud de la centrale). Notons que ce lac est d’ordinaire complètement interdit à la pêche. Reste à savoir si les poissons présents seront mordeurs… Réponse en début de semaine prochaine !

Mais en attendant, je vous prépare pour vendredi soir ou plutôt samedi matin (on va pas tout dire aux concurrents… 🙂 ) un petit report avec la préparation de mon matériel pour cette sortie (plus généralement que pour un concours). D’après les discussions que j’ai eu la chance d’avoir avec certains des lecteurs du blog, la préparation (le pourquoi du comment on fait tel ou tel choix) du matériel les intéresse tout autant (voir plus !) que les prises enregistrées. Donc je vais laisser glisser mes réflexions sur une page du blog. Et on verra la semaine prochaine si mes choix ont été pertinents ! 🙂

Défi Nord / report Moisson (avril 2015)

Posted in Fishing contests with tags , , , , on 13 mai 2015 by cannafish

Nouvelle désillusion au Défi Nord… Nous terminons derniers de la date !!! Incapables de faire du poisson alors que quasiment toutes les autres équipes ont quota… C’est simple : 26 équipes (c’était beaucoup…) et au final 24 quotas ! La manche se gagne à 10 kg quand même et il y a une dizaine de viviers à 7 kg.

Bon vu qu’on y croyait fort (sic), on avait pris le JéBoat (Alumacraft 1236), où il y a pour plus cher d’électronique (moteur MinnKota Edge 45 + sondeur Humminbird 899 HD Si) que de bateau ! 🙂

Photo de notre poisson quand même (au passage j’ai trouvé une solution anti coups de soleil en utilisant 2 tours de cou : un Navicom qui me tient un peu chaud à la gorge dans le vent et un Buff qui est plus léger et m’empêche de surchauffer au niveau de la tête) :

IMG_0108

Je l’ai pris au Ripple Shad 13 cm monté sur TP football 14 grammes. Piqué juste sur le bord. On avait trouvé une petite zone avec de jolis herbiers où on a vu nos seuls poissons de la journée (2-3 suivis et une touche coupo de fusil ! Vous voyez la loose…). Il y avait pas mal de vent et on galérait un peu pour rester sur zone (Minn Kota Edge 45 classiquement en vitesse 3 pour faire du surplace, et jusqu’à 5 dans les fortes bourrasques). Pour arriver à rester sur cette petite zone, on a passé le 899 HD-Si en fonction GPS sur les 2/3 de l’écran (et sondeur classique sur l’autre tiers) et on a tourné sur la zone.

Sinon journée très dure, pendant laquelle on voit tous les bateaux autour de nous faire du poisson (en début de manche par exemple, Coco à 50 mètres de nous enchaine 3 poissons donc 2 avec un leurre identique au mien alors que je ne vois rien…) alors qu’on a peu de suivi, encore moins de touches… Bref on est passé vraiment à côté et on n’a rien vu ni rien compris !

Pour info, Patrick Ozga prend sa retraite du DPN et il cherche repreneur. Il y a eu 3 personnes qui se sont montrées intéressées dont moi (avec Cédric et Gêne Eddy). J’ai posé quelques questions concernant l’organisation mais n’ayant pas eu de réponses claires, j’ai préféré m’abstenir. Donc à l’heure actuelle, à ma connaissance personne ne reprend. La dernière date organisée par Patrick sera celle de Choisy (fin juin) et malheureusement je n’y serai pas présent (vacances à l’étranger et en famille) pour le remercier encore une fois. Je le fais donc ici : un grand MERCI Patrick (ainsi que Sabine et Antoine, bien sûr) pour tous ces dimanches passés à nous regarder pêcher en attendant le retour de nos piètres viviers. Merci aussi une nouvelle fois à tous les organisateurs locaux qui ont épaulé le trinôme Ozga pendant ces dernières années. Allez Patrick, maintenant c’est à toi de t’amuser !!!

Stref Bédannes 2014

Posted in Fishing contests with tags on 19 décembre 2014 by cannafish

Vu qu’un lecteur me demande le report de Stref Bédannes (encore un type qui n’a rien à faire de ses journées derrière son comptoir…), je colle juste ce que Fabien à envoyé à l’organisation du Défi Nord. Et comme on n’a pas de photo, il n’y a pas grand chose à rajouter !

« Tout démarrait bien pour Tournelle – Palaudoux qui pêchaient enfin avec le nouveau bateau de Fabien (X-Press). Dès le début Jérôme pique un brochet correct (2kg6) à proximité d’une boule de poissons vue au 899 HD-Si. La suite sera plus dure avec une dizaine de non maillés (et quasi pas de touches ratées). Vers midi Fabien ressent une vive douleur au dos, il doit rester assis. A 14h arrêt la pêche, c’est pas drôle de voir son coéquipier qui a mal… 😦 Bilan 13èmes (dernier signe de poisse de la journée ! 🙂 ). »

Allez si quand même un mot du matos : canne Biwaa, moulinet Chronarch 201E7, tresse TUF line 50 Lbs, leurre Divinatör 35g, coloris « je-ne-me-souviens-plus-mais-qui-a-marché-une-fois-pour-un-poisson-correct ».